Château Le Gay - Bordeaux

Château Le Gay, dans l’appellation Pomerol, s’est trouvé une place de choix entre les prestigieux domaine de Petrus et du Château Lafleur. L’histoire du “Domaine de Gay” est d’ailleurs étroitement liée à celle de ses voisins, que ce soit par les terres ou par les propriétaires. Cette propriété des Demoiselles Robin portait - et porte encore -  haut la devise de leur père “Qualité passe quantité”. Aujourd’hui le Château Le Gay appartient aux Vignobles Péré-Vergé, dirigé par Henri Parent.

Château Le Gay

L'histoire du Domaine

Le Château Le Gay tire ses origines d’une propriété du XVIIIe siècle : le Manoir de Gay.
Pour des raisons de succession, le domaine du Manoir de Gay est divisé entre le Château Lafleur et le Château de Gay. Ces deux nouvelles propriétés passent par héritage aux Demoiselles Robin ( Marie et Thérèse), qui en confient la gestion aux établissements Moueix. La famille Moueix n’est autre que la propriétaire du domaine voisin, le prestigieux Petrus. N’ayant que peu d’attrait pour la notoriété, les soeurs Robin ont laissé leur Château rester dans l’ombre de Petrus. Finalement, suite au décès de Thérèse et à la mise sous tutelle de Marie, Le Gay se voit priver de ses meilleures parcelles, désormais rattachées au vignoble du Château Lafleur-Petrus.
Ensuite, afin de payer les droits de successions pour garder le Château Lafleur, les héritiers des soeurs Robin - Jacques et Sylvie Guinaudeau- décident de se séparer de De Gay.
Catherine Péré-Vergé, s’en portera acquéreur en 2002.


Catherine

La Dame de Pomerol

facade avec inscription Chateau le gay et arc-en ciel

Facade du Château Le Gay

Etiquette de la cuvée Château Le Gay

Étiquette du Grand Vin Château Le Gay

La Dame de Pomerol

Catherine Péré-Vergé

Le Château Le Gay a acquis ses lettres de noblesse grâce au travail acharné de Catherine Péré-Vergé. Celle qu’on appelle La Dame de Pomerol est née en 1939 et s’en est allée en 2013. Elle fait partie du groupe de ceux qui ont révolutionné les Grands Vins de Bordeaux pendant les années 1990. Sa grande particularité ? Elle était la seule femme !
Néanmoins, cela ne lui a jamais empêché de tirer ses différentes propriétés au meilleur de leur potentiel. Son héritage des Cristalleries d’Arques lui a permis d’acquérir le Château Montviel en 1985, puis le Château Le Gay en 2002.  Aujourd’hui les Vignobles Péré-Vergé comprennent également le Château la Violette et le Château Tristan dans la région de Pomerol, ainsi que les Château La Gravière et Moulin La Gravière.
Pour l’ensemble de ses propriétés, Catherine Péré-Vergé a suivi la même ligne de conduite, persuadée que la perfection n’est rien d’autres que la somme de détails précis.
Son conseiller, l’oenologue Michel Rolland, l’a accompagné avec la même philosophie.

Les vins Le Gay

L'expression de Pomerol

Le vignoble du Château Le Gay s’étend sur une superficie de 10.5 ha. Il est planté en majorité de Merlot (90%), qui apporte la finesse et le corps; et de Cabernet Franc (10%) qui donne rondeur, souplesse et fruit. Sa proximité avec des domaines comme Château Lafleur ou Petrus atteste d’un terroir aux qualités exceptionnelles.
En effet, son cépage-roi le Merlot s’épanouit sur un sol argilo-graveleux, et bénéficie d’une exposition parfaite sur le plateau de Pomerol.
Outre le terroir d’exception, la finesse des vins du Château Le Gay provient du travail de précision réalisé aussi en dehors des terres.
Dans cette optique, le chai est entièrement reconstruit en 2003 et en 2014, de nouveaux travaux ont lieu et permettent de microvinifier 100% des parcelles en barriques neuves. Il s’agit là d’une première à Pomerol !
Le Château Le Gay produit également un second vin, le “Manoir de Gay”.