Château Malartic Lagravière - Bordeaux

Le Château Malartic Lagravière connaît une histoire très riche depuis le XVIIIème siècle, changeant plusieurs fois de propriétaire. Tous ont très vite compris qu’ils disposaient d’un terroir grandiose, duquel serait issu des cuvées d’exception. C’est en 1953, lors du classement des Graves, que le Château se voit décerner l’honneur d’être doublement Classé Grand Cru en rouge et en blanc. Seuls 5 autres châteaux détiennent cette même distinction, cela confirme donc l’extrême qualité des cuvées produites par le domaine.

Une qualité exceptionnelle à travers les siècles

Le Château Malartic Lagravière du XVIIIème siècle à nos jours

D’abord connu sous le nom de Domaine Lagravière, le Château Malartic Lagravière est racheté au XVIIIème siècle par la famille du comte Hippolyte de Maurès de Malartic. C’est en 1850, lorsque Madame Arnaud Ricard rachète la propriété, qu’elle va accoler le nom Malartic au nom du Château, en hommage aux propriétaires précédents. Elle va également remembrer le vignoble et y ajouter quelques petites parcelles. Sous la famille Ricard, le domaine va également acquérir l’exceptionnel reconnaissance de Grand Cru Classé à la fois en rouge et en blanc lors du classement des Graves en 1953, seuls 6 châteaux pouvant se vanter de cette double distinction. Le Château Malartic Lagravière quittera la famille Ricard en 1996 pour rejoindre la famille Bonnie, qui gère encore aujourd’hui le domaine en famille. Elle va également, dès 1997, entamer une transformation en profondeur du château en apportant notamment des soins particuliers au vignoble mais aussi en construisant un nouveau cuvier ultra-performant, l’un des plus perfectionnés qui existe, encore aujourd’hui d’ailleurs.

Le château

Le château

Le vignoble

Le vignoble

La réception

La réception

Le terroir du Château Malartic Lagravière

La culture raisonnée des vignes au service de conditions parfaites

Les 53 hectares du Château Malartic Lagravière se situent sur une haute terrasse profondément entaillée par le ruisseau de l’Eau blanche et ses affluents. Les 8 mètres d'îlots graveleux qui le composent, associés à une des plus belles croupe de graves de Léognan, permettent un excellent drainage en surface. De plus, le sous-sol composé de calcaire coquillé, de fossiles et de veines d’argile offre une importante rétention d’eau, qui assure une excellente hydratation des vignes, même en période de très forte sécheresse. Ainsi, les conditions géologiques idéales, associées à des conditions climatiques optimales, l’ensoleillement étant très important et la sensibilité aux variations climatiques assez faibles, offrent au vignoble du Château Malartic Lagravière des facteurs plus que favorables pour une viticulture de haut niveau.

La famille Bonnie a bien conscience que le domaine dispose d’un terroir exceptionnel, ce qui la pousse d’autant plus à chérir son sol et à lui apporter le plus grand soin. En effet, elle a par exemple opté pour une conduite raisonnée de la vigne, l’élimination de tout herbicide, le traitement des déchets, des eaux, le suivi du bilan carbone, etc. Toutes les conditions sont donc réunies pour produire de très grands vins, millésime après millésime. 


Un savoir-faire reconnu

Les cuvées exceptionnelles du Château Malartic Lagravière

Le Château Malartic Lagravière a l’honneur de compter parmi les 6 uniques châteaux disposant du titre de Grand Cru Classé en rouge et en blanc, établi lors du classement des Graves en 1953. Il s’agit donc d’un gage de qualité indéniable pour les vins produits au sein de son vignoble, adulés dans le monde entier. Le domaine compte en effet 46 hectares plantés en rouge et 7 hectares en blanc. En rouge, nous trouvons les cépages suivants : merlot et cabernet sauvignon à 45% chacun, cabernet franc à 8% et petit verdot à 2%. Concernant les cépages blancs, 80% des vignes sont en sauvignon et 20% en sémillon.

Le Château Malartic Lagravière produit ainsi 4 cuvées, 2 en rouge et 2 en blanc : Malartic Rouge, Malartic Blanc, La Réserve Rouge et La Réserve Blanc. La vinification et l’élevage des vins oscillent entre tradition et modernité. Tradition car la famille Bonnie respecte un savoir-faire ancien et reconnu, moderne car la cuverie est récente et équipée de hautes technologies. Ainsi, les vins produits par le domaine sont à la fois complexes, fins et intenses, sans oublier une touche d’élégance qui leur vaut un intérêt croissant millésime après millésime et ce mondialement.