LIVRAISON OFFERTE DÈS 250 € D'ACHAT* !

Château Guiraud

Au sud de Bordeaux, le domaine du Château Guiraud s’étend sur 128 ha au coeur du Sauternais. Ce château au passif singulier a gardé toute son identité depuis maintenant 3 siècles. Ainsi, tout en restant fidèle à ses valeurs, il a su se développer et a même obtenu le titre de Premier Grand Cru dans la classification officielle de 1855. Dans un autre registre Guiraud est le premier Grand Cru Classé à avoir été certifié bio. Cela s’inscrit dans sa volonté de respecter l’écosystème dans lequel évoluent les vignes, garantie de la qualité de son vin.

Histoire du Château

Guiraud l'avant-gardiste

Le domaine du Château Guiraud était à l’origine appelé “Maison Noble du Bayle” et ce n’est que bien après l’acquisition de la propriété par Pierre Guiraud que son nom changea.
Dès cette époque (à partir de 1776), Château Guiraud commençait déjà à s’affranchir des traditions. Dans un sauternais plutôt catholique et royaliste, sa filiation protestante et son esprit républicain l’ont toujours laissé en marge. Château Guiraud a aussi cassé les codes de par le design choisi pour son étiquette. En effet, le style adopté s’oppose à ce qui se faisait à l’époque : utilisation du noir & or, écriture non-calligraphiée et style à la limite de l’austérité. On retrouve cette indépendance dans sa façon de produire le vin, également différente de ce qui était fait dans le reste du Sauternais. L’originalité semble avoir payé puisqu’en seulement 3 générations ce vignoble de 128 ha est devenu un grand cru de prestige. Il a d’ailleurs été consacré Premier Grand Cru dans le classement impérial de 1855.
Aujourd’hui cet esprit avant-gardiste est toujours présent et les propriétaires de Guiraud (Peugeot, Bernard, Von Neipperg et Planty) restent fidèles à cette philosophie bien marquée. 


éventail de couleurs du Château Guiraud - dizaine de bouteilles acollées

Nuancier du Château Guiraud

Champs fleuri et batisse de la propriété

Le château, sa chapelle et sa biodiversité

raisin botrytisé - grains ratatinés et de couleurs différentes

Raisin botrytisé, le secret des Sauternes