Domaine les Serines d'Or - Rhône

Le Domaine des Serines d’Or se situe sur l’impressionnant coteau de Seyssuel, au nord de la Vallée du Rhône. Il a été fondé en l’an 2000, par Jérôme Ogier et Damien Robelet. Ils le défrichèrent l’année d’après, afin de planter deux premiers hectares de vignes en Syrah.

Jérôme Ogier et Damien Robelet

un projet commun

Jérôme Ogier, qui avait fait des études d’agriculture avec pour spécialisations l’arboriculture et la viticulture, était producteur de fruits. Il souhaitait cependant diversifier son activité en produisant du raisin, avec pour objectif de le revendre à des vinificateurs. Il saisit alors l’opportunité de récupérer des terres familiales et ainsi que celles de plusieurs voisins pour atteindre son objectif.

Damien Robelet, quant à lui, avait obtenu un diplôme d’ingénieur en agriculture avec spécialisation en viticulture œnologie. Il avait ensuite travaillé au Domaine du Monteillet chez Stéphane Montez, puis chez Yann Chave. Quand il se joint à Jérôme, il proposa de continuer la démarche jusqu’à la transformation du raisin en vin. Ainsi, peu après avoir commencé leur projet et fondé le Domaine des Sérines d'Or, l’idée d’élever eux-mêmes leur vin et de le commercialiser en direct s’est imposée à eux.

Les chais du Domaine des Sérines d'Or

Les chais du Domaine des Sérines d'Or

Les vins du Domaine des Serines d'Or

Les vins du Domaine des Serines d'Or

Damien Robelet et Jérôme Ogier

Damien Robelet et Jérôme Ogier, propriétaires des Serines d'Or

Syrah

un cépage sublimé

Le vignoble des Serines d'Or s’étend sur 2,3 hectares. Il se compose majoritairement de Syrah, avec une touche de viognier (30 ares). La Syrah était anciennement appelée Sérine, ce qui inspira François, le père de Damien, pour trouver un nom au domaine. Les initiales de ses deux vinificateurs, Ogier et Robelet, vinrent compléter le nom du domaine que l’on connaît aujourd’hui.

Au Domaine les Sérines d’Or, la production de raisins jouit d’une attention toute particulière. Leur vinification se déroule dans un environnement bénéficiant d’un grand respect, permettant ainsi l’expression naturelle du cépage et du terroir. Le domaine cultive son vignoble en agriculture raisonnée. Jérôme et Damien veillent à limiter le traitement chimique des vignes au minimum nécessaire. Ils emploient toutes les méthodes pouvant éviter ce recours : ébourgeonnage, épillonage, effeuillage, etc. Ce travail minutieux concède élégance et fraîcheur à leur vin. Tout ce chemin parcouru par ce jeune domaine lui vaut d’être considéré comme une valeur montante.

AOP Seyssuel

un objectif de taille

Le domaine propose des vins en appellation IGP Collines Rhodaniennes. Cela pourrait cependant évoluer dans un avenir proche, puisqu’une demande est en cours pour obtenir l’AOP Seyssuel. Les arguments proposés sont de taille : les plus grands vignerons savent depuis quelques années déjà que le terroir de Seyssuel est au moins aussi qualitatif que son voisin de l’autre côté du Rhône, la Côte-Rôtie.

En effet, le sol et le sous-sol sont similaires, et l’exposition peut même être meilleure. Ses vignes sont cependant plus jeunes que celles de son voisin. La cuvée l’Âme Sœur d’Ogier à Seyssuel, qui porte ce nom en écho aux similitudes de son terroir avec ceux de Côte-Rôtie, vient appuyer son dossier de création d’un AOP Seyssuel. Le célèbre Stéphane Ogier, cousin de Jérôme, ne cache pas son ambition de vinifier à Seyssuel des vins supérieurs à la plupart des Côte-Rôtie. Jérôme et Damien s’attachent ainsi à y produire des raisins de qualité, afin d’obtenir des vins riches et complexe, qui révèlent leur sublime terroir. Leurs deux cuvées historiques, EncOr et les Sérines d'Or, en sont une belle démonstration.