Château Puech-Haut - Languedoc Roussillon

Sur les terres du Languedoc, le Château Puech-Haut est un voyage de 184 hectares entre les vignes aux cépages multiples. La diversité de ses cépages, la vinification parcellaire et le savoir-faire incontestable de Gérard Bru ont permis au château de se classer comme la référence de la région. Profitez d’un voyage haut en couleurs, entre rouge, blanc et rosé signés Puech-Haut. En outre, le caractère et la puissance de ses vins ne vous laisseront pas indifférents !

Gérard Bru

un homme d'affaires dans l'âme

Gérard Bru, propriétaire du Château Puech-Haut a véritablement bâti son vignoble de la même manière qu'il a bâti sa vie. Déjà à son plus jeune âge, il achetait et empruntait de nombreuses choses différentes dans le but de les revendre. À l’adolescence, il créa sa première société puis sa seconde. Son sens des affaires était inné et arriva à faire pérenniser son entreprise. Après la vente de son entreprise à une de taille importante, il fait affaire dans l’immobilier d’entreprise. Après ces nombreuses années dans les affaires, il revient à la source et reprend le goût de la chasse et du vignoble partagé avec son grand-père dans le minervois.

chais château puech-haut

Les chais du Château Puech-Haut

château puech-haut

Le Château Puech-Haut

gérard bru château puech-haut

Gérard Bru, propriétaire du Château Puech-Haut

Sur les terres du Languedoc

entre oliviers et garrigue

L’aventure du château Puech-Haut démarre avec le rachat d’une parcelle de terrain pour des raisons sentimentales. À ce moment-là, aucun cep de vigne n’était présent et le terroir n’était pas encore classé AOC. En effet, seuls des oliviers et la garrigue comblaient le paysage. Cependant, le terroir était propice à la vigne : sols constitués d’argile, de calcaire et couverts de galets roulés. Ainsi, les oliviers furent arrachés au profit des ceps de vigne et le mas fut remplacé par la création d’un château. C’était le début de l’aventure Puech-Haut.
Le conseiller de Gérard Bru a été Michel Rolland entre 1996 et 2006. Philippe Cambie, le spécialiste des côtes du Rhône et de renommée internationale le succède. Son œnologue est Mathieu Ciampi et son maître de chai, Yves Gruvel, un spécialiste des vins du Languedoc.

La diversité de Puech-Haut

présent sur 184 hectares

Initialement, les cépages choisis étaient le Grenache et la Syrah. Par la suite, l’achat de parcelles voisines a permis d’acquérir des vieux Carignans (50 à 60 ans) et de planter des Viognier, Marsanne et Roussanne. Ainsi, le domaine s’étend aujourd’hui sur 184 hectares, dont 92 en Saint-Drézéry et 19 en Pic Saint-Loup. Le château pratique la méthode de la séparation des cépages et des parcelles lors de la vinification. Le but est de connaître le potentiel de chaque parcelle. L’assemblage des diverses cuvées est pratiqué avant l’embouteillage. L’identité du Château Puech-Haut s’est notamment construite avec leurs vins rouges. Les vins du Château Puech-Haut ont beaucoup de caractère, et sont puissants et gras.