✉️ ALERTES PRIMEURS BORDEAUX 2023

Domaine Antoine Olivier -

En plein cœur du vignoble bourguignon, le Domaine Antoine Olivier se trouve sur les appellations de Santenay, Savigny-lès-Beaune, Pommard et récemment, Rully. Particulièrement réputé pour ses grands vins blancs de Santenay, le domaine signe aujourd'hui de jolis vins sur l'ensemble de ses appellations. Le respect de l’environnement prime pour Antoine Olivier, son terroir s'exprime de la plus belle des manières et offre un résultat incroyable. N’attendez plus pour découvrir la finesse et l’élégance des vins du Domaine Antoine Olivier !

L’histoire de ce domaine familial

Santenay, terre de passion

Ce domaine familial a été créé en 1967 à Santenay en Bourgogne. Hervé Olivier hérite de quelques vignes de son grand-père puis agrandit la propriété en achetant des parcelles.
La famille Olivier a consacré ses efforts à mettre en avant des terroirs anciens, qui étaient réputés pour la production de vin blanc de Santenay. Ces terroirs de plus d’un siècle ont permis à ce domaine de jouir d’une très belle réputation au sein de la région. L’essentiel des vins blancs de Santenay sont produits par cette propriété.
En 2003, Henri passe le relais à son fils, Antoine Olivier. Ce talentueux vigneron reste fidèle à ses convictions de vigneron : la rigueur professionnelle, tout en préservant une touche de légèreté dans son travail. 
Plongez dans l’univers de ce vigneron, où le chardonnay et le pinot noir sont maîtres et où la préservation de l’environnement est essentielle, pour notre plus grand plaisir.

La préservation du terroir, une priorité

"La qualité d’un vin débute par le respect du terroir”

Le vignoble de 12 hectares du Domaine Antoine Olivier permet de produire majoritairement des vins rouges (7 hectares). Le vigneron travaille ses terres dans le plus grand respect de la nature et de ses vignes. Comme il aime le dire, “La qualité d’un vin débute par le respect du terroir et de l’environnement”.
Au vignoble, aucun produit de synthèse, de pesticides ou encore de désherbants ne sont utilisés. Pour l’entretien de ses sols, le vigneron favorise les labours et privilégie l’utilisation de tisanes. Les rendements sont limités et les vendanges sont manuelles. Tout ce soin apporté à la vigne permet l’obtention de raisins sains qui reflètent la plus pure expression de leurs terroirs.
Ce vigneron adopte des pratiques de l’agriculture biologique et biodynamique. Il a fait le choix de ne pas faire de demande de certifications. Son objectif n’est pas d’avoir un label mais de faire rayonner ses terroirs, respecter l'environnement et transmettre aux futures générations un patrimoine préservé.

Un grand soin apporté lors de la vinification

Des vins qui expriment pleinement leur terroir

A la vigne comme au chai, la préservation de la qualité du fruit est une priorité.
Pour la confection des vins rouges, les raisins sont minutieusement triés puis ils sont, soit éraflés soit gardés en vendanges entières selon la maturité et le style de vin recherché. Les vendanges entières varient de 25% pour les cuvées les plus faciles à 100% pour les terroirs les plus complexes. Les raisins sont ensuite mis dans des cuves inox où ils séjourneront durant environ 3 semaines. Aucun pigeage n’est effectué, seulement des remontages sont faits. Le remontage permet de pomper le moût (le jus de raisin en fermentation) depuis le bas de la cuve vers le haut et ainsi favoriser une extraction douce des tanins. Lorsque la vinification prend fin, les vins sont mis en fûts durant 12 mois minimum.
Pour la production des vins blancs, les raisins sont pressés à l’aide d’un pressoir mécanique traditionnel afin d’extraire la totalité des jus. Après un débourbage rapide, les moûts sont placés dans des fûts pour que la fermentation se fasse. Cette dernière dure plusieurs semaines durant lesquelles des bâtonnages sont réalisés. Les vins restent ensuite 12 mois en fûts sur lies et sans soutirage.
Au bout d’un an à séjourner en fûts, tous les vins terminent leur élevage dans des cuves pour une durée de plusieurs mois. Cela permet de stabiliser naturellement les vins avant leur mise en bouteille. Les vins rouges ne sont ni collés et ni filtrés. Quant aux vins blancs, ils sont légèrement filtrés pour préserver leur brillance et leur limpidité.