Domaine Trapet - Riquewihr - Alsace

En 2002, Andrée Trapet reprend le domaine de ses parents. Forte de son expérience auprès de son mari Jean-Louis Trapet, elle importe les principes qu’elle appliquait déjà en Bourgogne jusqu’en Alsace. Au fur et à mesure, elle étend le vignoble sur quatre Grands Crus d’exception : Schlossberg, Sporen, Schoenenbourg et Sonnenglanz ainsi que sur de nombreux lieux-dits (Beblenheim, Riquewihr et Zellenberg entre autres). Les vignes profitent de la qualité et de la diversité des climats pour produire des vins magnifiques. 


L'histoire du Domaine Trapet en Alsace

Un retour aux sources

Andrée a repris le domaine en 2002 et perpétue le travail entrepris par ses parents quelques années plus tôt. C’est tout naturellement qu’elle est revenue dans sa région natale pour reprendre l’affaire familiale. Le domaine s’étendait alors sur 6 hectares de vignes. Dès son arrivée, elle met en place une nouvelle cuverie et entreprend un agrandissement du domaine. Depuis, elle n’a de cesse de faire la route entre Gevrey-Chambertin où se trouve le Domaine Trapet, qu’elle dirige avec son mari Jean-Pierre Trapet, et Riquewihr, son vignoble alsacien. 
Toute la famille s’investit dans cette affaire, Jean-Marie bien sûr, mais aussi Pierre et Louis, les deux fils. Tout deux participent et innovent en Bourgogne et aussi en Alsace. Toute cette main d’oeuvre n’est pas de trop car être sur deux domaines à la fois est un véritable défi. La prise de risque est réelle mais amplement récompensée par la qualité des vins du Domaine Trapet en Alsace. 

Andrée et Jean-Louis Trapet

Andrée et Jean-Louis Trapet

Grappe de Riesling

Grappe de Riesling

Le village de Riquewihr

Le village de Riquewihr

Le terroir alsacien

La Biodynamie en Alsace

Le domaine s’étend aujourd’hui sur 14 hectares de vignes séparé entre les grands crus et les lieux dits. La famille met à l’honneur les cépages Alsaciens : riesling, gewürztraminer, auxerrois‚ pinot blanc‚ le pinot gris, pinot noir et même un peu de chardonnay. Dans le prolongement du travail de ses parents, elle effectue des vinifications parcellaires où chaque terroir et chaque cépage obéit à des méthodes différentes. Tous sont vinifié séparément afin de respecter au plus leurs spécificités.
Comme en Bourgogne, la famille Trapet applique les principes de la biodynamie à la lettre. Andrée est convaincue que ce mode de culture est la condition nécessaire à l’épanouissement de ses terroirs et de ses vignes. Cela rend l’exercice encore plus périlleux mais la qualité, la justesse et l’équilibre de ses vins gagnent en précision. 


Le style des vins

La signature Trapet

La vinification est menée avec précision, certains vins sont mis en barrique. S’en suit la mise en bouteille avec une dose très minime de soufre. C’est-à-dire, la quantité nécessaire à la stabilité et à la garde du vin, ni plus ni moins. On retrouve dans les vins la signature des vins de Trapet : finesse et élégance sont au rendez-vous.
On retrouve dans les vins d’Andrée Trapet une expressivité, un potentiel aromatique incroyable ainsi qu’un potentiel de garde non-négligeable. Le cépage et la parcelle s’expriment et se mettent chacun en valeur. Les crus sont denses et possèdent une minéralité incroyable.  L’Alsace regorge de très bons vins, ceux d’Andrée Trapet font partie des cuvées de haut vol.