Domaine Henri Bourgeois NZ - Monde

Le Clos Henri a l’originalité de s’établir en Nouvelle-Zélande à Malborough et d’appartenir aux mêmes propriétaires que le Domaine Henri Bourgeois. Ils ont en effet en 2000 eu l’envie d’exporter leur savoir-faire à l’autre bout du monde en cultivant un nouveau type de terroir typiquement néo-zélandais. Le succès est au rendez-vous car en 2010 le domaine s’est vu accorder le titre de meilleur sauvignon du monde. 


10 générations d’expériences au service du Clos Henri

Une histoire de famille à l’autre bout du monde

La famille Bourgeois se transmet sa passion de la viticulture depuis 10 générations dans la Vallée de La Loire au sein du Domaine Henri Bourgeois. En 2000, elle décide de franchir les frontières nationales en s’installant en Nouvelle-Zélande en y inaugurant un nouveau vignoble : Clos Henri. La famille Bourgeois a fait le choix avec ce nouveau domaine de continuer à cultiver les mêmes cépages qu’au Domaine Henri Bourgeois : le sauvignon blanc et le pinot noir. Ils ont également choisi de continuer l’aventure de la biodynamie dans ce nouveau vignoble, méthode qui correspond à leurs valeurs. En 2013, 42 hectares sont d’ailleurs certifiés biologiques. Le Clos Henri se trouve au sud de la vallée de Wairau, dans le Malborough. À leur arrivée, les nouveaux propriétaires s’étonnent de la jeunesse de la terre qui n’est pas, à l’instar de la France, travaillée depuis des siècles. Ils commencent par acheter 98 hectares, jusqu’à finalement porter le vignoble à 111 hectares. Une cave va également être construite au sein du domaine en 2009. 


Clos Henri

Clos Henri

Le vignoble

Le vignoble

Famille Bourgeois

Famille Bourgeois

La culture typiquement française du Clos Henri

Une mosaïque de terroirs exceptionnelle

Lors de l’établissement du nouveau domaine Clos Henri, les propriétaires ont été ébahis par la diversité incroyable du terroir. En effet, suite aux anciens mouvements géologiques, le vignoble se trouve à l’intersection de trois types de sols différents. Cela confère aux vins une très forte identité et un caractère intense. De ce fait, même si le choix a été fait de sélectionner les mêmes cépages que ceux du domaine français (le sauvignon blanc et le pinot noir), ils se développent en parfaite harmonie avec le terroir local. Le sauvignon blanc par exemple, va s’approprier toute la typicité des lieux et offrir un vin blanc sec, vif, aux arômes et saveurs plus exotiques qu’à Sancerres. De plus, le Clos Henri a la particularité d’être un domaine néo-zélandais, avec un terroir typique de la région, mais une viticulture respectant plutôt la tradition française. En effet, la plantation en haute densité par exemple, est pratiquée dans le vignoble et correspond à une méthode européenne. Les propriétaires ont également opté pour une taille des vignes exclusivement à double Guyot, ce qui permet un positionnement parfait des fruits et assure une maturité homogène des baies. Tout le savoir-faire apporté par les Bourgeois au vignoble du Clos Henri lui a permis  en 2010 d’obtenir le titre de meilleur sauvignon du monde, accordé par un jury à Bordeaux mais aussi en Belgique. 


Le choix de la biodynamie

La minutie et la rigueur exemplaires du Clos Henri

Comme au Domaine Henri Bourgeois, les propriétaires du Clos Henri ont opté pour une viticulture en biodynamie afin d’être en total accord avec leurs valeurs. Leur objectif est en effet de pratiquer la culture de la vigne tout en respectant l’environnement, le terroir et l’épanouissement de la nature. Ainsi, depuis 2013, le Clos Henri est entièrement certifié récolte biologique et fait parti du MANA : Malborough Naturel Winegrowers. Ils ont également la volonté de produire le moins de déchets possibles, en recyclant notamment leur marc et leur cartons de raisins dans leur compost organique. Toutes ces pratiques ont également pour but de ne pas modifier la saveur et la qualité des vins, en les altérant avec des intrants chimiques par exemple. En effet, le terroir sur lequel repose le vignoble est tellement exceptionnel qu’ils souhaitent pouvoir exprimer à travers les vins toute sa typicité et particularité.

Il résulte de tous ces choix des vins de plaisir et de fruits qui se consomment plutôt dans leur jeunesse. Les cuvées sont élégantes et bien texturées, révélant tout ce que le terroir de Malborough peut offrir.