Massaya - Vignobles Brunier - Monde

Le Domaine Massaya, qui signifie “coucher de soleil”, est situé dans la vallée de Beqaa au Liban. Sur les contreforts du Mont Liban, 8 hectares de vignes produisent des vins d’appellation Bekaa Valley à une altitude de plus de 1 000 mètres. La famille Ghosn ne cesse d’accroitre la qualité de la production du domaine désormais très réputé au Liban.

L’histoire ambitieuse de Massaya

Un domaine qui naît des cendres de la guerre civile libanaise

Après s’être installé quelques années aux Etats-Unis pour fuir la guerre civile qui faisait rage au Liban, la famille Ghosn revient sur sa terre d’origine à Tanaïl, dans la Vallée de Beqaa, en 1992. Le domaine familial est alors en ruines, occupé par des squatteurs et les vignes sont abandonnées. Sami Ghosn refuse de se laisser abattre et entreprend de récupérer sa propriété afin de la transformer en domaine viticole renommé : Massaya. Les frères Ghosn reprennent en main la distillerie familiale et la production de l’arak. Pour la production de vin, ils demandent conseil à des vignerons français expérimentés : Dominique Hebrard de la région bordelaise et la famille Brunier de Châteauneuf-du-Pape. Les premières bouteilles sont commercialisées en 1998 et la qualité est de mise. Puis en juillet 2014, les frères Ghosn fêtent le lancement de leur nouvelle cave située à Faqra, en altitude, et qui leur permet de cultiver des raisins blancs en hauteur et de faire vieillir les vins rouges à des températures plus fraîches que dans la Vallée de la Beqaa. L’ambition de Sami Ghosn a porté ses fruits et le Domaine Massaya, très réputé au Liban, a aujourd’hui acquis une renommée internationale.


Sami Ghosn

Sami Ghosn

Le chai

Le chai

Bouteille Massaya

Bouteille Massaya

Les vignobles de Massaya

Des conditions idéales pour des raisins de qualité

Massaya se divise en deux vignobles. C’est à Tanaïl, dans la Vallée de Beqaa, que sont cultivés les raisins dédiés à la production de vin rouge et de rosé. L'encépagement se compose de grenache noir, de mourvèdre, de syrah, de cabernet sauvignon, de cinsault et d’obedi. Dans le vignoble de Faqra, au Mont Liban, on retrouve les cépages blancs de vermentino, chardonnay, sauvignon blanc, clairette et de roussanne.

Le sol des deux vignobles est caillouteux et se caractérise par un mélange d’argile et de calcaire. Le climat est optimal avec une luminosité solaire accrue par les montagnes qui agissent comme un miroir. Les vignes profitent ainsi d’une chaleur constante du mois de mai jusqu’aux vendanges. De plus, le vent chaud qui souffle dans la région en après-midi permet une maturation homogène des baies. La fonte des neiges ruisselle des pentes du Mont Liban et irrigue les vignes qui sont hydratées en continu malgré une terre sèche et des précipitations rares. Ce temps sec est d’ailleurs un atout puisqu’il évite le développement d’insectes et de maladies dans les vignes. La philosophie du domaine tourne autour du respect de la nature, considérée comme sacrée, et la viticulture se fait de manière raisonnée. Les deux vignobles de Massaya bénéficient donc de conditions idéales et cela se ressent jusque dans le verre. 


Le savoir-faire de Massaya

Des vins libanais empreints du savoir-faire français

Les vendanges sont réalisées à la main dans des caisses. Puis, après un tri minutieux des grappes, la vinification a lieu en cuves en bois. Les vins sont élevés en foudres durant 20 à 22 mois dans la cave de Faqra où la température est naturellement basse.

Massaya produit 5 cuvées, trois en rouge, une en blanc et une en rosé. La cuvée rouge Terrasses de Baalbeck est toute en finesse et en élégance tandis que Massaya Cap Est est plus tannique et minérale. Massaya “Le Colombier” est un vin rouge frais et fruité qu’il convient de boire jeune. Très riche en fruit et d’une fraîcheur exquise, le Massaya Blanc possède un style plus oriental et se déguste dans ses deux premières années. Enfin, Massaya rosé offre des arômes de fruits rouges et des notes épicées ainsi qu’une grande fraîcheur apportée par l’altitude des vignes. Dès le début de l’aventure, les frères Ghosn ont bénéficié de l’aide des vignerons français Brunier et Hébrard au savoir-faire largement reconnu. Ils les ont accompagnés dans la compréhension du terroir et aujourd’hui Massaya produit des vins qui sont l’expression même du vignoble libanais. En alliant l’expérience française et le magnifique terroir du Liban, la famille Ghosn a créé un vin unique qui est une source d’inspiration pour de nombreux vignerons du pays.