Château La Garde - Bordeaux

Situé en région bordelaise sur les plus beaux terroirs de graves de l’appellation Pessac-Léognan, le Château La Garde appartient au groupe Dourthe depuis 1990. Il produit des vins rouges et blancs sur 53 hectares de vignes cultivées de manière raisonnée. Ces vins, appréciés des critiques, sont bien structurés et ont un bon potentiel de garde. 

L’évolution du Château La Garde

LA PRISE DE CONSCIENCE PROGRESSIVE DE LA QUALITÉ DU VIGNOBLE

La première trace écrite du Château La Garde est la carte de Cassini, première carte générale de la France, où il est mention du “Domaine de Lagarde”. La chartreuse a été construite en 1732 et à cette époque elle était essentiellement bordée de forêts. Seules quelques parcelles de vignes étaient déjà présentes. La famille Blanchard s’occupe de la propriété jusqu’en 1877, année durant laquelle la famille de négociants bordelais Lacoste rachète le domaine. Ils développent le vignoble et construisent la cave en 1881. En 1920, Louis Eschenauer, négociant célèbre de la place de Bordeaux, acquiert la propriété. Étant également propriétaire du Château Smith Haut Lafitte, il devient le principal promoteur des vins de la région de Martillac. Enfin, le Château La Garde est racheté par le groupe Dourthe en 1990 en raison de la qualité de son sol de graves. En effet, le terroir du domaine est l’un des plus riches de l’appellation Pessac-Léognan. Aujourd’hui, le Château produit environ 161 000 bouteilles de vin rouge et de vin blanc d’appellation Pessac-Léognan chaque année. 


Chai Château La Garde

Chai Château La Garde

Château La Garde

Château La Garde

Le vignoble de Château La Garde

Le vignoble de Château La Garde

Le terroir exceptionnel du Château La Garde

LE CÉPAGE ET LA CULTURE SONT ADAPTÉS A CHAQUE PARCELLE

La moitié des 53 hectares de vignes du Château La Garde se trouvent sur un sol pierreux et argileux, comportant une quantité variable de sable. Sur 10 hectares du domaine, le sol est composé de pierres pouvant atteindre 4 mètres de profondeur et est idéal à la culture du cabernet sauvignon, du cabernet franc et du petit verdot. Autour de ce plateau pierreux, le sol est essentiellement constitué de sable et convient parfaitement au délicat merlot. Au nord de la propriété, une immense veine crayeuse coupe le domaine et s’étend au-delà du ruisseau où le sol argileux est plus frais et favorable à la production des cépages blancs : le sémillon et le sauvignon blanc. Enfin, un merlot puissant et tannique s’épanouit sur deux parcelles adjacentes composées d’argiles et de graviers. L’équipe de Dourthe connaît bien ce terroir aux multiples facettes et sait adapter le cépage et la culture à chaque parcelle. En effet, le Château La Garde pratique une viticulture raisonnée et certaines parcelles sont cultivées en bio et biodynamie. De plus, l’étude des vignes au cours des années a permis de distinguer les parcelles entre elles et de les entretenir de manière individualisée. Lors des vendanges, les grappes sont sélectionnées manuellement afin de récolter uniquement les meilleurs fruits.

Les vins du Château La Garde

DES RAISINS DE QUALITÉ ET LA RECHERCHE DE LA PERFECTION

Les raisins conservés durant les vendanges sont menés au chai où ils sont à nouveau triés. Afin de protéger les baies au moment de la réception, de la neige carbonique et du gaz inerte sont utilisés. La vinification et l’élevage des raisins blancs a lieu en fûts, tandis que les raisins rouges sont vinifiés en cuve en acier inoxydable. Chaque parcelle possède sa propre cuve, ce qui permet le suivi des vignes et l’adaptation des travaux. Le Château La Garde intègre les toutes dernières innovations à sa cave afin de permettre aux équipes d’améliorer la sélection des raisins et l’expression de leur qualité dans le vin. L’élevage en barriques s’étale sur 12 à 14 mois dans le chai souterrain du château. Deux vins principaux d’appellation Pessac-Léognan sont produits : le Château La Garde blanc composé à 75% de sauvignon blanc et à 25% de sémillon, et le Château La Garde rouge, assemblage de merlot, cabernet-sauvignon et de petit verdot. Le vin blanc exprime une grande personnalité avec des arômes précis et une belle structure, quelques années en cave lui permettront de révéler tout son potentiel. Le rouge du Château est puissant, structuré, avec une belle rondeur et une complexité que les années viendront sublimer. Enfin, le Château La Garde élabore un second vin rouge, La Terrasse de La Garde, fruité et accessible dès sa jeunesse.