Domaine Rémi Jobard - Bourgogne

Le Domaine Rémi Jobard se situe en Bourgogne, à Meursault. Il s’agit d’un petit domaine au fort potentiel  : sa réputation ne fait que grandir. Aujourd'hui, il rivalise largement avec ses voisins, tous des grands noms de Bourgogne tels que Girardin ou Fichet. Rémi Jobard, le propriétaire, est passionné de vigne et de nature. Il a repris la suite du domaine familial et en bouscule les codes. Ses 9 hectares de vignes produisent des vins aux caractéristiques proches des plus grands Meursault. Le Domaine Rémi Jobard est à découvrir très vite !

L’histoire du domaine

Une histoire de famille

En 1991, Rémi Jobard reprend le domaine familial dans les années 90. Le vignoble s’étend sur 2 hectares en Bourgogne rouge et 7 en Bourgogne blanc sur un sol composé d’argile et de calcaire.

Le vignoble s’étend sur trois Premiers Crus

  • Charmes

  •  Poruzots 

  • Genevrières

Et également, des Meursaults sur les lieux-dits Les Narvaux et Les Chevalières. Les blancs issus de ces parcelles atteignent d’ailleurs le niveau de certains Premiers Crus ! 

Le pinot noir est quant à lui planté sur l’appellation Monthélie et sur le Premier Cru Volnay-Santenots. 
La production du domaine représente 50 000 bouteilles. Les vins sont produits en quantité limitée mais sont recherchés pour leur expression remarquable.
Passionné, le vigneron décide de chambouler les pratiques du domaine. Il met tout en oeuvre pour produire des vins purs, précis, en accord avec la nature et le terroir. 

Rémi Jobard, vigneron et propriétaire

Rémi Jobard, vigneron et propriétaire

Les vendanges au Domaine Rémi Jobard à Meursault

Les vendanges au Domaine Rémi Jobard à Meursault

Le chai du Domaine Rémi Jobard

Le chai du Domaine Rémi Jobard

L’agriculture biologique

Respect du terroir, du patrimoine et des hommes

Rémi Jobard s’impose donc sur le domaine et décide de changer la manière d’exploiter le vignoble. En véritable amoureux du terroir, il commence la conversion complète des terres en agriculture biologique. Il prend la décision en 1998 d’arrêter l’utilisation des désherbants et autres traitements chimiques. Les coteaux calcaires sur lesquels sont plantées les vignes laissent alors davantage parler leurs typicités. Le domaine a commencé à produire en bio en 2005, il obtient sa certification en 2011. 

Le vigneron peut également compter sur une équipe de vendangeurs fidèle qui revient chaque année. L’intégralité de la vendange des 9 hectares de vignes est manuelle. La main-d’oeuvre est donc expérimentée et n’hésite pas à trier les meilleures grappes dès la cueillette. Le sol est également préservé par rapport au passage d'une machine à vendanger la vigne. 

Respect du terroir, du patrimoine et de l'homme sont donc au centre de la philosophie du Domaine Rémi Jobard. 

Le style des vins

De la vinification à la bouteille

Au delà de l’agriculture biologique, Rémi Jobard laisse aller les vinifications. Il pratique le moins d’interventions possibles lors de la vinification. Cela lui permet d’obtenir des vins très purs, francs et précis. 

L’élevage se déroule dans des demi-muids Stockinger. De grands contenants qui apportent une très jolie structure aux vins sans trop les marquer de bois.  La mise en bouteille est fait par le domaine, au bout de 18 mois d’élevage. Aucune filtration n’est effectuée afin de garder le caractère des vins intact. 

La réputation des cuvées de Rémi Jobard n’est plus à faire. Les cuvées sont reconnues pour leur finesse, leur amplitude mais également leur fraîcheur remarquables. On apprécie notamment la capacité des bouteilles à vieillir. 

Avec Rémi Jobard, mieux vaut ne pas s’arrêter seulement à l’étiquette. En termes d’appellation, toutes les cuvées mériteraient d’être surclassées. En effet, même la dégustation des appellations villages ou génériques réservent de merveilleuses surprises. Un domaine à la production anonyme mais qui mérite d’être dégusté : tous les vins sont d’une qualité remarquable !