Château Carbonnieux - Bordeaux

Le Château Carbonnieux connaît une histoire riche de plus de 7 siècles depuis le XIIIème siècle. Connaissant logiquement des périodes plus fastes que d’autres, il restera toujours parmi les valeurs sûres de l’appellation Pessac-Léognan dans le bordelais. Aujourd’hui, son vignoble de 92 hectares produit des vins excellents tant en blanc qu’en rouge. Le château est d’ailleurs Grand Cru Classé de Graves pour les deux cépages, chose très rare. Vous ne pourrez donc pas être déçu en choisissant l’une de leur cuvée.

Près de 900 ans d’Histoire

Le Château Carbonnieux à travers les siècles

L’Histoire du Château Carbonnieux est très riche en rebondissements à travers les siècles. En effet, on retrouve les premières traces de son existence au début du XIIIème siècle, les archives mentionnant un certain Ramon Carbonnieux comme propriétaire des lieux en 1234. Le domaine est dès lors prospère et bénéficie d’échanges facilités avec l’Angleterre dont la région bordelaise est alors le fief. La guerre de Cent Ans va toutefois mettre un terme à cette époque faste et obliger les Bénédictins à vendre le château à Jean de Ferron. Récemment anobli, il avait en effet besoin de posséder un grand vignoble en pays de graves pour lequel il va entreprendre une vaste politique d’acquisition et de remembrement. La famille Ferron continuera ainsi durant deux siècles et demi, transformant le Château Carbonnieux en un grand domaine, tel qu’on le connaît encore aujourd’hui.

Toutefois, grandement endettée, cette famille noble est obligée de vendre le domaine, qui va alors appartenir aux moines de l’abbaye Sainte-Croix en 1740. Sous leur gouvernance, le vignoble va s’ancrer au premier rang des vins blancs de graves, devenant iconique. Ils vont en effet entreprendre la mise en bouteille sur le domaine de leur vin, tenter de nouveaux assemblages de cépages et innover en terme de vinification. De plus, ils vont transformer le chai au point d’en faire l’un des plus modernes de la région. Toutes ces modifications vont permettre au cru du Château Carbonnieux d’être considéré comme le meilleur vin blanc de Guyenne. À la même époque, le domaine voit son aura internationale grimper en flèche, étant recherché des Etats-Unis jusqu’à Constantinople.

Après la Révolution française, le château est vendu comme bien national à la famille Bouchereau qui continuera la montée en gamme du domaine en entreprenant notamment une collection de cépages unique au monde. Entre 1878 et 1956, le domaine passera à divers propriétaires, pour finir avec la famille Perrin à sa tête encore aujourd’hui. Dès 1956, Marc Perrin va en effet entamer une vaste restauration du Château Carbonnieux et de son vignoble, le faisant passer de 45 à 95 hectares aujourd’hui. Dans les années 90, son fils Antony construira un nouveau cuvier et modernisera les chais pour les adapter aux nouvelles techniques de vinification. Enfin, ses enfants, Eric, Christine et Philibert, reprendront petit à petit le flambeau pour être désormais à la tête du château et le mener une nouvelle fois à son apogée.


Le Château Carbonnieux

Le Château Carbonnieux

Vendanges au Château Carbonnieux

Vendanges au Château Carbonnieux

Vignoble du Château

Vignoble du Château

Un Château au terroir unique

L’excellence de l’appellation Pessac-Léognan

La situation du vignoble du Château Carbonnieux est un avantage non négligeable pour ce domaine plusieurs fois centenaire. En effet, sa localisation sur un sol au passé géologique riche, sur la croupe de graves garonnaises, lui confère un terroir exceptionnel et unique. Effectivement, la morphologie et la diversité des sols est telle qu’il est peu étonnant de trouver des crus aussi excellents produits au sein du Château Carbonnieux. On y trouve ainsi de multiples parcelles à la personnalité riche et complexe comme des sols argilo-graveleux, de graves (plus ou moins profondes et plus ou moins massives), argilo-calcaires, de veine argileuse, de veine calcaire, sablo-graveleux, etc. De plus, la présence de nombreux axes de drainage engendre la respiration hydrique de l’ensemble de la croupe et de ses annexes, ce qui permet donc un drainage naturel des sols. Le stress hydrique, dont la vigne a besoin en période de maturation des baies, est alors bien assuré. Enfin, ce terroir exceptionnel dont bénéficie le Château Carbonnieux ne serait rien sans une expertise très pointue pour le magnifier. Ainsi, chaque parcelle du vignoble est traitée individuellement, se voyant octroyer des soins personnalisés en fonction de ses caractéristiques pédologiques, agrologiques et ampélographiques.

Les Grands Crus Classés du Château Carbonnieux

Un encépagement typique du bordelais

Le Château Carbonnieux peut se vanter de faire partie des 6 châteaux portant le titre de Cru Classé de Graves en rouge et en blanc. En effet, le domaine s’est vu attribué en 1953 puis 1959 ce titre officiel très prestigieux lors du classement officiel des Grand Crus de Graves. Cela vient sans doute du fait que parmi ses 92 hectares plantés d’un seul tenant, la répartition est quasiment équitable entre les cépages rouges et les blancs.

En effet, 50 hectares sont occupés par les cépages rouges et 42 hectares par les cépages blancs. Parmi les rouges, on trouve à 60% du cabernet sauvignon sur les terroirs de graves profondes et massives, 30% de merlot sur les sols de graves fines et argileux, 7% de cabernet franc et 3% de petit verdot tous deux sur des sols argilo-calcaires recouverts de graves fines. Concernant les blancs, le sauvignon blanc domine à 65%, sur les sols de graves profondes mais aussi de graves fines argilo-calcaires. Le sémillon, quant à lui, représente donc 35% de l’encépagement blanc et se limite aux sols argilo-calcaires.

L’ensemble de ces choix de cépages s’accompagne également d’une montée croissante de la viticulture biologique au sein du vignoble. Le Château Carbonnieux bénéficie en effet de la classification agriculture raisonnée et est labellisé HVE3 (Haute Valeur Environnementale de niveau 3). Son action va par exemple passer par l’abandon de l’usage d’insecticides, de désherbants et d’acaricides chimiques au profit de méthodes écologiques qui respectent la biodiversité et stimulent les défenses naturelles des vignes.

De plus, la plupart des interventions à la vigne sont faites manuellement, des parcelles sont mises en jachère afin de maintenir une certaine faune au sein du domaine, tout particulièrement les abeilles et tout est recyclé au sein de la propriété, tant dans les bureaux que les déchets issus des vignes.

paiement sécurisé