Château La Fleur-Pétrus - Bordeaux

Le Château La Fleur Pétrus se situe au cœur du plateau de Pomerol. Il s’étend aujourd’hui sur 18,7 hectares. Il est acquis au milieu du XXe siècle par les Établissements Jean-Pierre Moueix, période à laquelle il atteint le niveau d’excellence qu’on lui connaît encore aujourd’hui.

Château La Fleur-Pétrus

250 ans d'histoire

Le Château La Fleur-Pétrus est voisin des lieudits Pétrus et Lafleur, ce qui inspira ainsi son nom. Bien que la bâtisse surplombant le vignoble témoigne d’une existence dès 1782, on n’entend parler pour la première fois du Château La Fleur-Pétrus qu’au début du XIXe siècle. Il est notamment mentionné dans une édition du Cocks & Féret en 1874. Présenté sous l’étiquette “Pétrus-Lafleur” et appartenant à la famille Constant, il produisait alors environ 4800 bouteilles à l’année. Il ne bénéficiait alors pas du même prestige que ses voisins.

Il a ensuite appartenu à la famille Pineau, qui l’agrandit, puis à deux autres propriétaires, avant de passer aux mains des propriétaires actuels, la famille Moueix. C’est à ce moment que le vin atteint sa qualité actuelle d’un niveau d’excellence. Dans les années 90, il bénéficie d’un essor considérable et d’un rayonnement international. Il est ainsi devenu un incontournable de nombreuses grandes tables européennes, et possède toutes les qualités recherchées par les dégustateurs les plus exigeants.

Chais Château La Fleur-Pétrus

Les chais du Château La Fleur-Pétrus

Edouard Moueix

Edouard Moueix aux vignes

Pomerol Château La Fleur-Pétrus

Pomerol du Château La Fleur-Pétrus

Établissements Jean-Pierre Moueix

Une histoire de famille

D’abord aux mains de Jean-Pierre Moueix dès 1953, le domaine subit le terrible gel de 1956. Suite à des conséquences désastreuses, il se vit contraint de replanter presque l’intégralité de son vignoble. Par la suite, les années passant et les vignes vieillissant, le vin gagna naturellement en complexité et richesse. En 1995, il profite d’une nouvelle impulsion. Le vignoble se voit alors agrandi, accueillant une nouvelle parcelle de 4 hectares de vieilles vignes qu’il doit au Château Le Gay. Cela renforce au passage la puissance de son vin, tout en perpétuant la qualité et le style du vin.

C’est aujourd’hui Christian Moueix, deuxième fils de Jean-Pierre, qui est à la tête du Château La Fleur Pétrus. Aidé de son fils Édouard, ils continuent de classer ce cru parmi les meilleurs vins de son appellation. Ils confient la direction technique de l’ensemble de leurs propriétés à Éric Murisasco en 2007. Il s’accompagne du consultant Jean-Claude Berrouet, qui était à sa place pendant de nombreuses années avant de la lui céder.

Pomerol

Magnifique terroir

Situé idéalement au cœur du plateau de Pomerol, le Château La Fleur-Pétrus bénéficie d’un terroir reconnu pour la qualité de ses vins. Son vignoble s’étend sur 18,7 hectares au nord de Pétrus, sur des sols graveleux avec présence d’argile. Restructuré récemment, il offre ainsi des millésimes récents particulièrement brillants et gagnant en profondeur. Son encépagement se compose à 80% de merlot et 20% de cabernet franc, proportions qui insufflent structure et douceur aux vins. Les vignes sont âgées en moyenne de 35 ans et sont plantées avec une densité de 6000 pieds par hectare. Le domaine vinifie traditionnellement ses vignes, avec une taille en guyot simple, effeuillage et éclaircissage. Le potentiel de garde de ses vins peut ainsi dépasser les 30 ans.