Château Malescot Saint Exupery - Bordeaux

Le Château Malescot Saint-Exupéry apparaît dans le paysage de l’appellation Margaux au XVIe siècle. Il faudra attendre 1697 pour que le nom de Malescot soit donné au château. Puis, 1827 pour que celui de Saint-Exupéry se joigne à lui. Le vignoble est aujourd’hui la propriété de la famille Zuger. Elle assure la notoriété et le développement de ce vin issu des cépages rois de Bordeaux et du terroir graveleux de l’appellation. Avec l’ambition d’aller « toujours plus haut », le Troisième Grand Cru Classé brille par ses caractéristiques et son accessibilité.

L’Histoire d’un grand Château

Semper ad altum

C’est au XVIe siècle que débute l’histoire du Château Malescot Saint-Exupéry. C’est la famille Escoussés qui débute une activité viticole sur l’appellation Margaux. En 1697, ils vendent le domaine à Simon Malescot, conseiller du roi au parlement de Bordeaux. Il fait construire le château auquel il donnera son nom. Le Château restera dans la famille jusqu’à la Révolution Française

Jean-Baptiste de Saint-Exupéry, l’arrière-grand-père du célèbre auteur et aviateur, acquiert le domaine en 1827. Son nom sera ajouté à celui de Malescot et c’est ainsi que se nomme le château jusqu’à ce jour. Quelques années avant le grand classement de 1855, le château est vendu à la famille Fourcade, la propriété comptera alors 165 hectares, dont 77 seront destinés à la vigne.

Placé parmi les Troisième Grands Crus Classés de l’appellation Margaux, le Château Malescot Saint-Exupéry rayonne en France et à l’étranger. En 1955, la famille Zuger, encore propriétaire aujourd’hui, s’installe au Château et assure une belle expansion. La devise « Semper ad altum » (toujours plus haut) sera gravé dans la pierre. Les ambitions du domaine sont donc inscritent, ce qui permet au Château Malescot Saint-Exupery d’être l’un des plus beaux de l’appellation.


Equipe du Château

Equipe du Château

Chai du Château

Chai du Château

Propriété du Château

Propriété du Château

Le terroir féminin de l’appellation Margaux

Une viticulture minutieuse

C’est en bordure de la Gironde, sur l’appellation Margaux, que se situe le Château Malescot Saint-Exupéry. La propriété compte 45 hectares et 30 d’entre eux sont dédiés à la vigne. Le terroir de graves, typique de la région, accueille des ceps de cabernet sauvignon (50%), merlot (35%), cabernet franc (10%) et petit verdot (5%).

Ces derniers sont cultivés en viticulture raisonnée. Les graves emmagasinent la chaleur du jour pour la restituer la nuit. Les cépages rouges se développent dans de belles conditions sur ce terroir et jouissent d’un climat océanique qui apporte de la fraîcheur.

Une citation d’Antoine de Saint-Exupéry accompagne le nom du château sur le portail : « On n'hérite pas la terre de nos ancêtres, on l'emprunte à nos enfants ». Ces paroles témoignent de l’extrême attention qui est portée par les viticulteurs à leur domaine. Ainsi, ils respectent les vignes et l’environnement dans chaque étape de la viticulture.


Un savoir-faire de perfectionnistes

« Toujours plus haut »

Les vins sont vendangés à la main, triés et placés en cuve inox pour la macération et les fermentations. Ils sont ensuite placés en barrique pour une durée de 15 à 18 mois en fonction des millésimes. Chaque étape est réalisée avec une extrême précision, qui fait la force de ce Troisième Grand Cru Classé.

Situé sur l’appellation Margaux, la plus féminine de la rive droite, les vins du Château Malescot Saint-Exupéry regorgent de surprise. Michel Rolland assiste depuis 1991 les équipes techniques pour la vinification. De nombreux professionnels, dont Andreas Larsson (meilleur sommelier du monde en 2007), attestent des efforts fournis par le château. Le vin est en effet qualifié de « Grand Cru Moderne ». Il est, à la fois, accessible sur la jeunesse et avec une capacité de garde de 20 à 30 ans. C’est donc un vin au nez fruité, concentré, sur l’expression des fruits noirs, avec des tanins puissants, qui se déguste.