Château Coutet - Bordeaux

Le Château Coutet, haut lieu de viticulture au coeur des appellations Barsac et Sauternes, produit des vins incroyables depuis plus de 300 ans. En effet, situé au coeur du triangle d’or, son terroir unique lui confère dès 1855 le titre de Premier Cru Classé de Barsac. Depuis, son prestige est incontestable, il est en effet très recherché et apprécié de tous les amateurs de vin, millésime après millésime.


L’Histoire dense du Château Coutet

Plus de 300 ans de viticulture

L’histoire du Château Coutet débute au XIIIème siècle, en temps que forteresse médiévale dont sa tour carrée crénelée nous rappelle encore aujourd’hui cette époque. Au XIVème siècle sera ensuite construit une maison forte et au XVIIIème siècle deux tours et une chapelle au coeur du domaine. C’est en 1643 que son histoire de domaine viticole commence, à l’époque sous la gouvernance de Charles le Guérin, dit Seigneur de Coutet. Le château est à ce moment-là l’un des premiers vignobles de Sauternes. Fait intéressant, son nom “Coutet” vient du Gascon “couteau”, évoquant un style unique, à la fois tranchant et vif, mais également tout en fraîcheur et nervosité qui n’est pas sans rappeler le style des vins produits dans le vignoble.

Le Château Coutet se transmettra ainsi aux descendants de Charles de Guérin jusqu’en 1788, où il est racheté par Gabriel-Barthélémy Romain de Filhot, qui le transmettra à son tour à ses héritiers jusqu’en 1926. Le château sera reconnu pour son extrême qualité dans le classement de 1855, obtenant le titre de Premier Grand Cru de Sauternes et Barsac. En 1926, l’industriel lyonnais Henry-Louis Guy devient propriétaire jusqu’en 1977. Il fera installer les fameuses et inégalées presses hydrauliques Guy & Mital, l’un des secrets d’extraction des meilleurs cuvées du vignoble.

Enfin, depuis 1977, c’est la famille Baly qui est aux commandes avec Marcel et ses deux fils Philippe et Dominique. Ils vont alors lancer un vaste renouvellement du domaine en commençant par le vignoble et les bâtiments de l’exploitation. Ils vont également signer en 1994 un accord de partenariat exclusif avec la Société Baron Philippe de Rothschild. Après 40 ans d’améliorations technologiques, les Baly peuvent être fiers du chemin parcouru. En effet, le Château Coutet apparaît en 2014 à la troisième place du top 100 des vins mondiaux établi par le magazine Wine Spectator.


Château Coutet

Château Coutet

Le vignoble du Château Coutet

Le vignoble du Château Coutet

Les Chais du Château

Les Chais du Château

Le Château Coutet au cœur du triangle d’or

Le terroir exceptionnel de Sauternes et du Barsac

Il est commun de dire que le Château Coutet se trouve au coeur d’un triangle d’or, qui lui confère son terroir exceptionnel et unique au monde. En effet, il se trouve au milieu d’un triangle composé par Bordeaux à un angle, l’océan Atlantique d’un côté, la Garonne de l’autre côté et de la forêt des Landes du troisième côté, le tout traversé par la rivière Le Ciron. On trouve ainsi au centre le Château Coutet, à cheval sur les appellations Barsac et Sauternes, qui bénéficie d’un terroir exceptionnel, composé essentiellement d’un sol argilo-calcaire. Les sols froids et la rétention d’eau ralentissent donc la maturation des raisins par rapport aux châteaux voisins, ce qui permet dans l’humidité du matin le développement de la pourriture noble Botrytis Cinerea au coeur des baies. Ensuite, la transformation des arômes avec la concentration des sucres intervient avec la tiédeur des après-midis. Ce micro-climat exceptionnel permet ainsi la production de cuvées à la fraîcheur et la vivacité inimitable.

Le titre de Premier Grand Cru mérité du Château Coutet

Des vins uniques produits millésime après millésime

Le vignoble du Château Coutet compte 38,5 hectares cultivés dont la majorité est plantée avec le cépage sémillon (75%). On y trouve également une petite part de sauvignon blanc (23%) et de muscadelle (2%) afin de proposer de savants mélanges toujours plus délicieux. Le domaine est conduit en agriculture raisonnée et les vendanges sont réalisées entièrement à la main par plusieurs passages successifs. Cela permet ainsi de sélectionner méticuleusement les raisins les mieux embellis par la pourriture noble, il s’agit donc d’un travail presque grain à grain. Les vendanges se font un peu plus tardivement généralement que les vignobles voisins, à cause notamment du retard de maturation dû à l’humidité ambiante qui enveloppe le vignoble. Elles s’étalent donc de septembre à novembre sur 30 à 40 jours en moyenne. Les raisins une fois ramassés sont pressurés très lentement, puis entonnés et enfin mis en barrique durant 18 mois. L’étape de l’assemblage est cruciale, afin de produire millésime après millésime des cuvées toujours plus exceptionnelles.

paiement sécurisé