Domaine du Clos des Fées - Languedoc Roussillon

Le Clos des Fées est né des ambitions d’un homme aux facettes multiples. Hervé Bizeul, meilleur sommelier de France, restaurateur, s’installe en Provence afin de cultiver ses vignes de Grenache, Carignan, Syrah, Mourvèdre et Lladoner Pelut. Logé entre les montagnes de la vallée d’Agly, le vignoble bénéficie d’expositions variables au soleil. De fait, les vins du Clos des Fées est gorgé de belles surprises. Le plaisir qu’il prend à cultiver sa terre se transmet certes dans le vin, mais aussi dans ses écrits. En effet, précurseur de la viticulture réalité, le vigneron se rapproche de ses consommateurs en confiant ses aventures aux lecteurs.


Hervé Bizeul

Un Homme aux multiples facettes

Tantôt meilleur sommelier de France à 21 ans, tantôt restaurateur et auteur, Hervé Bizeul se lance dans l’aventure de la vigne en 1990. Pas à pas, il construit son histoire sans oublier d’en parler à ses consommateurs. Précurseur dans le domaine de la « viticulture réalité », il confie ses états d’âme de façon à rendre toujours plus transparente l’image du vigneron.

Dès lors, on découvre l’envers du décor, la difficulté de travailler la terre et les vignes ; de trouver des solutions lorsque l’on n’a peu de moyens… Sa femme, des amis et lui travaillent sans relâche, et les efforts paient assez rapidement. C’est avec beaucoup d’imagination et d’émotions qu’ils investissent dans des cuves, du matériel, et des hectares de Roussillon. Aujourd’hui, la famille regarde en arrière pour se féliciter du travail accompli, courageusement, sans pour autant se reposer sur ses lauriers.


Paysage du Clos des Fées

Paysage du Clos des Fées

Hervé Bizeul

Hervé Bizeul

Carrigue du Clos des Fées

Carrigue du Clos des Fées

Un Terroir magique

La parfaite expression des Côtes-du-Roussillon

Sur l’appellation de Côtes-du-Roussillon village, dans la vallée d’Agly à Vingrau, se trouve le vignoble de Hervé Bizeul. Dans ce désert de garrigue s’étend le fier terroir du maître des lieux. Entourés d’un mur de pierre, les cinq cépages cultivés sur des sols argilo calcaires, expriment toute l’intimité des montagnes et des diverses expositions au soleil qui agissent sur eux. Entourés de côtes « à la façon de la Bourgogne », les raisins connaissent effectivement une maturité différente en fonction de leur emplacement.

La Grenache (30%), le Carignan (30%), la Syrah (20%), la Mourvèdre (10%) et le Lladoner Pelut (10%) ont été témoins des évolutions du vignoble, de sa croissance et du perfectionnement des techniques de viticulture. Sur l’ensemble des 30 hectares, seule une parcelle est cultivée afin de produire du vin blanc.

Au-delà de tous les aspects techniques issus de l’expérience du vigneron, c’est le plaisir qui a su rythmer les productions et faire la réputation du Clos des Fées. La magie de l’aventure, du respect de la plante et du travail bien fait, sont autant d’éléments qui ont permis, en très peu de temps, à ce vin d’être servi sur les tables du monde entier.


Des cuvées exceptionnelles

Un vigneron proche de sa terre

La viticulture du Clos des Fées est réalisée en raisonné. De cette manière, les vignes ne sont pas brusquées. Les labours se font à cheval, les vendanges, elles, sont manuelles. Sans donner le secret de la formule, le vigneron confie que le mélange des cépages participe à la typicité de ce vin produit en petites quantités.

Si le partage est une notion que l’on retrouve chez beaucoup de faiseurs de vin, Hervé Bizeul a su prendre le tournant du 2.0 sans rougir. Dès lors, en parallèle de son activité devenue principale, il se plaît à partager son quotidien via un blog. Entre réflexions philosophiques, et photos des instants vécus par cet homme si doué de ses mains, on découvre une facette de vigneron peu connue et atypique.

Chaque article est l’occasion pour Hervé Bizeul de faire référence aux philosophes, pour évoquer ses propres expériences. Sagesses et pensées partagent ses lignes, la question qui reste en suspens est alors la suivante : Aurait-on vu Pascal sous l’angle qu’on lui connaît, s’il avait eu la chance de déguster un vin du Clos des Fées ?