Le Clos du Caillou - Rhône

Le Clos des Caillou est un irréductible vignoble de l’appellation Châteauneuf-du-Pape. Enclavé, il se compose de quelques 53 hectares répartis sur les deux appellations : Côte du Rhône et Châteauneuf-du-Pape. La diversité des sols, des cépages et climats trouve son unité dans une gestion biologique exigeante de la part des équipes. Le vin du Clos est connu dans le monde pour sa richesse aromatique. En rouge, en blanc, en rosé, chacun peut retrouver les caractéristiques de la Vallée du Rhône Sud à la dégustation.

Une force tranquille depuis 1895

L'ENCLAVE DE CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE

L’histoire du Clos du Caillou débute en 1895, alors qu’il ne s’agissait que d’une réserve de chasse. Sous l’impulsion de l’ingénieur Elie Dussaud, un bâtiment est construit afin de permettre d’alimenter en eau la ville de Courthézon. Passionné de vin, il profite de ces travaux pour creuser des galeries souterraines pour y stocker son vin.

Alors qu’en 1936 l’appellation Châteauneuf-du-Pape est en train d’être délimitée, les chasseurs du clos du caillou refusent catégoriquement que leur domaine soit classé. Ainsi cet espace sera enclavé dans l’appellation et ne l’intégrera pas. En 1955, la famille Pouizin acquiert la propriété et décide de mener de grands travaux d’aménagements. Les bois sont assez rapidement remplacés par la vigne : débute alors une véritable activité de viticulture. La première cuvée voit le jour en 1970. Dix ans plus tard, les vins sont exportés en Europe et aux Etats-Unis, la réputation du domaine ne cesse de croître.

La troisième génération, actuellement en charge du Clos du Caillou prend les rênes du domaine à partir de 1996. Sylvie Vaucheron et son mari Jean-Denis débutent une activité viticole dans la région après avoir fait leurs armes à Sancerre. Rapidement le choix de la viticulture biologique devient une évidence. Jean-Denis ne verra malheureusement pas ses efforts récompensés avec l’attribution de la certification agriculture biologique. En effet, décédé dans un accident de voiture, sa femme assurera la gestion, avec le soutien de Bruno Gaspard.

La quatrième génération de vignerons de la famille participe à l’activité du Clos et assure une transition vers la viticulture biodynamique.


L'équipe de Clos du Caillou

L'équipe de Clos du Caillou

Chai Clos du Caillou

Chai Clos du Caillou

Le Clos du Caillou

Le Clos du Caillou

Une unité dans la diversité

DEUX TERROIRS, UN DOMAINE

Le Clos du Caillou est un domaine viticole qui jouit d’une belle diversité à plusieurs niveaux. Tout d’abord l’ensemble des 53 hectares se situent sur deux appellations. Si 9 hectares de vignes s’alignent sur l’appellation Châteauneuf-du-Pape, les 44 autres se situent en Côtes-du-Rhône. Le clos, qui donne le nom au domaine, se compose, quant à lui, de 17 hectares.

Le Clos du Caillou cultive, de façon parcellaire, de multiples cépages :

-        Rouges : De la grenache, mourvèdre, syrah, cinsault, carignan, counoise et vaccarèse

-        Blancs : roussanne, clairettebourboulenc et grenache blanc

Le terroir est alors particulièrement riche. 3 Lieux dits accueillent les ceps :

-        Les garrigues, qui correspond au plus conséquent des trois ;

-        Les cailloux ;

-        Les cassanets

Cet ensemble propose ainsi un sol complexe, composé de marnes, de sables, de molasse marine et de galets roulés. Situé en coteaux, le drainage et la filtration des sols est optimale. Le climat méridional est chaud et sec, le mistral vient ventiler les vignes.


Dans le respect de la nature

VITICULTURE ET VINIFICATION BIOLOGIQUES

Cette diversité impressionnante qui caractérise le domaine trouve une unicité dans la conduite du vignoble. Le Clos du Caillou est lié par une ambition familiale très forte : faire des vins d’une grande qualité et bio. Certifié agriculture biologique, depuis 2010, le domaine continue sa transition vers une viticulture biodynamique.

Après des vendanges effectuées à la main, les baies sont triées avec une grande exigence. La vinification est conduite de manière que les vignerons interviennent le moins possible. La macération se déroule sur une période de 20 à 40 jours, en fonction de la qualité du millésime. Les vins sont ensuite placés dans des barriques de chêne français. Cet élevage prend en moyenne 15 mois. L’assemblage est conduit par l’œnologue du domaine, Philippe Cambi.

Le Clos du Caillou se déguste en rouge, en blanc et en rosé. Le travail irréprochable mené en amont, assure la dégustation de vins à la fois riches et soyeux.


paiement sécurisé