Château Quintus - Bordeaux

Propriété du Prince Robert du Luxembourg, par le biais de la société familiale Clarence Dillon, également propriétaire des châteaux Haut Brion et La Mission Haut Brion, le château Tertre Daugay a changé de peau et de nom en devenant l’incarnation du Dragon, Quintus. Après le rachat en 2011 des 15 hectares de Tertre Daugay, la propriété s’est agrandie de 13 hectares grâce au rachat en 2013 du château l’Arrosée. Le nom Quintus est un hommage au « 5ème enfant » des propriétés Clarence Dillon et à l’héritage Gallo-Romain de la région.

Une riche histoire

Vignoble réputé de longue date

Située sur un promontoire calcaire qui domine le plateau de Saint-Emilion, en place de la propriété actuelle se trouvait supposément un oppidum romain, suivie d’une tour de guet qui surveillait l’ensemble du plateau de Saint-Emilion. Entre 1844 et 1848, cette propriété était dans les 14 crus les plus recherchés et les plus chers de Saint-Emilion. Pendant plus d’un siècle, dans l’ouvrage de références « Bordeaux et ses vins » de Cocks et Féret, la propriété sera mentionnée comme Premier Cru. Depuis le rachat par Clarence Dillon, l’ensemble des équipes s’affaire à rendre ses lettres de noblesses à ce terroir exceptionnel.

Le Prince Robert du Luxembourg @ClarenceDillon

Le Prince Robert du Luxembourg @ClarenceDillon

La propriété en haut de son promontoire @ClarenceDillon

La propriété en haut de son promontoire @ClarenceDillon

Le Dragon de quintus @ClarenceDillon

Le Dragon de quintus @ClarenceDillon

Grand terroir calcaire

Du haut de son promontoire

Le promontoire calcaire culminant à 62m d’altitude permet aux équipes de Clarence Dillon d’avoir une grande diversité de sols et d’expositions à sa disposition. L’encépagement est typique des propriétés de Saint-Emilion, avec une concentration importante de Cabernet Franc, cépage particulièrement adapté à la diversité des parcelles de la propriété. La majorité des vignes sont positionnées sur le versant sud du plateau, comme de nombreux châteaux parmi les plus renommés de Saint-Emilion.

Une bouteille unique

Inspiration Haut Brion

Une bouteille a été spécialement conçue et créée pour Quintus en s’inspirant des anciennes bouteilles de Château Haut-Brion datant du milieu du XIXème siècle, telle celle récemment découverte dans une cache de pirates sur l’île de Mayotte, dans l’océan indien. Comme leurs ancêtres, ces bouteilles sont dotées d’un macaron gravé sur le col.

Le second vin est une référence aux mythes occidentaux, dans lesquels le Dragon est présenté comme un être très intelligent, généralement gardien d’un trésor inestimable et un protecteur doué d’une formidable vue de loin. C’est ce symbole, ancré dans l’histoire de la propriété, de gardien et protecteur d’un terroir magique, observant ce panorama qui s’étend à perte de vue, qu'ils ont souhaité partager dans le second vin du Château : le Dragon de Quintus.