Château du Tertre - Bordeaux

Le Château duTertre est érigé sur l’appellation Margaux en 1736. Après de nombreux changements de propriétaire, c’est aujourd’hui l’homme d’affaire Eric Albada Jelgersma qui détient le domaine. Les 52 hectares de vignes s’étendent sur une croupe de graves. Le vignoble connaît une viticulture biodynamique non certifiée. De nombreuses rénovations ont permit de révéler tout le potentiel des deux cuvées en rouge que propose le Château du Tertre.


Le Château du Tertre

fort de 500 ans d’histoire

Au XVe siècle, le frère de Michel de Montaigne, Thomas, se marie avec Jacquette d’Arsac. Il devient alors le seigneur du domaine qui porte le nom de sa femme. Il faut attendre 1736 pour voir se bâtir le Château du Tertre. C’est la famille Mitchell, célèbre dans l’industrie du verre, qui décide de produire du vin afin de mêler son activité principale à la viticulture. Le Château intègre ensuite successivement le patrimoine des familles d’Arrirar et Ségur.

En 1855, alors que le Château est la propriété de Henri de Koenigswarter. Le vignoble de 51 hectares est classé parmi les 5èmes Grand Crus. En 1925, Achille de Wilde, négociant belge, acquiert le domaine. Après de nombreux rachats, avec notamment Capbern-Gasqueton, c’est finalement l’homme d’affaire néerlandais Eric Albada Jelgersma qui devient le propriétaire. Il participe grandement à la modernisation du Château et lui insuffle une nouvelle noblesse. De nombreux travaux sont entrepris et les équipes n’hésitent pas à s’entourer des meilleurs vinificateurs afin d’élaborer deux superbes cuvées.


Le château

Le château

Eric Albada Jelgersma

Eric Albada Jelgersma

Le chai

Le chai

Le terroir de l’appellation Margaux

sublimé par le Château du Tertre

Le Cinquième Grand Cru Classé de l’appellation Margaux s’étend sur 52 hectares d’un seul tenant. Le vignoble bénéficie d’une place de choix. En effet, son exposition est optimale et les vignes sont situées proches d’un ruisseau qui permet de drainer naturellement les sols. Les cépages rois de la région s’alignent sur un terroir de graves, permettant la captation de la chaleur le jour et sa restitution la nuit. Les 40% de cabernet sauvignon, 35% de merlot, 20% de cabernet franc et 5% de petit verdot ont une moyenne d’âge de 40 ans.

L’éclaircissement ainsi que l’effeuillage sont pratiqués par les équipes. Le vignoble est cultivé en biodynamie sans pour autant en être certifié. Le Château du Tertre reçoit le soutien technique de Denis Dubourdieu. Ce professeur émérite d’œnologie, à l’université de bordeaux et l’un des meilleurs spécialistes dans la vinification des vins blancs, apporte ses connaissances techniques afin d’optimiser la gestion du vignoble.


Savoir-faire et modernité

Les majestueuses cuvées du Château du Tertre

En 2008, Eric Albada Jelgersma impulse de grands travaux de rénovation. Dès lors, des cuves tronconiques en béton sont construites. Cette installation permet une vinification dans des contenants d’une taille inférieure à celle imposée habituellement. Ainsi, le contrôle est meilleur et cela permet surtout de vinifier de façon parcellaire. Après des vendanges manuelles, la fermentation dure entre 25 et 30 jours selon le millésime. Denis Uteau, maître de chai du Château du Tertre, élève ses vins sur une durée de 18 mois en barriques de chêne français. La moitié des barriques est renouvelée chaque année afin de conserver la qualité des échanges bois et vins, ainsi que les tanins.

Le Château Le Tertre propose deux cuvées de vins rouges : Les hauts du Tertre et Margaux, qui offrent aux amateurs de belles surprises.

 

paiement sécurisé