fbpx
Chronique BFM

Quels sont les critères de prise de valeur d’un vin ?

Au cœur de l’actualité, les acteurs économiques s’alarment du retour de l’inflation. Cette augmentation affecte un grand nombre de produits de consommation. Qu’en est-il du secteur du vin et quels sont les critères de prise de valeur d’un vin ? Daniel Immacolato était sur le plateau d’Intégrale Placements pour répondre à toutes les questions relatives à l’investissement dans le vin dans le contexte économique actuel.

Les acteurs économiques s’alarment du retour de l’inflation, est-ce que cela affecte les vins d’investissement ?

L’inflation n’affecte pas les vins d’investissement mais les vins de consommation courante. Les grands vins définis comme des vins d’investissement entrent dans la catégorie des produits de luxe. En ce sens, les prix de ces Grands Crus sont décorrélés des marchés financiers et des soubresauts analysés sur les autres actifs. De plus, la clientèle de ces produits de luxe est moins touchée par le contexte économique, ainsi la prise de valeur des vins se poursuit.

Parmi les grands vins, une catégorie plus restreinte d’entre eux fait l’objet de beaucoup d’échanges et ces vins ne cessent de s’apprécier et de constituer une belle opportunité de diversification patrimoniale.

Quels critères permettent de considérer un vin ou une propriété comme un investissement ?

Les Grands Crus doivent respecter un ensemble de critères spécifiques pour être considérés comme de potentiels investissements. Les premiers critères sont associés à l’origine de ces vins.

1. L’appellation ou le classement

criteres-prise-valeur-vin-1

L’appellation peut favoriser un château ou un domaine. Effectivement, certaines appellations d’origine protégée (AOP, anciennement AOC) sont davantage recherchées. Premier Cru Les Amoureuses en Bourgogne est par exemple une appellation prestigieuse reconnue pour son terroir unique. 

Les changements des classements peuvent faire évoluer le potentiel d’investissement d’un vin. À l’instar du Château Figeac qui devrait évoluer dans le classement de Saint-Émilion en septembre 2022.

2. La rareté liée au volume de production

Certaines appellations produisent de très petites quantités. À titre d’exemple, le millésime 2021 en Bourgogne a été très qualitatif mais très faible en volume. Chambolle-Musigny est une appellation très prisée par les amateurs de vin et regroupe des vignerons exceptionnels. Cependant, cette appellation s’étend sur seulement 58 ha pour les 1ers Crus, ce qui en limite évidemment la capacité de production.

Dans d’autres circonstances, quelques cuvées peuvent être produites uniquement lors de millésimes d’exception. Cela s’applique notamment pour les cuvées Riserva en Italie qui proviennent du Piémont ou de Brunello di Montalcino

Il existe également des éditions limitées symbolisées par une étiquette spéciale ou commémorative. À l’image du Château Margaux 2015, pour commémorer les 200 ans du château et marquer ce millésime particulièrement exceptionnel, les propriétaires ont dévoilé un flacon totalement opaque gravé en or. Cette édition spéciale a permis à la bouteille de voir sa valeur s’accroître de 122 % en moins d’un an. 

Évolution du Château Margaux, millésime 2015

 
12/11/2017
12/03/2018
Évolution
Prix Wine Decider
736 €
1 636 €
122 %

Source : Cavissima avec données Wine Decider

Prise de valeur du Château Margaux 2015

Source : Cavissima avec données Wine Decider

Dans tous les exemples précédemment cités, l’aspect rareté est évidemment très attractif pour les amateurs et investisseurs.

3. Les évolutions notables au château

criteres-prise-valeur-vin-3

Tous les changements ou évolutions au sein d’une propriété peuvent générer une hausse de la notoriété ou de la qualité du vin. 

Le changement de propriétaire, de direction, d’œnologue, de conseiller; une innovation, une restructuration du vignoble (densité de plantation, arrachage, replantage, réserve ampélographique, etc.), du type de viticulture (biologique ou biodynamique) ou encore des investissements réalisés au chai sont des facteurs très importants pour apprécier le potentiel d’investissement d’un vin.

