Domaine de la Pinte - Jura

Le Domaine de la Pinte est mené par la famille Martin qui s’occupe de 34 hectares, en biodynamie, dans le plus grand respect de la nature.


Le Domaine de la Pinte

L'HISTOIRE DE LA FAMILLE MARTIN

C’est au milieu du XXe siècle que Roger Martin décide d'investir dans les terres jurassiennes, dans le lieu-dit de « La Pinte à la capitaine ». Ces 14 premiers hectares de vignes se partagent alors sur les territoires de Pupillin et d’Arbois. Son fils, Pierre, prend par la suite, les rennes de l’exploitation et fait le choix d’étendre son domaine jusqu’à atteindre 34 hectares de vignes.

Fervent défenseur de la nature, le vigneron obtient tout d’abord la certification « viticulture biologique » en 1999, puis la certification biodynamie en 2009. Le respect des techniques naturelles de viticulture et du calendrier lunaire, est apparu très tôt comme une évidence au maître du domaine et son régisseur Samuel Berger.

Le domaine produit 6 cuvées en appellations Arbois, Arbois Pupillins et Crémant, ainsi que du Vin Jaune et du Macvin. 
Domaine de la Pinte

Domaine de la Pinte

Domaine de la Pinte

Domaine de la Pinte

Vignoble de la Pinte

Vignoble de la Pinte

Un terroir

LE TERROIR DU DOMAINE DE LA PINTE

Le terroir du Jura est composé de diverses strates, causées par les mouvements terrestres sur des centaines de millions d’années. Selon le type de sol, certains cépages seront plus adaptés pour se développer; 

De ce fait, les cépages rouges, comme le Poulsard (56%), le Pinot noir (28%) ou encore le Trousseau (16%) s’épanouissent sur des éboulis calcaires, des marnes irisées ou encore les sols argilo-silicieux. Les cépages blancs, soit le Savagnin (66%) et le Chardonnay (34%), quant à eux, s’expriment pleinement sur des sols faits de marnes (de Lias et Trias), de strates calcaires de couches plus ou moins denses et d’éboulis.

De la vigne au vin

LA VISION DE LA FAMILLE MARTIN

Le travail au domaine est défini par la famille Martin comme un « échange entre, d’une part les hommes et les femmes du vignoble, et d’autre part la vigne elle-même ». C’est cette philosophie qui a permis à ces producteurs de produire des vins d’une grande qualité.

Des plantations de ceps à la mise en bouteille, les vignerons travaillent dans le respect de la nature. Ainsi les labours sont réalisés par des chevaux de traits, et de l’engrais naturel nourrit la terre. Les vendanges se font manuellement, l’élevage est réalisé en fût, ½ muids et en foudre puis sur lies pour certains vins. La durée de fermentation variera en fonction des cépages :

-      12 mois pour le Poulsard

-      18 à 14 mois pour le Chardonnay, le Melon, le Pinot Noir et le Trousseau

-      6 ans et 3 mois pour le Savagnin destiné à la production de vin Jaune