Château du Cèdre - Sud-Ouest

L’histoire du Château du Cèdre en tant que domaine viticole débute au début du XXe siècle. C’est une famille flamande qui s’installe dans le Sud-Ouest afin de débuter une activité de polyculture qui est à l’origine de la naissance du domaine. La vigne est en effet rapidement préférée aux autres cultures. C’est aujourd’hui Jean-Marie et Pascal Verhaeghe qui cultivent leurs 27 hectares de vignes en biodynamie et vinifient des vins puissants, en blanc et en rouge, taillés pour la garde.


De la Belgique au Lot

La famille Verhaeghe, ambassadrice des vins de Cahors

L’histoire du Château du Cèdre prend racine avec le Cèdre majestueux qui orne la propriété qui portera son nom. Né des ambitions d’une famille flamande, c’est au début du XXe siècle que commence son activité viticole dans la région de cahors. Les enfants Verhaeghe développent dans un premier temps la polyculture avec un hectare de vignes. C’est en 1973 que, en parallèle de la distillation de Lavande, les Verhaeghe mettent leur première cuvée en bouteille.

Ils font le choix finalement de ne travailler que la vigne et acquièrent progressivement des parcelles. C’est actuellement la troisième génération qui est à la tête du Château du Cèdre. Les deux frères, Pascal et Jean-Marie Verhaeghe, se passionnent pour la viticulture à l’occasion de leurs voyages. Ils font leurs études en Bourgogne puis étudient les méthodes étrangères, notamment aux Etats Unis, avant de revenir à leurs racines. Le domaine représente un véritable projet commun où les deux frères s’accomplissent. L'année 1995 marque une grande remise en question pour la famille alors que le millésime s’avère compliqué. En effet, la perte de 80% de la récolte impulse une grande réflexion quant à la manière de mener le domaine. C’est à ce moment que naît le style si particulier du Château du Cèdre. Dans le droit fil de cette réflexion, ils débutent une conversion vers la viticulture biologique et la famille Verhaeghe obtient la certification Ecocert en 2009.


Les frères Verhaeghe

Les frères Verhaeghe

Le terroir

Le terroir

Le vignoble

Le vignoble

Le terroir de Cahors

Une remise en question constante des méthodes viticoles

C’est dans le Sud-Ouest, à Cahors, que se situe le Château du Cèdre. Le vignoble ne comporte pas moins de 27 hectares de vignes. Le malbec, merlot, tannat, viognier, sémillon, muscadelle et sauvignon sont autant de cépages cultivés par Jean-Marie Verhaeghe. Forts de leur perfectionnisme, les équipes vigneronnes innovent sans cesse dans leur façon de cultiver les vignes. Ces dernières sont plantées sur trois types de parcelles différentes. La plus grande d’entre elles s’étend sur 12,5 ha et se nomme la Tran. Elle se compose d’éboulis calcaires sur un sous-sol argilo-sableux. Les deux autres parcelles, de 7,5 ha et de 5,5 ha, se composent quant à elles de galets, de sables concentrés en fer, d'argiles et de silice. Ainsi, chacun des cépages peut exprimer toute sa complexité et révéler la subtilité de ces terroirs si particuliers.

En plus d’une composition de sol riche, le micro climat dont jouit le domaine participe à faire des productions des raisins d’exception. Les influences océaniques interviennent les six premiers mois de l’année et laissent ensuite place aux influences méditerranéennes. Ainsi, les vents marins permettent de rafraîchir les vignes et de les protéger des maladies. Le vignoble du Château de Cèdre connaît une viticulture biologique et un entretien mécanique des vignes. Une taille courte est réalisée avec une attention particulière portée à chaque pied de vigne.


L’élaboration de vins de garde

Un travail de vinification en toute humilité

C’est une philosophie bourguignonne qui guide la vinification à la bordelaise, exercée par Pascal Verhaeghe.

Après des vendanges réalisées à la main, les baies sont triées avec une grande rigueur. Une fois égrappés et foulés, les raisins sont placés dans des cuves thermorégulées pour une durée de vinification qui peut s’étendre jusqu’à 30 jours. Les vins blancs connaissent un bâtonnage régulier durant cette opération. Les vins rouges quant à eux sont soumis au pigeage journalier. Une fois la vinification terminée, les jeunes vins sont placés à l’élevage. Ce sont des barriques de chêne français, neuves à 33%, qui accueillent les moûts. Les vins rouges connaîtront un temps d’élevage de 20 à 22 mois, tandis que les vins blancs seront élevés sur lie pour une durée légèrement moins importante.

Les vins blancs Château du Cèdre sont d’une grande minéralité. Les vins rouges sont parfumés et puissants. Chaque cuvée proposée par le domaine est taillée pour la garde.