Château Doisy-Daëne - Bordeaux

Le Château Doisy-Däene se situe sur l’appellation Barsac, dans la région de Sauternes. La viticulture se développe dès le XVIIIe siècle. En 1855, le vin est classé parmi les seconds crus de la région. Depuis le début du XXe siècle, la famille Dubourdieu, s'attèle à développer la notoriété et la qualité de ses vins. Sur un terroir argilo-calcaire, les cépages rois de la région profitent de conditions géographiques optimales pour l’élaboration de vins blancs liquoreux et secs aussi équilibrés qu’aériens.

La passion pour le sauternes

L'histoire du Château Doisy-Däene

C’est au XVIIIe siècle que débute l’histoire du Château Doisy-Däene en tant que domaine viticole. Grâce à son mariage, Jean Védrines obtient la gestion du château, où il fait planter des vignes. Situé sur le lieu-dit de Doisy, dans la région de Sauternes dans le Bordelais, le château se trouve divisé sous le règne de Napoléon 1er. Le propriétaire de l’époque, Jean-Jacques Emmanuel Däene, voit alors l’occasion d’apposer son patronyme au nom du château. C’est donc sous le nom de Château Doisy-Däene que la propriété est classée en 1855 parmi les seconds crus.

Georges Dubourdieu acquiert le Château en 1924 et n’aura de cesse de développer le domaine. Son fils Denis prend sa suite. Investi dans la viticulture et dans la défense du patrimoine bordelais, ce dernier dispense des cours d’œnologie à l’université de Bordeaux depuis 1987. Il est considéré d’ailleurs comme l’un des maîtres de la vinification du vin blanc. Avec sa femme Florence, ils entretiennent et magnifient le vignoble jusqu’à le transmettre à leurs enfants. C’est aujourd’hui Fabrice et Jean-Jacques, les deux héritiers, qui ont la charge du domaine.


Famille Dubourdieu

Famille Dubourdieu

Le vignoble

Le vignoble

Pourriture noble

Pourriture noble

Le terroir de Sauternes

un écrin pour accueillir le Château Doisy-Däene

C’est à Barsac que s’étendent les 135 hectares attachés au Château Doisy-Däene. Sur l’appellation Sauternes s’alignent des vignes de sémillon (86%), de sauvignon (13%) et de muscadelle (1%). Le sémillon est le cépage roi de l’appellation. Ses pellicules fines permettent une meilleure progression du botrytis cinerea, responsable des pourritures nobles. C’est donc le cépage idéal pour les liquoreux. A contrario, la pourriture noble est plus lente à se développer sur le sauvignon. Ainsi, il est employé pour élaborer des vins blancs secs et aromatiques.

Le domaine a la particularité d’avoir pour un hectare de vigne, un équivalent en forêt. Ainsi, les arbres et les vignes s’étendent chacuns sur 18,2 hectares. 1 hectare de sol argilo-sableux sur roches calcaires accueille 700 pieds. Situé au nord du plateau de Barsac, le vignoble est cultivé de manière raisonnée. De nombreux efforts sont portés sur la qualité de la viticulture. Ainsi, les arbres favorisent la diminution du bilan carbone. Les intrants sont également diminués et une transition vers une agriculture biologique est impulsée.


Le savoir-faire du Château Doisy-Däene

L'expérience de l'enseignant chercheur Denis Dubourdieu

Côté viticulture, le vignoble connaît un entretien traditionnel. Les labours sont faits à cheval et un compost végétal permet d’alimenter les vignes. L’ébourgeonnage, le palissage et l’effleurage sont réalisés par les vignerons. Après des vendanges manuelles et un pressurage doux, les raisins sont placés dans des barriques pour la fermentation. Les petits contenants permettent un meilleur travail sur l’alcool, en comparaison aux grandes cuves. Ainsi, le domaine met un point d’honneur à conserver cette tradition. La vinification au Château Doisy-Däene se veut peu interventionniste. L’élevage après la fermentation malolactique est double. Dans un premier temps, les vins sont placés en fûts pendant une période de 10 mois. Ensuite, les cuves inox accueilleront les productions pendant 9 mois. 60% de la production sont destinés à l’export.

Les vinificateurs de la famille Dubourdieu proposent des vins d’un équilibre aérien, entre l’acidité et la sucrosité. Entre le fruit frais et la nervosité, ce sont des vins purs, plus que puissant, qui se dévoilent à la dégustation.