Domaine Cauhapé - Sud-Ouest

Le Domaine Cauhapé, situé au coeur du Jurançon, produit des vins blancs secs et liquoreux. Henri Ramonteu a imaginé ses cuvées au fil des années, selon les goûts de ses consommateurs, avec pour unique but d’apporter du plaisir. Sur ses 43 hectares de vignes, il cultive 5 cépages différents dont 2 variétés anciennes : le camaralet et le lauzet.

Henri Ramonteu

L’histoire d’un artisan autodidacte

Le Domaine Cauhapé est situé en région du sud-ouest, au coeur de Béarn, à quelques kilomètres de la ville de Pau. Il produit des vins blancs secs et moelleux d’appellation Jurançon. Les traces écrites les plus anciennes de la propriété remontent à 1558, année à laquelle les premières vignes furent plantées. Le domaine s’appelait alors “Caussapé” et s’étendait sur 4 hectares.

Henri Ramonteu acquiert le vignoble avec sa famille dans les années 80 et crée le Domaine Cauhapé avec seulement 1 hectare de vigne. D’origine paysanne, Henri Ramonteu a abandonné la tradition familiale de la polyculture béarnaise pour la culture du vin en 1988. Il n’a jamais reçu de formation dans le vin et apprend par expérimentation en suivant ses envies et son imagination. Peu à peu, il achète de nouvelles parcelles et agrandit l’exploitation.

Aujourd’hui, le Domaine Cauhapé compte 43 hectares de vignes et produit 200 000 bouteilles chaque année. Henri Ramonteu est épaulé par une équipe de 15 personnes, dont un oenologue qui le seconde dans l’élaboration des différentes cuvées. Célèbre pour ses vins liquoreux qui ont fait la réputation du domaine, le vigneron se concentre à présent sur ses vins secs qui représentent aujourd’hui 65% de la production.

les chais du domaine

les chais du domaine

Le vignoble de Cauhapé

Le vignoble de Cauhapé

Henri Ramonteu

Henri Ramonteu

Des hommes et un terroir

Aider la nature à révéler toute ses promesses

Le Domaine Cauhapé est situé sur des coteaux. Les vignes sont escarpées et à des altitudes variables selon les parcelles. Les plus hautes d’entre elles sont aux alentours de 400 mètres. Le vignoble bénéficie d’une exposition sud-est et d’un vent chaud venu d’Espagne qui accélère le mûrissement des raisins. À la fin de l’automne, la peau des baies est flétrie par le gel, ce qui permet la préservation d’une tension acide.  

En plus de ces conditions climatiques idéales, les vignes profitent d’un sol composé à 40% d’argile jaune qui apporte de la vigueur au cépage de petit manseng. Ce cépage est utilisé pour élaborer les grands vins blancs moelleux et secs et représentent 60% de l’encépagement du domaine. Le vignoble comporte également 30% de gros manseng et 2% de courbu qui donnent de la finesse et du fruit au vin. Henri Ramonteu explore aussi d’anciens cépages, tel que le camaralet et le lauzet, afin de faire naître une nouvelle génération de Jurançon sec, ils représentent 8% de l’encépagement. 

Ce terroir est entretenu avec beaucoup d’attention. Tous les travaux sont fait à la main et sans aucun insecticide par une dizaine de personnes. Les queues des grappes sont écrasées une à une à la pince. L’effeuillage est réalisé à la feuille près, pour laisser passer le soleil qui durcit la peau du raisin. Enfin, des filets sont disposés sur les vignes afin de protéger les baies des oiseaux. 


Des vins uniques

Une large variété de plaisirs

Les vendanges ont lieu très tardivement, en décembre. Le rendement est naturellement faible, avec 8 hectolitres par hectare. Les raisins sont sélectionnés par tris successifs et déposés dans des cagettes avec délicatesse. Ils sont ensuite acheminés au chai qui dispose d’un pressoir pneumatique et de cuves inox, afin de recevoir les baies dans les meilleures conditions. Les raisins sont laissés une nuit entière en chambre froide entre 8°C et 10°C afin d’extraire les précurseurs d'arômes. Puis une macération pré-fermentaire de 12 heures sous CO2 est effectuée. 80% de la récolte sont vinifiés en barrique de chêne. 20% des vins reçoivent une fermentation malolactique. L’élevage en barrique dure de 6 mois à 2 ans, selon les cuvées. 

Le Domaine Cauhapé comporte 13 cuvées : 6 de vins secs et 7 de liquoreux, dont 2 liquoreux prestiges. La plus réputée est Quintessence du Petit Manseng, qui n’est produite qu’une fois sur dix. 

Les vins secs sont très aromatiques, avec un fruité intense et une bouche dense et tendue. La cuvée la plus prestigieuse est la Canopée. Les liquoreux allient également plaisir et personnalité, avec des arômes vanillés, miellés, parfois épicés et une bouche suave. 


paiement sécurisé