Prieuré Saint Jean de Bébian - Languedoc Roussillon

Le domaine Prieuré Saint Jean de Bébian, l’un des plus vieux vignobles français datant de l’époque romaine, saura vous conquir par ses vins très généreux et raffinés. En effet, issus d’un vignoble de 32 hectares dans le Languedoc-Roussillon, ces vins classés en Cru Pézenas comptent parmi l’élite de la région. 


L'histoire du Domaine Prieuré Saint Jean de Bébian

De l’Empire romain à nos jours

Le domaine Prieuré Saint Jean de Bébian existe pour ainsi dire depuis la nuit des temps. On trouve des traces du domaine dès l’Empire romain, la découverte de poteries et de pièces de monnaie romaines le confirmant. En effet, le vignoble aurait été offert au centurion romain Bébianus en récompense de ses batailles au premier siècle. Le domaine passera ensuite aux mains de moines qui construiront en 1152 un prieuré et qui achèteront les vignes alentours. On a même retrouvé des traces du cuvier de l’époque, preuve de leur activité viticole dès le XIIème siècle. Plusieurs propriétaires se sont ensuite succédés à la tête du domaine Prieuré Saint-Jean de Bébian. Parmi les plus récents, on recense la famille Roux qui rachète les lieux en 1952. Dès les années 1970, elle entreprend d’importantes transformations des lieux en plantant des cépages nobles comme la syrah, le grenache et le mourvèdr tout en conservant des cépages locaux (cinsault et carignan).

Puis, le domaine est racheté en 1991 par d’anciens propriétaires de la RVF (la célèbre Revue Française des Vins). Enfin, en 2008, le domaine passe aux mains du propriétaire russe Alexander Pumpyansky. Les différentes heures de gloire successives du domaine Prieuré Saint Jean de Bébian l’ont hissé au rang de mythe, véritable élite du Languedoc-Roussillon.


Le domaine

Le domaine

Le vignoble

Le vignoble

La cuverie

La cuverie

Les multiples parcelles du Domaine Prieuré Saint Jean de Bébian

Quand variété géologique et savoir-faire unique se rencontrent

Le domaine Prieuré Saint Jean de Bébian, grand de 32 hectares, est composé aujourd’hui de 43 parcelles différentes, toutes conservées pour leur diversité géologique et leur exposition. Ainsi, le domaine produit 4 vins rouges, 2 blancs et 2 rosés, chaque cépage bénéficiant d’un terroir spécifique, idéal pour son développement. 

  • Les cépages rouges (répartis à 40% en grenache noir, 30% en syrah, 20% en mourvèdre et 10% en cinsault), disposent de sols de 3 natures. On y trouve en effet un sol composé de calcaires et argilo-calcaires du villafranchien, un de basalte de coulées volcaniques, et un troisième sol argilo-siliceux fait de galets de quartz blanc et de travertin. 

  • Les cépages blancs répartis eux entre la roussanne (50%), le grenache blanc (20%), le vermentino (15%) et la clairette (10%) ont un sol composé de calcaire du miocène dont le taux de calcaire actif approche ceux des grands terroirs à blanc tels que Chablis ou Meursault. 

  • Les cépages rosés sont plantés sur des cailloutis villafranchiens.   

Pour obtenir le meilleur de chacune de ces parcelles, Alexander Pumpyansky investit énormément. En effet, le chai a été doté de nouvelles cuves, 23 en béton et 14 en inox, afin de pouvoir vinifier chacune des 43 parcelles séparément. Un investissement a également été fait dans des bacs à vendange téléguidés afin de préserver l’intégrité des grains jusqu’aux cuves. 


Le Domaine Prieuré Saint Jean de Bébian parmi l’élite

Un savoir-faire ancestral toujours acclamé aujourd’hui

Fier de ses origines ancestrales, le domaine Prieuré Saint Jean de Bébian continue de pratiquer une culture traditionnelle et des vendanges manuelles afin de respecter au maximum ses vignes. Au coeur de l’appellation Coteaux du Languedoc, les vins du domaine sont d’une telle qualité qu’il lui a été octroyé le titre de vignoble classé en Cru Pézenas. Le domaine a ainsi fait le choix de l’excellence en optant pour une sélection massale chez les plus grands domaines, une étude poussée des sols, et le recrutement d’une oenologue de renom. Karen Turner, oenologue australienne rejoint le domaine Prieuré Saint Jean de Bébian en 2004 et met à contribution son savoir-faire très pointu.

Les vins produits, très méditerranéens, à la fois puissants et équilibrés, se consomment de préférence en longue garde, à partir d’une dizaine d’années environ. Ils ont une très bonne capacité à vieillir harmonieusement en étant généreux et raffinés.