Château la Grave - Bordeaux

C’est sur le versant ouest que se situent les 8 hectares de vignes du Château La Grave. Acquis en 1971 par Christian Moueix, le domaine intègre rapidement les établissements Jean-Pierre Moueix, rejoignant ainsi les illustres domaines de la famille. Les merlots et cabernets francs, cultivés de façon raisonnée, s’épanouissent sur un sol de graves et d’argiles. Ce sont des vins identitaires qui se dégustent au Château La Grave.


La famille Moueix depuis 1971

DU CHÂTEAU TRIGANT DE BOISSET AU CHÂTEAU LA GRAVE

L’histoire de la famille Moueix s’illustre par une grande passion pour la vigne et le commerce. C’est à partir de 1935 que Jean-Pierre Moueix quitte la Creuse afin d’établir son commerce à Bordeaux. Initialement négociant, il acquiert assez rapidement de nombreuses propriétés dans la région. Les établissements Moueix sont créés et le père transmet le flambeau à son fils Christian. Ce dernier se porte acquéreur du Château La Grave à Pomerol en 1971.

Ce domaine viticole date du début du XIXe siècle. Initialement nommé « Château La Grave Trigant de Boisset », le nom a finalement été raccourcie jusqu’à ne comporter que le nom du célèbre terroir bordelais. Le Château marque en effet la délimitation de la ceinture de graves de Pomerol. Entouré d’illustres Domaines, le Château La Grave n’a pas à rougir de ses paires. La famille Moueix cultive avec grande attention le vignoble de façon à proposer aux amateurs des vins à la fois identitaires et racés.


Vignoble de La Grave

Vignoble de La Grave

Château La Grave

Château La Grave

Château La Grave

Château La Grave

Le vignoble de La Grave et son terroir

LE SUBLIME TERROIR DE POMEROL

C’est sur le flanc ouest de l’appellation Pomerol, sur la rive droite de Bordeaux que se situe le Château La Grave. Le vignoble, planté dans les années 1990, s’étend sur 8 hectares. Ce sont les deux cépage rois, le merlot (85%) et le cabernet franc (15%) qui se partagent cet espace. Ils s’épanouissent sur un sol composé majoritairement de graves. Des argiles et des sables ponctuent ce terroir et apportent aux raisins de la complexité.

En effet, le merlot révèle tout son potentiel sur un sol graveleux. La chaleur de la journée se pérennise dans la nuit et cette constance de température assure de la rondeur au cépage. Les sables et argiles permettent quant à eux de filtrer et retenir l’eau afin de la redistribuer. Les vignes ne souffrent donc pas d’un manque d’eau important. Ces sols subliment ainsi les cabernets francs. Situé en pente, le vignoble bénéficie d’un drainage naturel de ses sols.

C’est une viticulture traditionnelle qui est pratiquée au domaine, avec un grand travail à la vigne. Conscient qu’on ne fait pas de bons vins sans bons raisins, les vignerons du Château La Grave se surpassent chaque année. Ils assurent par l’effeuillage, les vendanges en vert et des labours des conditions idéales pour la croissance de la vigne.


L'élaboration de vins racés

UNE VITICULTURE DE PRÉCISION AU SERVICE D'UN GRAND VIN

Après des vendanges effectuées à la main, les vignerons trient méticuleusement les grappes au chai. Après l’égrappage les baies de merlot et de cabernet franc sont placées en cuves inox thermorégulées. Cette vinification classique se déroule sur une période d’un mois environs. Après les malolactiques et la fermentation, les jeunes vins sont accueillis dans des fûts bordelais. Ces derniers sont en chêne français neufs à 25%.

La famille Moueix se plaît à composer des vins qui offrent un dialogue entre le bois et les vins en vieillissement. Le merlot dévoile une fois de plus de nouveaux bouquets qui œuvre à la complexité des crus. Pendant les 18 mois d’élevage, un soin méticuleux sera apporté par les équipes du Château La Grave.

A la dégustation, c’est un vin rouge délicat et élégant qui se dévoile. Le Château propose des vins d’une rare complexité aromatique qui sauront satisfaire les grands amateurs de vins de l’appellation Pomerol.