Château Mangot - Bordeaux

Château Mangot est une petite propriété familiale de 34ha, riche d'une grande histoire. En remontant jusqu'à 1546, on retrouve un premier acte notarié faisant mention de la propriété, et en 1559, la vigne y était déjà cultivé. A la révolution, la propriété se retrouve saisie puis morcellée en divers petites entités : Mangot, Lisset et Bardoulet. La réunification de ces 3 parcelles ne se fera qu'en 1985, à la suite de nombreux rachats des parents des propriétaires actuels. Aujourd'hui, toute la famille Todeschini est impliquée dans la production de ce grand vin de Saint-Emilion.

Une propriété historique

Cinq siècles d'histoire

L’histoire du château Mangot remonte à 1515. La famille Dubreuil, marchands à Castillon, deviennent « Sieurs de Mangot ». La culture de la vigne sur les terres de Mangot est mentionnée dès le 6 mars 1559, dans un acte mentionnant les vignes plantées en « courroies, sillons, lignols ». Le vignoble était surement déjà planté en rangs.

La révolution aura morcelé la propriété et divisé les terres en plusieurs entités : Mangot, Lisse et Bardoulet. Entre 1954 et 1985, Jean Petit, père de Anne-Marie, la propriétaire actuelle, aura à cœur de reconstituer ce vignoble historique en rachetant petit à petit les entités afin de rendre à Mangot ces 34 hectares.

Le jardin de la propriété

Le jardin de la propriété

Les frères Todeschini

Les frères Todeschini

Le chai du Grand Cru

Le chai du Grand Cru

Une histoire de famille

Parents et enfants

Anne-Marie Petit, après avoir repris la propriété avec son mari, Jean-Guy Todeschini, par suite du départ en retraite de ses parents en 1989, saura transmettre la passion viticole familiale à ses deux fils, Karl et Yann, qui rejoignent l’aventure en 2008. En arrivant dans la propriété familiale, ils créent la cuvée « Mangot Todeschini », le haut de gamme de la propriété.

Une qualité reconnue

Grand Cru de Saint-Emilion

Après 10 ans de travaux d’arrachage, de terrassement et de plantations, la famille Todeschini obtient en 1998 la reconnaissance de la qualité de leur travail : 100% du vignoble est agréé en Saint-Emilion Grand Cru. Après les travaux à la vigne suivent un renouveau côté bâtiment à partir des années 2000.

Aujourd’hui la famille Todeschini est reconnue par ses pairs comme une grande famille de Saint-Emilion : en 2011, Jean-Guy Todeschini est nommé Jurat de Saint-Emilion, suivi par son fils Karl en 2015. Aujourd’hui, le château Mangot est certifié en agriculture biologique, à partir du millésmie 2020. Cette certification consacre 12 ans de pratique selon le cahier des charges de l'agriculture biologique.