Château Canon La Gaffelière - Bordeaux

Château Canon La Gaffelière, situé en AOP Saint-Emilion, est la propriété du Comte Stephan Von Neipperg.
Ce domaine de 20 ha profite d’un terroir exceptionnel, sublimé par un travail suivant les règles de l’agriculture biodynamique. Depuis 1955, Canon La Gaffelière a intégré le classement des vins de Saint-Emilion au rang de Premier Grand Cru Classé B.

L'histoire du Château

De la léproserie à Von Neipperg

Le vignoble du Château Canon-La-Gaffelière était déjà présent au Moyen-Age, entourant alors une léproserie appelée “La Gaffelière”.
Ce domaine gagna en prestance lorsqu'il f
ut racheté et agrandi au XVIIe siècle et qu'un château fut dressé sur ses terres.
Cette élégance s'est ensuite retrouvée dans son vin. Les traces des premiers vins estampillés La Gaffelière remontant à l’année 1777.
Au XIXe, le domaine est divisé en 2. D’un côté le vignoble de M.Modet, de l’autre celui de M.Boitard.
Ce dernier commercialise sous le nom de Château Boitard-Gaffelière et Canon-Boitard. Les héritages et mariages successifs entraîneront la propriété dans les mains de la famille Peyraud puis dans celles de Pierre Meyrat. Sous le règne de ce dernier, le domaine intègre le premier classement des grands crus classés de Saint-Emilion en 1955.
Enfin, depuis 1971, les Comtes Von Neipperg père puis fils possèdent le domaine. Ils sont également à la tête d’autres propriétés : Clos de l’Oratoire, La Mondotte, Château Peyreau,...


chai du chateau canon la gaffeliere

Chai du Château Canon La Gaffeliere

bouteille tendue par les bras de Von Neipperg

Von Neipperg et son cru ©Vinexia

 demie facade blanche de la batisse

Facade de la bâtisse de Canon-La-Gaffelière

Le terroir atypique

AOP Saint-Emilion

Le vignoble du Château Canon-La-Gaffelière se situe en pied de côte. Il profite ainsi d’une excellente exposition solaire. Son sol argilo-calcaire et argilo-sableux est très filtrant et particulièrement réceptif à la chaleur. En raison de cette composition duale des sols, l’encépagement présente une structure différente de ce qui est habituellement observé dans cette appellation. On trouve en effet un équilibre parfait entre Merlots et Cabernets. C’est d’ailleurs cet épanouissement atypique des Cabernets qui vient donner une complexité aromatique et une puissance remarquable aux Merlots. De ce raisin issu de vignes d’environ 50 ans d’âge, dont les baies ont été gorgées par le soleil, résultent des vins toute en finesse et en élégance.

Les vins

Racés, complexes et biodynamiques

Depuis 2014 le domaine est certifié en biodynamie.
Dès son arrivée dans les années 90, Stephan Von Neipperg avait jeté les bases d’une philosophie fondée sur “le respect des terroirs et la recherche de l’équilibre autonome de leurs écosystèmes”. Ainsi, les interventions et manipulations au vignoble sont drastiquement réduites au nécessaire.

S’agissant d’une démarche globale, il en va de même pour le travail hors des terres. Ainsi les vendanges se font à la main, dans le total respect du fruit. Là est la première étape du chemin vers la qualité.
On poursuit dans cette direction avec un double tri, manuel également, pour ne garder que le meilleur de la récolte.
L’élevage vient clore le processus et se fait en barriques neuves (jusqu’à 80%) pendant 15 à 18 mois.

De ce terroir et de ce savoir-faire résultent des vins complexes et structurés, racés et purs, d’une élégance exceptionnelle.