4. La notoriété du vin en France et à l’international

Un cru peut être considéré comme un produit de luxe si celui-ci génère une demande importante en France et à l’international. Nous pouvons citer les Premiers Crus Classés de Bordeaux, Château Lafite Rothschild dont la demande est toujours aussi forte en Asie.

Est-ce que la prise de valeur dépend uniquement de la qualité des vins produits ?

Il existe d’autres facteurs extérieurs à la qualité du vin ou au sérieux du travail réalisé par la propriété.

5. La liquidité des vins et les historiques de valorisation

criteres-prise-valeur-vin-5

La notion de liquidité sur le second marché s’entend par la quantité des échanges entre professionnels. Bien évidemment, il convient également d’étudier les historiques de valorisation afin de toujours garder un prisme d’analyse sur le couple liquidité/valorisation.

Le Liv-Ex Power 100 peut être un indicateur pertinent combinant cette double approche de prise de valeur et de liquidité des vins. Il est important d’être proche des acteurs du marché secondaire afin de savoir ce qui se vend.

Aujourd’hui, les analystes constatent une croissance forte du nombre de références vendues sur le marché secondaire, particulièrement en Bourgogne, dûe en grande raison au faible volume produit.

6. La valeur de la marque combinée avec l’évolution des prix

Le Liv-Ex Power 100 est un indicateur très pertinent pour connaître les grands vins qui ont une liquidité significative et un historique de prise de valeur assez importante.

Dans le tableau ci-dessous, les marques sont classées selon 4 critères

  • La performance annuelle de prix (comparaison du prix marché à la caisse à date vs. n-1);
  • la performance des échanges sur le Liv-Ex (en volume et valeur);
  • le nombre de références et de millésimes échangés;
  • et enfin, le prix moyen des vins de la marque.

Classification des domaines selon leurs performances

Producteur
Région
Progression des
classements en 1 an

Domaine Leroy
Bourgogne
=
Château Lafite Rothschild
Bordeaux
+ 10
Domaine Armand Rousseau
Bourgogne
+ 22
Dom Pérignon
Champagne
+ 3
Domaine de la Romanée Conti
Bourgogne
+ 16
Château Mouton Rothschild
Bordeaux
+ 11
Petrus
Bordeaux
+ 62
Sassicaia
Toscane
- 4
Louis Roederer
Champagne
+ 1
Château Margaux
Bordeaux
+ 12

Source : Liv-Ex Power 100

Dans le dernier Power 100,  9 des 10 premiers sont des vins français. Nous remarquons 4 très grands châteaux bordelais :

Mais également une belle présence de la Bourgogne avec les domaines Armand Rousseau, Leroy et Romanée-Conti.

Ci-dessous, le classement par région des producteurs du Liv-Ex Power 100 nous donne une indication de la répartition géographique des vins les plus recherchés.

Classement des domaines par région

Région
Nombre de vins
Bourgogne
33
Bordeaux
30
Italie
14
Champagne
8
USA
6
Rhône
4
Australie
2
Allemagne
2
Espagne
1

Source : Liv-Ex Power 100

Le nectar dans l’investissement dans le vin est-il de trouver un vin rare et liquide à la fois ?

Effectivement, la liquidité permet aux investisseurs de pouvoir vendre facilement leurs bouteilles. Les grands vins sont destinés à être consommés, ce qui est un levier essentiel du processus de raréfaction. Les grands millésimes se réduisent année après année parce qu’ils sont consommés.

Comment anticiper les notes des critiques qui ont un impact réel sur l’avenir d’un vin ?

La notion de millésime permet d’avoir un premier aperçu sur les éventuelles notes des critiques.

7. La qualité du millésime

criteres-prise-valeur-vin-9

Dans un premier temps, les critiques vont donner une notation sur le millésime global d’une région, ce qui aura un impact sur la réputation du millésime. Les notes des différents Châteaux suivent ensuite.

Pour un millésime d’exception, un prix premium sera accepté tandis que pour un millésime plus classique, un bon positionnement prix sera impératif.

Pour rappel, l’évolution au fil des décennies des techniques au vignoble comme au chai permet une sélection drastique des baies afin de ne récolter que les meilleurs raisins et de produire des vins toujours plus qualitatifs.

