Château Haut-Bailly - Bordeaux

Le Château Haut-Bailly s’étend sur 28 hectares au sein de l’appellation Pessac-Léognan sur un sol incliné de graves et de sables. Le vignoble est composé à un quart de vieilles vignes datant de l’époque pré-phylloxérique. Il est la propriété du banquier américain Robert Wilmers qui confie la gestion du domaine à la famille Sanders. Le Château Haut-Bailly est un Grand Cru Classé des Graves au potentiel de garde remarquable. Le château élabore également un second et un troisième vin ainsi qu’un rosé en fonction du millésime. 


L’histoire du Château Haut-Bailly

Des terres cultivées depuis 1461

L’histoire du Château Haut-Bailly remonte au XV ème siècle mais il faut attendre 1630 pour que le banquier parisien Firmin Le Bailly lui donne son nom. Les propriétaires se sont ensuite succédés. Parmi les plus illustres, Alcide Bellot des Minières acquiert la propriété à la fin du XIXème siècle. Alors nommé “Roi des vignerons” pour ses nombreuses avancées scientifiques sur la viticulture, il a mené le Château Haut-Bailly en haut des classements de l’appellation et a construit le château. Après une période difficile due au phylloxéra et aux nombreux changements de propriétaire, le Château Haut-Bailly retrouve de sa superbe en 1955. À cette date, le négociant belge Daniel Sanders, grand admirateur du Château Haut-Bailly 1945, achète la propriété et entame des rénovations. Le fils de Daniel, Jean Sanders, prendra ensuite les rennes du domaine jusqu’en 1998, date à laquelle le banquier américain Robert Wilmers achète le Château. Il laissera cependant la gestion du domaine à la famille Sanders et aujourd'hui Véronique, fille de Jean, cultive avec passion les 28 hectares de ce Grand Cru Classé des Graves


Le chai du château

Le chai du château

Véronique Sanders - Présidente Directrice Générale

Véronique Sanders - Présidente Directrice Générale

Dégustation de vins du château

Dégustation de vins du château

Les vieilles vignes du Château Haut-Bailly

Sublimées par le magnifique terroir de Pessac-Léognan

Le vignoble du Château Haut-Bailly est composé de vignes de 35 ans d’âge en moyenne en un seul tenant. Quatre hectares de vignes dépassent pourtant cent ans d’âge, ayant survécu à la crise de phylloxéra. Les pieds ont été plantés par Alcide Bellot des Minières à la fin du XIXème siècle. Les raisins produits sont issus d’un patrimoine génétique rare et cette subtilité se ressent dans les vins de Haut-Bailly. Le cabernet sauvignon, le merlot, le petit verdot et le cabernet franc s’épanouissent sur un sous-sol de pierres fossiles et un sol sablonneux de graves. Cette composition ainsi que l’inclination du terrain assurent un drainage idéal du vignoble. En effet, certaines parcelles sont plus élevées que d’autres, les plus hautes culminent à 20 mètres au-dessus du reste du vignoble. Cela permet au Château de s’adapter à toutes les conditions climatiques et aléas météorologiques des différents millésimes.

Le Château Haut-Bailly ne cesse de chercher à améliorer la qualité de ses vins et cela commence dans les vignes. Aucun pesticide n’est utilisé au vignoble et les vendanges sont réalisées à la main par l’équipe du château avec un tri minutieux des baies.

Château Haut-Bailly

Un savoir-faire largement reconnu

La qualité et la rigueur sont également de mise au chai. Véronique Sanders applique une gestion du château entre modernité et tradition, épaulée par Gabriel Vialard, le maître de chai. Après un nouveau tri sur table, la vinification des vins a lieu en cuves de ciment et l’assemblage dans des cuves en acier inoxydable. Enfin, la fermentation malolactique se fait en barriques de chêne. L’élevage des vins s’étend sur 18 mois avec une part de barriques neuves de 50 à 65%. La production s’élève à 160 000 bouteilles chaque année. 

Le Grand Vin du château, Château Haut-Bailly, se distingue par sa finesse et son élégance. Complexe, il offre des arômes de fruits et des notes boisées soutenues. Les tanins sont harmonieux et structurés. La Parde de Haut-Bailly est le second vin du domaine et se caractérise par des arômes de fruits noirs et des notes fumées. Les tanins sont fins et de belle facture. Château Haut-Bailly élabore également un troisième vin, Pessac-Léognan, et un rosé selon le millésime.