Château Margaux - Bordeaux

Elevé au rang de Premier Grand Cru lors du classement des vins de Médoc de 1855 avec la seule note de 20/20, le Château Margaux reste au sommet de la hiérarchie des grands vins du monde. Symbole du raffinement et de l’élégance à la Française, ce grand vin renferme pourtant dans ses gênes une identité remarquable de précision, de raffinement, de douceur, de sagesse et d’intemporalité. Depuis cinq cent ans, les cépages les plus adaptés sont cultivés et vinifiés avec excellence sur la terre de Margaux pour produire millésime après millésime un vin d’excellence que tout amateur de vin rêve de posséder dans sa cave en attendant le délicieux moment de la dégustation.

La terre de Margaux

à l'origine du vin

Situé sur une butte, le vignoble s’étend sur une centaine d’hectares au bord du village de Margaux dans l’appellation Margaux. Les vignes reposent sur un sol de graves günziennes d’une densité très élevée et de sous-sols calcaires dans la partie basse. L’encépagement est composé de Merlot (20%), Cabernet Sauvignon (75%), Cabernet Franc et Petit Verdot, et de Sauvignon pour les blancs. Les sols font l’objet d’un travail à l’ancienne : labours, buttage et déchaussage, épandage de fumure. Les traitements organiques ont remplacé intégralement les traitements chimiques depuis 1980 et le règne animal est scrupuleusement observé pour que la plante trouve son propre équilibre et ses défenses.

Corinne Mentzelopoulos

Corinne Mentzelopoulos - photo : www.chateau-margaux.com

Les vignes du Château Margaux

Les vignes du Château Margaux

La façade du Château

La façade du Château

Famille Mentzelopoulos

Des hommes et des femmes d'exception

L’histoire du Château Margaux remonte au XVIIIème siècle. Le marquis de la Colonilla fit édifier en 1815 ce magnifique château aux colonnes et péristyle grecs qui se dessinent au bout d’une longue et majestueuse allée de platanes.

En 1977, André Mentzelopoulos, alors propriétaire des magasins Félix Potin, se porte acquéreur du domaine. Son action est spectaculaire que ce soit dans le vignoble, dans les chais ou au château. Il met en place le drainage, les replantations. Sous la supervision passionnée d'Emile Peynaud, oenologue renommé, il réintroduit le Pavillon Rouge du Château Margaux en augmentant considérablement la sélection, il redéfinit le Pavillon Blanc du Château Margaux, il introduit l'élevage en barriques neuves et il planifie la construction du premier grand chai enterré de la région, une prouesse technique.
À son décès, sa fille, Corinne Mentzelopoulos, continue avec acharnement et maitrise l’oeuvre de son père en se faisant seconder par Paul Pontalier puis par Philippe Bascaules en mars 2017. La philosophie de travail repose sur des méthodes scientifiques devant affiner et valider les pratiques les plus traditionnelles, tant à la vigne qu’au chai. Chaque processus est analysé, chaque geste est mesuré. A titre d’exemple, l’agriculture en biodynamie est en test sur une durée de 10 ans minimum afin d’en valider l’éventuel apport et contribution dans l’amélioration et la maitrise de la qualité.

Château Margaux

Caractère & savoir-faire

Avoir le privilège de déguster le grand vin du Château Margaux procure une émotion intense et un souvenir mémorable. Les vins se caractérisent par la finesse, l’élégance, la complexité, la fraîcheur, la puissance, la densité, une longueur et surtout un grain de tannin particulièrement tendre et velouté. Les vins se dégustent jeune, mais une conservation en cave de plusieurs dizaine d’années pourra révéler de façon optimale la finesse des arômes et leur complexité aromatique.

Le vin blanc de Château Margaux s’appelle Pavillon Blanc ; c’est probablement le meilleur vin blanc de la rive gauche. Le second vin rouge s’appelle Pavillon Rouge et fait l’objet d’un assemblage drastique

paiement sécurisé