Gaja - Monde

Angelo Gaja appartient à une famille de 5 générations de vignerons. Piémontais d’origine, il possède aujourd’hui trois domaines dont deux en Toscane. Il produit essentiellement des vins rouges. Ses cuvées sont reconnues dans le monde entiers et témoignent d’un savoir-faire audacieux et visionnaire. Par son talent et son ambition, Angelo Gaja a su rendre aux vins italiens une réputation internationale. 


Angelo Gaja

UN RÉVOLUTIONNAIRE TALENTUEUX

Depuis le milieu du XVIIème siècle, la famille Gaja réside au Piémont. La première production de Barbaresco a lieu en 1859 par Giovanni Gaja. Depuis, 5 générations se sont succédées dans la fabrication de ce vin italien. Angelo Gaja représente la quatrième génération et a renouvelé le style du Barbaresco. Le piémontais est le producteur italien le plus reconnu dans le monde et son vin se vend dans plus de 80 pays différents. On retrouve ses cuvées sur les tables des grands restaurants étoilés. À 70 ans, il est à la tête de trois domaines : le domaine familial historique, agrandi à 100 hectares en Piémont où il produit du Barbaresco et du Barolo et deux domaines en Toscane.

En effet, lorsque Angelo Gaja reprend le domaine à son père en 1960 après ses études d’oenologie et d’économie, la réputation viticole de l’Italie ne correspond pas à la quête de grands vins dont rêve le piémontais. Il va d’abord perfectionner et révolutionner le Barbaresco de la famille Gaja avant d’investir dans des vignes de Barolo. Son âme de conquérant n’est pas encore satisfaite. Il s’intéresse au cépage roi de la Toscane : le sangiovese. En 1994, il acquiert 25 hectares de Montalcino où sont produites deux cuvées 100% sangiovese: Rennina et Sugarille. Deux années plus tard, Angelo Gaja achète une propriété dans la région côtière de Bolgheri qu’il nomme Ca’Marcanda, “la maison de la négociation”. 110 hectares de vignes sont plantés et des installations haut de gamme sont construites. La réputation des vins de Angelo Gaja lui permet de dépasser les convenances en plantant du chardonnay, du cabernet sauvignon ou du sauvignon dans le pays du nebbiolo. 


Angelo Gaja

Angelo Gaja

Les vignes

Les vignes

Le chai

Le chai

Les domaines d’Angelo Gaja

DU PIÉMONT À LA TOSCANE : DIFFÉRENTS TERROIRS POUR DIFFÉRENTS VINS

Angelo Gaja possédant différent domaines, chaque terroir est différent et apporte des caractéristiques variées aux vins. Le domaine piémontais où sont produits des vins d’appellation Barbaresco et Barolo est planté sur un sol uniforme de marnes calcaires avec des proportions variables de grès. Le cépage exploité est le nebbiolo.

En Toscane, dans le domaine situé sur l’appellation Montalcino, Angelo cultive le sangiovese, cépage emblématique de la région, reconnaissable à ses arômes de violette, de fruits noirs et de cuir. Les vignes sont situées entre 200 et 500 mètres d’altitude sur un sol hétérogène de calcaire, d’argile volcanique et de marne décomposée appelé galestro. Enfin, dans la région de Bolgheri en Toscane, le troisième domaine de Angelo Gaja comporte de nombreux cépages bordelais comme le merlot et le cabernet sauvignon. Le terroir du vignoble est hétérogène, composé d’alluvions recouverts d’argile, de sable, de limon et de matières volcaniques. Il se divise en deux types : la terre blanche et la terre brune. Étant proche de la mer, le domaine bénéficie des vents marins et de températures fraîches en août et septembre. Ceci permet une maturation lente des raisins et ainsi le développement des sucres. De plus, les vignes d’Angelo Gaja profitent d’une intensité lumineuse idéale grâce à la proximité de la mer qui agit tel un miroir. Dans chacun de ses domaines, le vigneron pratique une viticulture conventionnelle tout en s'inspirant des techniques rencontrées lors de ses voyages autour du monde


Le savoir-faire d’Angelo Gaja

L'HOMME QUI A REDORÉ LE BLASON DES VINS ITALIENS DANS LE MONDE

Les vins d’Angelo Gaja sont réputés et vendus au compte-goutte partout dans le monde. Si l’homme est perçu comme moderniste pour avoir introduit l’élevage en barrique ou encore la sélection parcellaire en Piémont, il garde un grand respect des traditions locales et toutes ses cuvées terminent leur élevage et leur affinage dans les célèbres “botis di rovere”.  En effet, une fois les vendanges terminées, le jus est placé dans des cuves en acier inoxydable afin de macérer sur les peaux pendant 3 semaines à température régulée. Angelo Gaja suit le modèle bourguignon et produit des cuvées parcellaires. Les vins sont élevés en barrique de chêne français pendant un an. Puis, ils poursuivent leur élevage en foudre de chêne français durant une année. Le savoir-faire d’Angelo Gaja ne s’arrête pas à la production, il sait également comment vendre ses vins dans le monde entier. Les étiquettes de ses bouteilles sont épurées et réalisées dans un style moderne.

Les cuvées de Barbaresco sont des vins complexes avec une longueur élégante. Elles offrent des tanins souples et équilibrés ainsi que des arômes de fruits des bois et de cuir. Concernant le Barolo, Spers, Conteisa et Dragomis sont les cuvées stars et possèdent tout autant de splendeur que celles de l’appellation Barbaresco, avec une légère note de fleurs en plus. En Toscane à Montalcino, le cépage de sangiovese donne naissance à deux cuvées de grand succès : Rennina et Sugarille. Si la première est tout en rondeur, la seconde est ferme et caractérielle. Enfin, trois cuvées sont produites à Bolgheri en bord de mer dont Camarcanda qui est la cuvée la plus noble du domaine avec une belle structure et des arôme épicés. Angelo Gaja est accompagné dans son aventure par l’oenologue Guido Rivella