Château Boyd-Cantenac - Bordeaux

Le Château Boyd-Cantenac apparaît dans le paysage Bordelais en 1754. C’est à un négociant irlandais, Jacques Boyd que l’on doit l’apparition des 17 hectares de vignoble qui composent aujourd’hui le domaine. Sur l’appellation Margaux, au cœur du Médoc, les vignes de cabernet sauvignon, merlot et petit verdot s’alignent sur un sol de graves argileuses. En plus de conditions géographiques avantageuses, la propriété bénéficie des meilleures techniques de vinification. Ce sont des vins fins et élégants qui se dégustent après un moment de garde. Les cuvées du Château Boyd-Cantenac révèlent toutes les subtilités des vins « féminins » typiques de l’appellation.


UNE HISTOIRE TUMULTUEUSE DEPUIS 1754

SUCCESSION DE PLUSIEURS PROPRIETAIRES

Le Château tire son nom de son premier propriétaire. Émigré irlandais, Jacques Boyd quitte Belfast afin de s’établir à Cantenac en 1754. Le vignoble est situé sur la commune de Cantenac et jouit, dès le départ, d’une belle réputation. Suite à des problèmes financiers, les héritiers de la famille se voient contraints de céder leur domaine en 1843. Deux hommes influents de la région bordelaise, le banquier Gromard et M. Verrière, acquièrent la propriété. Cet acte de vente marque le début de la division du domaine en deux Châteaux : Cantenac-Brown et Boyd-Cantenac

En 1855, le vin de la propriété est classé parmi les 3èmes Grands Crus Classés de Margaux. La fin du 19e siècle est marquée par un abandon progressif des activités viticoles. Les familles Laurent et Ginestet se succèdent ensuite pour redonner leurs lettres de noblesse aux vignes du Château Boyd-Cantenac, tout au long du XXe. C’est finalement la famille Guillemet, aujourd’hui en la personne de Lucien, qui a la charge du vignoble et du château dans sa globalité.


Château Boyd-Cantenac

Château Boyd-Cantenac

Les vignes du Château

Les vignes du Château

Les Chais de la propriété

Les Chais de la propriété

L'appellation Margaux

TERROIR ILLUSTRE POUR LES CRUS CLASSÉS

C’est sur la rive gauche de la Garonne, dans la commune de Cantenac que se situent les vignes du Château Boyd-Cantenac. Sur l’appellation Margaux, les 17 hectares de vignoble sont constitués de  ceps de cabernet sauvignon (66%), de merlot (30%) et de petit verdot (4%). 

Sur un sol de graves siliceuses, les vignes s’enracinent en profondeur. Ce sol pauvre permet de retenir la chaleur des jours bordelais de façon à la restituer pendant la nuit. Cette chaleur permet alors aux baies de se concentrer en arômes tout en révélant toutes les spécificités du terroir du Médoc.

Le drainage du sol s’effectue naturellement, du fait de la localité du vignoble. Les vignes, de 38 ans d’âge en moyenne, subliment chaque année l’une des AOC les plus prestigieuses de la région bordelaise. 


LA SUBTILITÉ DES VINS DU CHÂTEAU BOYD-CANTENAC

L’exigent savoir-faire du Château Boyd-Cantenac

Ce sont les équipes de Lucien Guillemet qui se chargent de l’entretien du domaine, en appliquant les préceptes de l’agriculture biologique. Sans être certifié, le vignoble ne connaît aucun intrant chimique.

Vendangés manuellement, les raisins sont ensuite placés en cuve ciment pour la fermentation et la macération. Cette étape peut durer jusqu’à 35 jours. S’en suit un élevage en fûts de chêne, régulièrement renouvelés, qui se réalise sur une période de 12 à 18 mois. 

Le Château Boyd-Cantenac profite des meilleures techniques de vinification, de façon à révéler toutes les subtilités des vins féminins typiques de l’appellation Margaux. Dès lors, à la dégustation se dévoilent des arômes élégants, fins et subtiles. La longueur en bouche donne à ressentir de belles émotions.