Château L'Evangile - Bordeaux

Le Château l’Evangile est un des plus grands crus de Pomerol.
S’il a vu le jour au début du XVIIIe siècle, et que son ascension est restée constante, l’arrivée de l’équipe du Baron de Rothschild au Château lui a permis de prendre son envol. Tirant profit de son terroir exceptionnel et d’un savoir-faire d’une grande richesse, l’Evangile a atteint une qualité de vin hors-norme. Aujourd’hui, sa notoriété n’est plus à faire et le Château l’Evangile jouit d’une belle image de marque.

Château l'Evangile

Histoire du Domaine

Dans un premier temps, en 1741, c’est sous le nom de “Fazilleau” que le domaine apparaît au registre cadastral. La famille Leglise, propriétaire de l’époque, participe activement à la constitution du vignoble de Pomerol.
C’est au tournant du XIXe siècle que le Domaine prendra son nom final. Il est en effet rebaptisé l’Evangile par le nouveau propriétaire, un avocat dénommé Isambert.
Ce dernier cèdera l’Evangile à Paul Chaperon qui décidera de l’agrémenter d’un château.
Sous les mains de Chaperon, Château l’Evangile va gagner en notoriété et en qualité, jusqu’à recevoir le titre de “Premier Grand Cru du Haut-Pomerol”.
Malgré de lourdes colères de la météo et d’autres événements qui ont touché les vignes, les descendants de Chaperon s’attacheront à garder le rang de l’Evangile au plus haut.
Louis Ducasse, notamment, restaurera le vignoble et redonnera au Château ses lettres de noblesse.

Chai souterrain du Château l'Evangile

Chai souterrain du Château l'Evangile

Portrait du Baron Eric de Rothschild

Baron Eric de Rothschild - Portait de ©Jos Schmidt

Etiquette du cru du Château l'Evangile

Cru du Château l'Evangile

L'envol

L'arrivée du Baron de Rothschild

En 1990, Eric de Rothschild prend la tête du Château l’Evangile et dès lors, un nouveau souffle s’abat sur le domaine. Bénéficiant des investissements des Domaines Barons de Rothschild (Lafite), une profonde restructuration est entamée, au vignoble et au chai.
En effet, de nouvelles parcelles sont achetées, ce qui amène la taille du vignoble à 19 ha. Un plan de renouvellement partiel est aussi engagé.
Outre ces efforts à la vigne, les infrastructures sont également améliorées. Le cuvier est totalement rénové et un nouveau chai souterrain est mis en service à partir de 2004.
Les résultats de cette profonde transformation menée par Jean-Pascal Vazart se ressentent dans les derniers millésimes.
Pour rappel, à partir de 1868 les Domaines Barons de Rothschild (Lafite) ont acquis plusieurs propriétés du Bordelais et d’ailleurs (Chili et Argentine). Entre autres, ils sont les heureux propriétaires des Châteaux Lafite Rothschild (1er cru classé de Pauillac), Duhart-Milon, et Rieussec

L' appellation Pomerol

Des vins d'exception

Les 19 hectares de vignes du Château l’Evangile sont magnifiquement situées entre celles de Pétrus et de Cheval Blanc.
Sur le plateau de Pomerol, les ceps de Merlot (80%) et de Cabernet Franc (20%) s’épanouissent sur des sols variés qui mêlent crasse ferrique, graves argileuses et silices argilo-graveleuses. L’ensemble des vignes est géré de manière parcellaire, des vendanges à la vinification. Les élevages sont intégralement réalisés en barriques neuves (dont 85 % en provenance de la tonnellerie de Lafite Rothschild), et la totalité des fermentations malolactiques est effectuée sous bois.
De cette méthode traditionnelle et minutieuse résulte des vins exceptionnels. D’une manière générale, le cru s’exprime dans un registre toujours ample et généreux, tout en possédant une profondeur admirable. Dans une démarche purement qualitative, un second vin voit le jour dans les années 1990 : Blason de l’Evangile.