Domaine Marcel Lapierre - Beaujolais

Le domaine Marcel Lapierre voit le jour au début du 20ème siècle et se transmet depuis, de père en fils, sans jamais sortir de la famille. Cette propriété typique du Beaujolais est pionnière de la viticulture biodynamique et ce depuis les années 1980.Depuis, le domaine ne cesse d'améliorer ses techniques et les vins Marcel Lapierre sont aujourd'hui reconnus et recherchés, ils sont perçus comme l'un des fleurons de l'appellation Morgon.

Un domaine familial

UNE LIGNE DE CONDUITE FIÈREMENT ASSUMÉE

Le domaine Marcel Lapierre est une propriété familiale qui a vu le jour au début du 20ème siècle dans le vignoble du Beaujolais. Michel Lapierre est maître de chai et s'installe dans la commune de Villié-Morgnon au début du siècle dernier. Son fils Camille le rejoint et s'initie à la vente directe de vin dans les années 50. Arrive ensuite Marcel qui prend la suite de son père et s'investit dans une viticulture biodynamique et plus naturelle. Il se forme auprès de Julie Chauvet et modifie peu à peu les pratiques au domaine. Marcel disparaît en 2010 et son fils Mathieu lui succède aux côtés de sa mère Marie et de sa tante Camille. Tous trois perpétuent l’héritage de Marcel, qui était un fervent défenseur des vins naturels et qui a été un véritable pionnier de la culture en biodynamie.


Cuvée Marcel Lapierre

Cuvée Marcel Lapierre

Chai Marcel Lapierre

Chai Marcel Lapierre

Domaine Marcel Lapierre

Domaine Marcel Lapierre

Un pionnier de la biodynamie

LA PURE EXPRESSION DU TERROIR

Le domaine Marcel Lapierre fait partie d'un des fleurons de l'appellation Morgon. Le vignoble s'étend sur 13 hectares sur la commune de Villié-Morgon et est entièrement planté en Gamay noir à jus blanc. Les vignes ont 60 ans en moyenne s'épanouissent sur un sol composé de granit décomposé. Le domaine labelisé ECOCERT pour ces bonne pratiques en viticulture biodynamique a la volonté de produire des vins d’authentiques. Cela passe par la libre expression du terroir en supprimant les intrants chimiques et en adaptant les techniques de travail à la vigne.


Des vins de grande qualité

UN SAVOIR-FAIRE EN ACCORD AVEC DES VALEURS TRÈS FORTES

Le fait de vouloir adapter la culture du domaine Marcel Lapierre aux précepts de la biodynamie n’empêche en rien d’allier progrès techniques et méthodes anciennes. Cela passe par exemple par des vendanges entièrement manuelles et triées très sévèrement, ou encore par une vinification typiquement beaujolaise traditionnelle sans ajout de SO2 ou de levure exogène. Les propriétaires ont également opté pour l’absence totale d’intrants chimiques dans leur travail à la vigne, en les remplaçant par de l’engrais biologique. De plus, le retour à des méthodes de culture douces se traduit par une vinification non-interventionniste et l’absence d’engrais chimique à cette étape de confection des vins. Tout ceci permet au fruit et au terroir de pleinement s’exprimer, et donc de produire des vins vivants et très caractéristiques de la typicité des sols du vignoble. Ainsi, pour chaque millésime le domaine Marcel Pierre donne naissance à trois cuvées distinctes : Morgon, Raisins Gaulois et Cuvée Camille. Si vous avez la chance de déguster un vin de cette propriété pionnière de la biodynamie, vous vous trouverez face à un cru aromatique, croquant et fruité.