Château Ormes de Pez - Bordeaux

C’est au XVIIIe siècle que se développe l’activité viticole du Château Ormes de Pez. Son nom est issu du patois local évoquant la paix, ainsi que des arbres qui bordaient la demeure. Dirigé aujourd’hui par Jean-Michel Cazes, le domaine de 35 hectares cultive les cépages phares de l’appellation Saint-Estèphe.

Entre la force et la paix

L'HISTOIRE D'UNE FAMILLE AMBITIEUSE

Dans la langue locale bordelaise, « Pez » signifie Paix. L’Orme, même s’il est une espèce végétale disparue aujourd’hui, il est l’un des arbres les plus résistants. La paix et la force trouvent donc un toit, au XVIIIe siècle, lorsque le Château Ormes de Pez est établi. 

Forte d’une longue histoire et du passage de nombreux et illustres propriétaires, le Château Ormes de Pez trouve sa stabilité en 1890. C’est à cette date que Jean Guillou, maître de chai au Château se marie avec Marie Cazes. La Première Guerre Mondiale aura raison du faiseur de vin. C’est sa femme qui prendra donc les rennes du Château. Son frère acquiert en 1940 la propriété. Ainsi, c’est à cette date que la propriété intègre le patrimoine de la famille Cazes.

En 1950, les Ormes disparaissent, mais le nom demeure. De grands travaux sont impulsés à l’arrivée officielle de la famille Cazes. C’est aujourd’hui Jean-Michel Cazes qui dirige le domaine et assure la réputation de ce beau Cru Bourgeois.


Chais Ormes de Pez

Chais Ormes de Pez

Jean-Michel Cazes

Jean-Michel Cazes

Château Ormes de Pez

Château Ormes de Pez

La viticulture

LA TECHNOLOGIE AU SERVICE DE LA QUALITÉ

C’est sur l’AOC Saint-Estèphe que se situent les 35 hectares de vignes du Château Ormes de Pez. Quatre cépages se partagent le terroir de graves garonnaise, d’argiles et de sables. Le cabernet sauvignon (54%), le merlot (37%), le cabernet franc (7%) et le petit verdot (2%) connaissent une grande densité de plantation. De cette manière, les vignerons assurent une compétitivité naturelle de la vigne, obtenant alors des raisins concentrés.

Au nord de l’appellation, le vignoble connaît depuis 2010 une gestion assistée des technologies de pointes. Une gestion intra-parcellaire a ainsi pu se développer pour garantir un traitement plus adapté en fonction des sols et des cépages. En parallèle, le matériel a également été modernisé. La viticulture pratiquée au domaine est raisonnée, aucun intrant chimique n’est employé et des sélections massales sont régulièrement pratiquées. De cette manière, le domaine conserve un âge moyen de vignes de 35 ans.  

Sous un climat océanique tempéré, les baies des cépages phares de l’appellation grandissent, afin de faire naître de grands Crus Bourgeois.


Un art de vivre

L’ÉLABORATION D'UN VIN HARMONIEUX ET GÉNÉREUX

Lors des vendanges manuelles, les baies sont triées à la vigne directement. Lorsque les récoltes arrivent au domaine, elles sont placées dans des cuves inox et béton thermorégulées, pour les macérations et la fermentation. Le remontage est pratiqué de manière journalière. Cette étape prend une vingtaine de jours. Ensuite, les jeunes vins sont mis en barriques de chênes, à 45% neufs. L’élevage dure au minimum 15 mois, en fonction du millésime.

La vinification traditionnelle est orchestrée par Daniel Llos et Nicolas Labenne. Les vins sont assemblés en fin d’élevage. A la dégustation, ce sont des cuvées pleines de caractères et harmonieuses qui se dévoilent.

Profondément lié au Château Lynch-Bages, le Château Ormes de Pez partage sa philosophie. Ainsi l’art de vivre prime sur la simple consommation du vin. C’est toute la culture française et le plaisir de partager qui s’ouvre en même temps qu’une bouteille. Fière de cette philosophie de vie et de consommation, le Château peut être fier de son Cru Bourgeois.