Château Marquis d'Alesme - Bordeaux

L’histoire du Château Marquis d’Alesme débute au XVIe siècle. Profondément lié par la passion pour l’art et le vin, chaque propriétaire apporte sa touche personnelle à la définition du Château. Entre France, Chine, Hollande, Pologne, chaque nationalité se retrouve portée par la passion pour le terroir et la vigne. Les cépages rois de Bordeaux s’épanouissent sur le sol argilo-calcaire de l’appellation Margaux. Depuis la restructuration du vignoble et des chais, la qualité des millésimes augmente d’année en année. Nathalie Perrodo-Samani gère le domaine d’une main de maître. Comme chacun de ses prédécesseurs, elle fait rayonner ce Troisième Grand Cru Classé dont elle a la charge.

La passion

VOYAGES, ART ET VIGNES

L’histoire du Château Marquis d’Alesme débute en 1585, lorsque le Marquis d’Alesme s'établit sur les terres de Margaux. Il donne son nom au château et décide de le développer. Dès ses débuts, le Château est marqué par les influences orientales et occidentales. Le premier propriétaire, grand amateur de la Chine, y fait de nombreux voyage. La philosophie chinoise et l’ouverture sur le monde permettront au domaine de développer les affaires.

C’est ensuite le marchand hollandais, Jean Bekker Teerlink, herboriste et passionné de science qui reprendra la gestion du vignoble. Collectionneur de plante, comme son prédécesseur d’objets chinois, c’est la passion de ses propriétaires qui donne au Château sa singularité. Les héritiers de l’herboriste céderont la propriété en 1832 et c’est la famille polonaise Sznajolerski qui l’acquerra. En 1877, l’artiste peintre Arthur de Gassowski, gendre de la famille Sznajolerski, retourne vers la terre bordelaise. Après avoir côtoyé les artistes, tels que Gustave Courbet, il aura à cœur de développer les activités viticoles du château. Il trouvera dans les vignes une source intarissable d’inspiration pour son art.

Le Château connaît quelques déboires au XXe siècle. C’est aujourd’hui, depuis 2006, l’industriel et amateur d’art Hubert Perrodo qui, avec sa femme Carrie Wong, possède le domaine. Leur fille Nathalie Perrodo-Samani est actuellement la gestionnaire du Château Marquis d’Alesme. Une nette amélioration dans la qualité des millésimes est observée depuis cette acquisition. Ce Troisième Grand Cru Classé rayonne ainsi, en France et à l’étranger grâce à la passion de ses propriétaires, pour l’art de vivre.


VIgnoble Marquis d'Alesme

VIgnoble Marquis d'Alesme

Margaux

Margaux

Chais Marquis d'Alesme

Chais Marquis d'Alesme

Troisième Grand Cru Classé

LA PASSION POUR LE TERROIR

Le Troisième Grand Cru Classé de l’appellation Margaux s’étend sur 16 hectares. Ce sol complexe, fait de graves argileuses, d’argile, de calcaire apparaît déjà au XVIe siècle comme le seul terroir à la hauteur du Marquis qui aura à cœur son développement. Situées sur une pente douce, les ceps d’une moyenne d’âge de 40 ans, bénéficient d’un drainage naturel parfait.

Aujourd’hui le domaine réunie l’amour de la science et de la botanique. Les cépages de cabernet sauvignon (63%), de merlot (30%), de petit verdot (5%) et de cabernet franc (2%) sont cultivés de façon raisonnée. Fortement inspirées de la viticulture biodynamique, les équipes du Château protègent et subliment la faune et la flore. Chaque vigneron est issu d’une culture différente. De ce fait, ils apportent tous une expérience et une approche singulière de la vigne.

Proche de l’estuaire de la gironde, le vignoble bénéficie d’une grande protection contre les aléas climatiques trop intenses qui pourraient brusquer la vigne.


Travail de la vigne où la quête du beau

SCIENCES ET ARTS COMME FIL CONDUCTEUR

« Toute science commence en philosophie et se termine en art ». Cette phrase de Will Durant rythme toute la production de vin du Château Marquis d’Alesme. C’est dans la plus pure tradition des vins de Bordeaux qu’est confectionné ce Troisième Grand Cru Classé. Le premier chai est construit en 1938 et rénové complètement en 2013. Sous la direction de Marjolaine Maurice, chargée de la vinification, les baies font l’objet de la plus grande attention. Un tri méticuleux est donc réalisé à la suite des vendanges manuelles.

Après le foulage, les raisins sont placés dans le cuvier à gravité. Après la macération et la fermentation, les vins sont placés en barriques de chêne français pour une durée de 15 à 18 mois. Ce sont des arômes de fleurs et de fruits noirs qui sont offerts à la dégustation.

La réputation du domaine à gagné le cœur des amateurs de vins depuis la reprise par la famille Perrodo. C’est une collection d’arômes, une expérience sensorielle et esthétique, que propose chacune des cuvées du Château Marquis d’Alesme, à l’image des jardins du domaine.


paiement sécurisé