Château De Pressac - Bordeaux

Château De Pressac est une vaste propriété de Saint-Emilion, considérée comme l'une des plus belles de l'appellation. Son vignoble en terrasses, la qualité des vins, le terroir et l'entretien des vignes et des chais, ont été promus Grand Cru classé de Saint-Emilion en 2012. En effet, ce magnifique domaine bordelais connaît un nouvel essor depuis 1997 lorsque Jean-François et Dominique Quenin acquièrent la propriété. Ils effectuent à d'ambitieux travaux d'amélioration et d'extension du vignoble.

L’histoire du Château de Pressac

La liaison entre le temps et la vigne

Situé au-dessus du fleuve de Dordogne et des coteaux de Saint-Émilion, l’histoire du Château de Pressac date de plus de six siècles. D’ailleurs, son nom fut donné à un cépage après avoir été cité dans l’Histoire de France. Le Château de Pressac fût fondé au Moyen-Âge. Ce n’est qu’aux alentours de 1740 que Vassal de Montviel procède à l’implantation d’un cépage noble, l’Auxerrois. Ce cépage prendra d’ailleurs rapidement le nom de Noir de Pressac. Le sieur Malbek le développa ensuite en Médoc, et sera surnommé Malbec

Après avoir traversé les générations et subi d’importants travaux, le Château de Pressac est finalement racheté en 1997 par Jean-François et Dominique Quenin. C’est en 1999 que le chai est de nouveau pensé et rénové, et les coteaux sont remis en culture en étroites terrasses. En 2012, le Château de Pressac est reconnu pour l’excellence de son terroir, du vignoble et de ses vins et est promu Grand Cru Classé de Saint-Émilion.

L'entrée du Château De Pressac

L'entrée du Château De Pressac

Le magnifique terroir en terrasse

Le magnifique terroir en terrasse

Jean-François Quenin, propriétaire du domaine

Jean-François Quenin, propriétaire du domaine

Le vignoble du Château de Pressac

La liaison entre le temps et la vigne

Le terroir du vignoble du Château de Pressac dispose des meilleures conditions pour l’épanouissement des vignes. Composé majoritairement de calcaire et d'argile, le sol est également exposé à un microclimat. 

Le vignoble est disposé tout autour du Château, et s’étend sur une surface de 41 hectares. À lui seul, il regroupe les trois grands types de terroir de l’appellation: le plateau calcaire, le coteau argilo-calcaire et le pied de côte limoneux. Tous sont répartis de manière égale sur la propriété. 

Ce terroir du Château de Pressac, grâce à ses riches caractéristiques, concentre sa production autour de six cépages. C’est d’ailleurs le seul Grand Cru Classé de Saint-Émilion à se réunir autour d’autant de cépages: Le merlot, le cabernet-sauvignon, le carménère, le noir de pressac (malbec), et petit verdot. 

De plus, le Château de Pressac détient la certification de Haute Valeur Environnementale de niveau 3, et applique le système de Management Environnemental depuis sa création.


La vinification et l’élevage au Château de Pressac

Le perfectionnisme dans l’approche viticole

Pour Jean-François et Dominique Quenin, il est important de toujours se perfectionner. Depuis plus de vingt ans, le vignoble subit de nombreuses plantations et extensions, toujours sous une visée environnementale et durable. 

La précision dans le savoir-faire est donc ce qui est valorisé au Château de Pressac. Les vendanges sont donc effectuées à la main et associées à un tri densimétrique qui ne retient que la qualité du raisin et retire tous les déchets flottants (feuilles, insectes, etc.). En ce qui concerne l’encuvage, il est gravitaire, ce qui permet de préserver l’intégrité optimale de chaque baie. 

Encore une fois, le souci est à la perfection. C’est donc pour cela qu’en 1999 le chai a une première fois été repensé, un deuxième chai de vinification a vu le jour en 2012, puis un troisième chai de vinification et deuxième chai d’élevage en 2017 ont également été pensés.