Vins Bordeaux primeurs 2015
Bordeaux Crus Bourgeois
Bordeaux Crus Bourgeois

Publié le 25 février 2020 Dans : Actualités du vin, Cotation et classement dans les vins, Slider home Avec 479 Vues

Bordeaux, le classement 2020 des Crus Bourgeois du Médoc disponible !

Bordeaux Crus Bourgeois

Après 17 ans d’absence, le classement des Crus Bourgeois du Médoc revient ! C’est fantastique mais qu’est-ce que cela implique ? Cavissima vous explique tout, suivez le guide ! 

Qu’est-ce qu’un Cru Bourgeois ? 

Au XIXème siècle déjà, on désignait un Cru en fonction du statut du vigneron qui le produisait. Il pouvait alors être Bourgeois, Artisans ou Paysan. Le terme a été repris en 1932. 

Le Cru Bourgeois désigne, dès lors, une distinction particulière, décernée aux vins du Médoc, à Bordeaux. Ce nouveau classement répond à la demande des producteurs d’actualiser le classement historique de référence des Grands Crus Classés de 1855

La mention Cru Bourgeois permet à des cuvées qui ne rentrent pas dans la classification des Grands Cru Classés de 1855 d’obtenir une distinction pour leur qualité remarquable. 

Créé en 1932, le titre a été reconnu comme classement officiel en 1978 puis réactualisé en 2003 et en 2020 ! Les mises à jour du classement permettent d’avoir une image en temps réelle des cuvées, de se rendre compte de la progression de certaines. Plusieurs niveaux hiérarchiques sont possibles : Cru Bourgeois, Crus Bourgeois Supérieur et Cru Bourgeois Exceptionnel (dans l’ordre croissant).

Cependant, ces corrections régulières font débat, comme en 2003 où certaines décisions n’avaient pas été comprises par les domaines déchus. En d’autres termes, la classification en Cru Bourgeois donne une distinction aux crus de qualité, restés dans l’ombre après la classification de 1855.

3 étapes clés pour devenir Cru Bourgeois

Pour prétendre au titre de Cru Bourgeois, les domaines déboursent 8000 € pour déposer un dossier auprès de L’Alliance des Crus Bourgeois du Médoc. Une fois que l’organisme en charge de l’attribution a reçu les dossiers, il les étudie en suivant 3 étapes précises : 

  • Vérification de l’éligibilité

Pour être éligible, le cru doit être issu de l’une des huit AOC du Médoc (Médoc, Haut-Médoc, Saint-Estèphe, Saint-Julien, Pauillac, Margaux, Listrac-Médoc et Moulis). Parallèlement, les exploitations reçoivent la visite systématique d’une personne en charge de la validation des critères d’éligibilité. Cette visite a lieu au moins une fois tous les cinq ans. Le producteur doit respecter un cahier des charges précis. Les critères sont multiples, la plupart concernent la vinification.  

Cette éligibilité est indispensable pour faire déguster et prétendre au titre de Cru Bourgeois.

  • Détermination de la note minimum à atteindre

D’une année à l’autre la qualité d’un millésime peut varier. Un panel de dégustateurs se soumet donc à une dégustation à l’aveugle de plusieurs cuvées du Médoc. A l’issu de la dégustation,  une note moyenne de ces cuvées est définie et est tenue secrète. 

Pour obtenir la mention de Cru Bourgeois, les cuvées doivent absolument atteindre cette note moyenne ! Elle correspond à une note minimum à atteindre pour l’obtention de la distinction.

  • Une dégustation à la hauteur

Enfin, un échantillon est prélevé sur cuve et mis en bouteille avant d’être dégusté par un jury d’experts. Anonymement, à l’aveugle et de manière individuelle, chaque dégustateur attribue alors une note aux cuvées. Pour l’attribution de la mention Cru Bourgeois, la cuvée doit obtenir une note supérieure ou égale à la note minimum déterminée précédemment. 

Vignoble Château Lilian Ladouys

Vignoble Château Lilian Ladouys

Ce qui change dans le classement des Crus Bourgeois 2020

Cette année, le classement annuel devient quinquennal et hiérarchise les crus plus précisément grâce aux mentions “supérieur” et “exceptionnel”.

Les crus ayant obtenus la mention de Cru Bourgeois ont eu l’opportunité de remplir un dossier afin de prétendre au rang de Crus bourgeois supérieur ou exceptionnel. 4000€ supplémentaires sont alors demandé aux concurrents. 

Là, une deuxième visite plus pointue du domaine est effectuée par le jury. Le cahier des charges s’étend alors à des critères plus précis comme les normes environnementales, la notoriété, l’oenotourisme, le marketing, etc… A l’issu de la visite, le Cru Bourgeois peut être surclassé en supérieur ou exceptionnel.

Et les heureux Crus Bourgeois élus sont… 

Sur les 490 dossiers reçus, 249 ont eu la mention Crus Bourgeois dont 179 Cru Bourgeois, 56 Cru Bourgeois supérieurs et 14 Cru Bourgeois exceptionnels. Cela représente 28 millions de bouteilles et environ 30% de la production médocaine. 

Comme pour les fameuses étoiles Michelin, les décisions concernant les attributions des différentes mentions peuvent faire débats. Les domaines peuvent retenter leur chance grâce aux nouvelles éditions du classement. Rendez-vous dans 5 ans pour les prochains classements des millésimes ! A chaque nouvelle édition, il y’a des déçus, des surpris mais surtout pleins de bons vins à découvrir ! 

Sur le site de Cavissima, retrouvez quelques crus Bourgeois tels que le Château Lilian Ladouys 2016, le Château Fonreaud 2016, le Château Peyrabon 2016 et le Château Deyrem 2018. Vous pourrez notamment découvrir leurs conseils de dégustation et leurs accords mets et vins.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *