Domaine de Grangeneuve - Rhône

Le Domaine de Grangeneuve a vu le jour à Roussas, dans la Drôme Provençale, de la main de Henri Bour et son épouse Odette. Ces vignerons indépendants sont très vite devenus des références dans la Vallée du Rhône. En effet, c’est à eux et leurs descendants que l’on doit la renaissance de l’appellation “Coteau-du Tricastin” que l’on trouve aujourd’hui sous l’AOP Grignan-Les-Adhemar.  
Le judicieux choix de ce terroir apporte à leurs vins - rouges blancs et rosés - une signature de grande qualité. Le Domaine de Grangeneuve tire ainsi sa réputation d’un rapport prix-plaisir plus qu’excellent !

L'histoire du Domaine

La famille Bour

L’histoire du Domaine de Grangeneuve débute en 1964 lorsque Henri et Odette Bour font l’acquisition d’un joli mas provençal. Alors composé d’une bâtisse en pierres, d’un petit bois et de champs de céréales; il sera vite transformé en un terrain viticole.
C’est à partir de 1974 que le couple Bour construit sa cave de vinification et commence à produire son propre vin. Si l’intention première était la commercialisation d’un vin de négoce, Henri Bour et sa femme ont souhaité s’intéresser plus en profondeur au fruit de leurs efforts. Ils commencent alors à mettre en vente une partie de leur vin en bouteille.  
Le succès de ces “échantillons” a été tel que le développement de Grangeneuve a poursuivi dans cette voie; et sans hésitation !
Quand Henri Bour disparaît en 1980, son épouse, épaulée par ses 3 filles, poursuit avec conviction l’oeuvre amorcée.
Ensemble elles développeront Grangeneuve jusqu’en 1998 où Henri (fils) reprend les rênes.
Lorsqu’il prend la direction du Domaine, la recherche de la qualité devient plus que jamais la priorité absolue. Pour ce faire, Henri Bour (fils) apporte 2 nouvelles pierres à l’édifice. Dans un premier temps il lance l’élevage des rouges en fûts de chêne; et dans un second temps il amorce la plantation de cépages blancs.  
Petit à petit, à travers la reconnaissance de la qualité de ses vins, le Domaine Grangeneuve gagne en notoriété.

Henri Bourg & Nathalie sa fille dos à dos

Henri & Nathalie Bour - Propriétaires du Domaine de Grangeneuve

3 bouteilles de Grangeneuve rouges

Un aperçu de la gamme Grangeneuve

Mas provençal domaine de Grangeneuve

Bâtisse du Domaine de Grangeneuve

Grignan-les-Ademars

La renaissance des Coteaux-du-Tricastin

Le nom Grangeneuve donna un nouveau relief à l’appellation Coteau-du-Tricastin, trop souvent laissée de côté. En effet, cette appellation qui vit le jour en 1973 a beaucoup souffert de l’installation quelques années plus tard d’un complexe nucléaire qui a pris le même nom “Tricastin”. Quand bien même un cortège d’analyses n’ait révélé aucune trace suspecte de radioactivité dans le vignoble, la proximité de cette centrale a toujours infligé une mauvaise publicité à l'appellation. À titre d’exemple, en 2008, une série d’incidents sur le site a fait perdre 40% du volume des ventes des vins de l’appellation.
Suite à cela, Henri Bour et ses confrères de l’AOC Coteau-du-Tricastin ont demandé à l’INAO (institut national des appellations d’origine) l’autorisation de changer de nom.
L’INAO, reconnaissant le handicap lié à la centrale, a décidé d’autoriser cette modification à titre exceptionnel. Ainsi, depuis le millésime 2010, les vignerons du Tricastin peuvent utiliser l’AOP Grignan-les-Adhemar”pour commercialiser leurs cuvées.

Les vins Grangeneuve

L’excellent rapport prix-plaisir

Le Domaine de Grangeneuve produit des vins de toutes les couleurs - rouges, blancs et rosés - dont le dénominateur commun est la qualité. Tous issus d’une culture raisonnée, les 8 cuvées qui composent la gamme du Domaine s’efforcent de révéler les spécificités de ce terroir particulier. Ainsi, Grangeneuve propose des vins marqués par l’équilibre, l’élégance et la complexité.
Mais attention, les vins du Domaine de Grangeneuve sont des cuvées convoitées ! Le fait que la production soit limitée, renforcée par une importante activité d’export et une politique de prix très intéressante, font que les stocks diminuent à vitesse grand V.  La famille Bour se retrouvent très rapidement dépourvue, de millésime en millésime.
A titre d’exemple, la quasi totalité du millésime 2004 avait été acheté par le Groupe Accor.