Château Lilian Ladouys - Bordeaux

Le Château Lilian Ladouys se trouve au Sud-Ouest de l'appellation Saint-Estèphe. Sur le plateau de Cos, le domaine s'étend sur une cinquantaine d'hectares. Son terroir complexe est un véritable trésor géologique, composé de graves et d'argiles. Sensibilité, précision et exigence en sont les maîtres mots et afin de produire de grands vins, l'équipe du Château se laisse guider par ses multiples dégustations.

Les origines du Château Lilian Ladouys

A la source de son histoire

L'Histoire évoque ce beau domaine et son château dès 1564. En Gascon, "La Doys", plus tard devenu Ladouys, signifie "la source". Situé à quelques pas du Château Lafite Rothschild, il est à l'époque, tenu en fief par le seigneur de Lafite : Jacques de Becoyran. La famille Barre acquiert ensuite la propriété au 18ème siècle et dirige le vignoble durant 150 ans. D'importants travaux sont entrepris tels que la construction de la magnifique chartreuse directoire et de ses deux tours. Aujourd'hui encore, les initiales d'Auguste Barre sont visibles dans les pierres qui constituent les tours. En 1850, le domaine est cité dans le tout premier guide Féret parmi les meilleurs de Saint-Estèphe. Moins de 50 ans plus tard, il obtient le rang de Cru Bourgeois Supérieur, toujours dans le même guide. Ce statut sera officiellement confirmé quelques années plus tard, en 1932 puis une nouvelle fois en 2003.

Suite à la Première Guerre Mondiale s'instaure une véritable crise économique. Le vignoble du Château Lilian Ladouys n'y échappe pas et se retrouve complètement à l'abandon. Au milieu des années 1980, Christian Thiéblot ainsi que son épouse Lilian deviennent propriétaire du Château. C'est en l'honneur de celle-ci qu'il est renommé "Château Lilian Ladouys". Grâce à eux, la propriété renaît petit à petit. Les millésimes que le couple produit en 1989 puis en 1990 sortent particulièrement du lot. Ils font en effet partie des meilleurs vins de l'appellation.

Le superbe Château Lilian Ladouys

Le superbe Château Lilian Ladouys

Françoise et Jacky Lorenzetti

Françoise et Jacky Lorenzetti

Le chai du Château

Le chai du Château

L'arrivée des Lorenzetti

Coup de cœur pour le Château Lilian Ladouys

Initialement propriétaire du groupe Foncia, leader européen de la gestion immobilière, Jacky Lorenzetti désire se reconvertir et investir son patrimoine personnel dans de nouveaux métiers. De plus, sa femme Françoise, ayant vécu son enfance dans la ville de Bordeaux, rêve de posséder ses propres vignes. En 2008, les Lorenzetti ont un véritable coup de foudre pour le Château Lilian Ladouys. Rapidement, ils décident d'en devenir les propriétaires avec la volonté d'en sublimer les fabuleuses terres. Ils engagent alors un ambitieux programme de renouvellement du vignoble et de remembrement parcellaire. Avec beaucoup de passion, ils tentent de redonner à la propriété son aspect du 19ème siècle, l'âge d'or des vins du Médoc. Les îlots parcellaires sont réorganisés, principalement dans un souci de cohérence. Le choix des cépages nécessite par conséquent une grande réflexion. Ils favorisent particulièrement les plantations de Cabernet Sauvignon ainsi que de Petit Verdot.

L'équipe du Château

La clef de la réussite

En fonction du calendrier de la vigne et du chai, c'est une équipe pouvant aller de vingt à quatre-vingts personnes qui travaille sur le domaine. Tous ensemble, les membres de cette équipe œuvrent pour le respect du terroir.  Dans la vigne, dans le chai ou encore pour l'accueil des visiteurs, c'est elle qui confère au Château sa réputation d'excellence. Toutes les méthodes appliquées sur le vignoble du Château Lilian Ladouys sont soigneusement étudiées afin de convenir le mieux possible à ses plantations. Les sols sont enherbés ou travaillés, on y utilise des engrais verts semés et composés de céréales et de légumineuses. Le calendrier lunaire permet également de réaliser différents essais de modes de culture. L'équipe du Château Lilian Ladouys cherche avant tout à connaître et à comprendre ses terres. Ainsi, en tirant des leçons des années précédentes, chaque millésime est appréhendé d'une meilleure manière et s'en voit amélioré.