Château Pape Clément - Bordeaux

Le Château Pape Clément se situe à Pessac, près de Bordeaux. Situé à seulement 15 minutes du centre-ville de Bordeaux, il est, à l’instar de son voisin Haut-Brion, un bel exemple de vignoble urbain. Il appartient aujourd’hui à l’entrepreneur passionné des vins Bernard Magrez, qui lui a donné dans les années 80 son aura internationale sans précédent.

Château Pape Clément

700 ans d'histoire

Bertrand de Got fut nommé archevêque de Bordeaux en 1299, et reçut à cette occasion le vignoble de la Mothe. Six ans plus tard, désigné pour succéder à Benoît XI, il devint pape sous le nom de Clément V. Son domaine, dont il avait pris grand soin pendant ces années, pris alors le nom de “Pape Clément”. Ses nouvelles fonctions lui laissant moins de temps, il le confia à l’archevêché de Bordeaux, lui assurant pérennité et qualité.

Cinq siècles plus tard, pendant la Révolution, Pape Clément tomba dans le domaine public, voyant alors ses propriétaires se succéder. À la fin du XIXe siècle, alors propriété de Jean-Baptiste Clerc, la qualité des vins était telle qu’ils se vendaient au prix des 2e Grands Crus Classés du Médoc. Par la suite, comme de nombreux voisins, le château subit les maladies de la vigne, les guerres et les crises économiques. Il se voit en déclin pendant une cinquantaine d’année, sauvé au dernier instant par Paul Montagne, qui l'acquiert en 1939. Aidé du grand œnologue Émile Peynaud, il lui permet petit à petit de retrouver son rang. Ensemble, il lui font obtenir le titre de Grand Cru Classé en 1959. C’est son fils Théo Montagne qui lui succède, rejoint en 1983 par Bernard Magrez, qui en prend le contrôle.

Château Pape Clément

Le Château Pape Clément

Chais au Château Pape Clément

Les chais du Château Pape Clément

Bernard Magrez dans ses vignes

Bernard Magrez, directeur du Château Pape Clément

Bernard Magrez

Entrepreneur passionné

Bernard Magrez, homme du vin très influent à Bordeaux, est aujourd’hui à la tête d’une quarantaine de propriétés à travers le monde, dont notamment les châteaux La Tour Carnet en Haut-Médoc et Fombrauge à Saint-Émilion.

Dès son arrivée à Pape Clément, il entreprend une restauration du château et un travail d’amélioration de qualité des vins. II fait ainsi de cette propriété le vaisseau amiral dans sa conquête de grands terroirs et grands vins. Chaque geste étant réfléchi avec passion, c’est au Château Pape Clément qu’il remplit le mieux son désir de perfection absolue.

Agriculture raisonnée

Un vignoble soigné

Depuis 2012, grâce à l’ajout de l’ancien château de Malleprat, le vignoble s'est vu agrandi de 15 hectares. S’étendant ainsi aujourd’hui à 32,5 hectares, il se compose d’un mélange de sols de gravelo-sableux et argilo-calcaires, et son sous-sol calcaire est riche en fer. Le vignoble est planté à environ 8300 pieds/hectares, ce qui représente une forte densité. Son encépagement se compose pour les rouges de 60% de Cabernet Sauvignon et 40% de Merlot, et celui des blancs se compose de Sauvignon blanc et Sémillon à hauteur de 45% chacun, et de 10% de Muscadelle. Les vignes, cultivées en agriculture raisonnée, bénéficient de travaux réguliers de taille, effeuillage et éclaircissage.

Le domaine produit son second vin “Le Clémentin du Pape Clément” en rouge et en blanc, et un troisième vin en rouge, “Le Prélat de Pape Clément”.