Domaine Henri Delagrange et Fils - Bourgogne

Le Domaine Henri Delagrange se situe à Volnay, en Côte-d'Or. Ses 14,5 hectares de vignes bénéficient des meilleurs climats de la région viticole Côte de Beaune. Ce magnifique vignoble s'est étendu au fil du temps grâce aux différentes générations de la famille Delagrange. Les plantations se déploient sur un dénivelé pouvant atteindre 140 mètres. Sur des calcaires avec oolithes ferrugineuses, pour la plupart recouverts de limon brun-rouge, ce domaine offre des vins tendres et savoureux.

Une histoire de famille

Le domaine de six générations

Le domaine Henri Delagrange perdure depuis plus de six générations. En 1978, il se composait, sur six hectares, des vignes de Gisèle Verdereau et Henri Delagrange. Ces plantations se trouvaient principalement sur les appellations Volnay et Pommard. Leurs fils, Didier Delagrange, les rejoint sur l'exploitation familiale après avoir terminé ses études de viticulture. En 1990, ils plantent ensemble les premiers plants de bourgognes Hautes-Côtes de Beaune Blancs. Le premier plant des bourgognes Hautes-Côtes de Beaune Rouges date, lui, de 1999. Le domaine se constitue alors de 13 hectares. Par la suite, Didier Delagrange reprend la tête du domaine avec son épouse Hélène. Depuis 2003, il veille ainsi au bon développement de son domaine. Il produit des vins dans cinq appellations différentes : VolnayPommardAloxe-CortonMeursault et Bourgogne Hautes-Côtes de Beaune. Aujourd'hui, son domaine s'étend donc sur 14,5 hectares. 

Didier Delagrange et sa femme

Didier Delagrange et sa femme, Hélène

Le domaine Henri Delagrange

Le domaine Henri Delagrange

Bouteille Delagrange

Bouteille du domaine Delagrange

Tradition et philosophie

L'expression du terroir

Didier Delagrange souhaite obtenir un vin le plus fidèle possible à son terroir. Pour cela, la rigueur est de mise dans le vignoble. Ainsi, il apporte un soin tout particulier aux plantations et au travail de la vigne. Cette dernière étant à la base de la fabrication du vin, ses fruits et sa chair sont traités avec beaucoup d'égards. La récolte des raisins ne s'effectuera que lorsqu'ils auront obtenu une maturité jugée optimale. Le but principal étant de préserver au maximum les équilibres naturels du vin, le vigneron s'adapte sans cesse. Ainsi, il décrypte chaque millésime et convient des meilleures méthodes à employer.

Parallèlement, il enrichit ses pratiques de nouvelles techniques modernes. Grâce à celles-ci, il obtient sans cesse de meilleurs vins. Durant leur vinification, il réalise le moins d'intervention possible. Les arômes seront donc purs et pourront s'exprimer librement au cours de l'élevage. Les cépages nobles tels que le "Pinot Noir" ou encore le "Chardonnay" livrent de cette manière tout leur caractère.

De la vigne à la mise en bouteille

Application et minutie

Didier Delagrange est non seulement viticulteur, mais il est aussi vinificateur. Tous les crus du domaine sont récoltés, élevés et mis en bouteille au sein de son vignoble. De cette manière, il veille au respect des terroirs de Bourgogne et garantit la plus grande des qualités à ses vins. C'est lui qui le dit : sa volonté est de produire des vins charnus, ronds, gourmands en fruit, éclatants de finesse et d'élégance ! Pour cela, très peu d'interventions sont réalisées durant la vinification. Cependant, cela n'empêche pas une minutie extrême. Grâce à son application, il préserve les équilibres naturels de chacune de ses appellations ainsi que leur pureté aromatique. Il soigne non seulement la fraîcheur du vin mais aussi tous ses parfums. Afin de s'en assurer et de surveiller au mieux l'évolution du vin, des dégustations sont régulièrement réalisées.