Château Larcis Ducasse - Bordeaux

Implanté depuis le 15ème siècle au sein d’un terroir d’exception, sur le Plateau de la Grande Côte où l’on trouve la majorité des Grands Crus classés Saint-Emilion, la renommée du Château Larcis Ducasse n’est plus à faire. Géré dans le plus grand respect d’un terroir ancestral de 11 hectares, composé de différentes parcelles, vous n’aurez de cesse d’être émerveillé, quel que soit le millésime choisi.   

L’histoire du Château Larcis Ducasse

L'EXCELLENCE DE L'APPELLATION SAINT-ÉMILION AU SERVICE D'UN DOMAINE ANCESTRAL

La renommé du Château Larcis Ducasse n’est plus à prouver. Dès le 16ème siècle ses vins sont déjà très recherchés, et l’on est prêt à les payer très cher pour s’en procurer. En 1867, lors de l’Exposition Universelle de Paris, est même décernée une première médaille d’or au château pour la qualité des vins produits sur ce terroir exceptionnel. Ensuite, Henry Raba, fils d’une grande famille bordelaise implantée dans la région depuis plus d’un siècle, rachète le château en 1893. En grand passionné de vin, il y investit la majorité de sa fortune, à la fois pour entretenir le vignoble et le conserver à la pointe de la technologie. Depuis, le Château Larcis Ducasse n’a plus jamais quitté la famille qui continua d’investir dedans, le mettant en gestion à des professionnels. C’est ainsi que depuis 2002, Nicolas Thienpont en assure la gérance d’une main experte. En effet, il a à coeur d’exploiter le terroir de la meilleure des façons afin de produire de grands vins, à la fois puissants et fins, minéraux, purs et savoureux. A peine dix ans après sa reprise du vignoble, le Château Larcis Ducasse est d’ailleurs promu Premier Grand Cru Classé des vins de Saint-Emilion en 2012.

Château Larcis Ducasse

Château Larcis Ducasse

Saint-Emilion

Saint-Emilion

Saint-Emilion Grand Cru Classé

Saint-Emilion Grand Cru Classé

Un savoir-faire unique

L'EXPERTISE DE NICOLAS THIENPONT AU SERVICE D'UN TERROIR D'EXCEPTION

Au sein de la Colline aux Milles Châteaux, le Château Larcis Ducasses s’étend sur 11 hectares d’un seul tenant, et est composé de différentes parcelles géologiques. On distingue en effet le Plateau Saint-Emilion et la Grande Côte de Saint-Emilion, dite Côte de Pavie. Sa principale caractéristique est d’avoir une inclinaison très importante (25%) et donc disposée en terrasses. Enfin, on trouve également le Pied de Côte Saint-Emilion, dont la pente est plus douce, composé de molasses, puis de sable fluviatile et enfin recouvert d’un sol sablo-argileux. Le climat, à la fois solaire et frais, alterne entre des journées chaudes d’été, et des nuits plus fraîches grâce à la proximité de la Dordogne. Ainsi, les excès du climat étant tempérés, la vigne ne craint ni la canicule ni les gelées. La maturation du fruit est donc optimale, conservant toute sa fraîcheur. Au coeur de cette multitude de terroirs d’exception, Nicolas Thienpont gère le vignoble d’une main de fer dans un gant de velour. Les vendanges par exemple, sont réalisées petit à petit, et prennent deux fois plus de temps que nécessaire. Ainsi, il est certain que chaque parcelle est ramassée à maturité parfaite. L’élevage quant à lui, dure plus de 18 mois, et l’assemblage n’est déterminé qu’après 3 dégustations pour obtenir des bouquets alliant complexité et précision.

Des vins d'une renommée indiscutable

BIO-CULTURE et BIODYNAMIE AU SERVICE DE CÉPAGES EXCEPTIONNELS

Classés Grand Cru, les vins du Château Larcis Ducasse se sont imposés parmi les plus grands. Le fait de cultiver à 90% en culture biologique et en biodynamie n’est pas étranger à ce succès. En effet, prenant grand soin des plans et les exposants le moins possible à tout produit chimique, la qualité des fruits ne peut que s’en ressentir. C’est ainsi que naissent des cépages d’exception, à 78% merlot, et à 22% cabernet franc. Le merlot bénéficie pleinement du sol argilo-calcaire qui lui permet d’exprimer pleinement sa rondeur et sa générosité. Cépage très gourmand, il est dès sa jeunesse puissant et soyeux, très fruité, avec des notes épicées et florales. En vieillissant, l’aspect fruité (mûres et cerise) s’estompe, pour laisser la place à un cépage plus complexe, épicé. Le cabernet franc quant à lui, se développe sur son terrain de prédilection : argilo-sableux plus ou moins calcaire. Cela produit des vins très aromatiques, élégants, à la fois fins et fermes. Dans leur jeunesse, ils sont très fortement marqués par des arômes de fruit rouge (fraise, framboise, cassis) mais aussi par des notes de tabac et de violette. En assemblage, que ce soit le merlot ou le cabernet franc, leur capacité à bien vieillir est excellente. On retrouve en effet fraîcheur, finesse, élégance et complexité aromatique, qui en font d’excellents Grands Crus à consommer en vins de garde. Enfin, depuis 2010 se développe la gamme “Murmure de Larcis Ducasse”, à boire immédiatement, qui n’a rien à envier aux millésimes classés.