Mas Amiel - Languedoc Roussillon

Le Mas Amiel est niché au pied de Pyrénées sur 170 hectares de vignes au cœur de la garrigue. Le domaine produit des vins doux réputés et développe des vins secs d’un très haut niveau. Aujourd’hui, le Mas Amiel s’impose comme une référence internationale de Maury et du Languedoc Roussillon grâce à son patrimoine historique, la diversité de ses terroirs et son immense savoir-faire.

L’histoire du Mas Amiel

L’empereur du vin doux naturel et pas seulement !

L’histoire du domaine commence en 1816. Raymond Etienne Amiel gagne les quelques hectares historiques du domaine lors d’une partie de cartes contre l’évêque de Perpignan. Au XIXème siècle, le vignoble français est détruit par le phylloxera. Pour sauver les vignes, Camille Gouzy propose au Mas Amiel de planter des pieds de vignes américains résistants au phylloxera. Mission réussie, le domaine continue son ascension en construisant une cave d’une vingtaine de foudres.

En 1907, le domaine est repris par Charles Dupuy après la crise du Phylloxera. Son fils et son petit-fils reprennent l'affaire et commencent à produire un vin doux naturel.

En 1999 Olivier Decelle, également présent à Saint-Emilion et en Bourgogne, reprend le domaine. La propriété s’étend alors sur 226 hectares et produit exclusivement du vin doux naturel. Le vigneron décide de donner au domaine une réputation internationale et de développer la gamme avec des vins secs.

Le vignoble de Mas Amiel

Le vignoble de Mas Amiel

les fameuses Dames Jeanne du Mas Amiel

les fameuses Dames Jeanne du Mas Amiel

Les foudres du domaine

Les foudres du domaine

Le vignoble du Mas Amiel

Maury, Vignoble du Languedoc Roussillon

Le domaine compte 170 hectares de vignes disséminés entre 130 parcelles. Dans ce vaste territoire, l’écosystème est riche et la biodiversité est préservée. La garrigue, la faune et la flore, les cours d’eau naturels créent un biotope idéal et participent à la bonne croissance de la vigne. Les vignes bénéficient d'un climat idéal et unique : 260 jours de soleil par an et 370 mm de pluie.

Pour le vin doux, les grenaches sont sélectionnés avec une maturité très élevée et un fort taux de sucre. Le vignoble abrite de nombreux cépages locaux : grenache, grenache passerillé, maccabeu, carignan, syrah, muscat et grenache gris.
L’appellation Maury sec voit le jour en 2011 et donne ses lettres de noblesse aux vins secs de cette région. En effet, ce vignoble est historiquement reconnu pour la qualité de ses vins doux naturels. Le Mas Amiel cherche à préserver cette bonne réputation et développer la notoriété des vins secs de cette toute nouvelle appellation. Depuis 2017, le domaine a acquis sa certification biodynamie biodivin.

Vinification et création des vins

Un savoir-faire hors du commun

Pour les vins secs, chaque parcelle est vinifiée séparément sans ajout de soufre. Les vinifications se font dans des cuves inox de 50 hectolitres avec des levures indigènes afin de préserver l’authenticité des raisins dans le vin final. Les petites parcelles sont travaillées dans des cuves en béton de 10 hectolitres. Cette précision chirurgicale apporte beaucoup de finesse aux cuvées. Les vins sont élevés dans de petits foudres qui permettent un micro oxygénation douce et naturelle.

Les vins doux sont une spécialité de l’appellation Maury. En 1285, Arnaud de Villeneuve invente le mutage c'est-à-dire l’ajout de sucre au moût lors de la vinification. La fermentation s’arrête et le vin conserve une part de sucres naturels non transformés. Le Mas Amiel a appris à déterminer le moment exact du mutage afin que le dosage de l'alcool permette de conserver une tension, une fraîcheur et un équilibre parfait.

Les vins oxydatifs du Mas Amiel suivent la même vinification que les vins mutés et connaissent un élevage dans des bonbonnes de verre à l’air libre. Les chocs thermiques, les rayons du soleil apportent des notes d’évolution très complexes aux cuvées. Puis, ils sont élevés dans de grands foudres avant d’atteindre leur pleine maturité.