Par exemple, l’effet millésime, qui pouvait être une variable significative chaque année tend à disparaître en Bourgogne. En effet, la qualité des crus n’a cessé de progresser et la demande de croître au niveau mondial. Ainsi, les tensions qu’il existe sur le marché en raison d’une offre très limitée ont tendance à réduire sensiblement les écarts entre un bon millésime et un millésime exceptionnel.

8. Les notes des critiques

L’importance des renotations des critiques lors de la dégustation des vins en livrable peut avoir un impact très fort sur la hausse des prix.

En effet, une note d’un vin peut évoluer dans le temps. Il faut prendre en considération que le vin est dans un premier temps dégusté et noté en primeur. Tout le potentiel d’un vin ne peut se révéler que quelques années plus tard. Dans ce cas présent, le vin fera en général l’objet d’une renotation par les critiques. 

Le Château Smith Haut Lafitte 2009 a par exemple été renoté 100/100 par Robert Parker quelques années après sa dégustation en primeur. Par conséquent, la prise de valeur du millésime s’est accélérée et a doublé en quelques mois

Plus récemment, le Château Palmer 2018 a été renoté 100 par Neal Martin et a obtenu une croissance de sa valeur de 43 % en 3 mois après la renotation.

Évolution des prix après une renotation

 
Prix primeur avec la note
Prix suite à la renotation 100
Évolution
Dégustateur
Château Smith Haut Lafitte 2009
65 €
(96-98+)
150 €
130 %
Robert Parker (03/2012)
Château Palmer 2018
259 €
(94-96)
371 €
43 %
Neal Martin (09/2021)

Source : Cavissima

9. Le positionnement prix

Le positionnement prix lors de la mise en marché est important pour la valorisation immédiate d’un grand vin. Le positionnement prix établi par le Château Calon-Ségur lors de la mise en marché du millésime 2017 en est un très bon exemple.

Exemple Château Calon-Ségur, millésime 2017 :

Château Calon-Ségur 2017

graphique-liv-ex-calon-segur-2017

Source : Liv-Ex

Le contexte est complexe pour la campagne Primeurs 2017. Le positionnement prix est très élevé en 2016, l’année est difficile à la vigne avec des épisodes de gel et la présence de maladies.

Les vins étaient finalement de grande qualité, cependant les distributeurs demandaient un prix bas. Le Château Calon-Ségur avait pris la décision de baisser uniquement de 3 % le prix du millésime 2017. Finalement, cette stratégie, dite « risquée » par certains, s’est avérée un succès. Les bouteilles se sont vendues en seulement 1h30. Le prix était cohérent avec le marché.

Exemple Château Cheval Blanc, millésime 2021 :

A titre de comparaison, sur le millésime 2021, le Château Cheval Blanc a pris la décision d’annoncer un prix supérieur au prix de l’année précédente alors que la qualité globale du 2021 est jugée plus classique que celle de 2020. Cette décision du château s’explique principalement par une excellente connaissance du marché secondaire et de la demande portant sur les vins de la propriété. On peut constater que sur les 3 millésimes précédents, une valorisation forte et rapide a eu lieu sur les vins de Cheval Blanc.

Évolution prix du Château Cheval Blanc

 
Prix de sortie primeurs
Prix moyen Wine Decider
2021
465 €
474 €
2020
450 €
574 €
2019
420 €
703 €
2018
616 €
694 €

Source : Source Cavissima avec données Wine Decider

En conclusion, les critères de prise de valeur sont multiples et souvent interdépendants. L’investissement dans le vin nécessite une expertise et une connaissance de l’historique et du contexte des mises en marché, mais également être constamment à l’écoute des tendances du marché.

NOS CLIENTS TÉMOIGNENT

« J’avais un double objectif avec cette cave, évidemment l’aspect investissement mais également le plaisir. »

Vous êtes intéressé(e) ?

Nous vous rappelons gratuitement !

L’investissement dans le vin présente des facteurs de risques clairement stipulés dans le Document d’Information, à valider avant toute ouverture de compte. En complétant ce formulaire, vous acceptez d’être contacté par email et téléphone concernant l’investissement dans le vin.

Vous préférez échanger tout de suite ?

Contactez-nous au +33 (0)4 81 07 60 35

Menu