Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 27 juillet 2018 Dans : Investir dans le vin : toutes les infos utiles, Tout sur les vins Primeurs Avec 1986 Vues

Primeurs Bordeaux 2017 : Top 5 des plus fortes baisses de prix

 

Si globalement la tendance est à la baisse pour ce millésime 2017, certains châteaux ont fait des efforts remarquables et remarqués sur cette campagne.  Comme vous pourrez le constater ci-après, cette stratégie de baisse de prix n’est pas forcément à mettre en relation avec la qualité du vin produit.

Top 5 des Châteaux ayant réalisé les baisses de prix les plus conséquentes

 

 

étiquette vieillie du château

 

5. Pichon Longueville Comtesse de Lalande 

On commence par le coup de cœur gustatif de l’équipe ! Il s’avère qu’il est également au goût de Lisa Perrotti-Brown (Wine Advocate – équipe Parker) qui lui attribue un excellent 95-97. Même constat de la part de Jean-Marc Quarin qui lui confère 95-96. Ainsi, et en comparaison avec les prix de sortie des millésimes 2015 et 2016, le positionnement du 2017 est très intéressant. On observe effectivement une baisse conséquente de 17%. En revanche le volume mis sur le marché a subi une baisse de 15% ce qui réduit l’offre disponible.

 

 

étiquette vieillie du château

 

      4. Troplong Mondot 

Voilà une des grandes surprises du millésime. A la dégustation, nous avons redécouvert Troplong Mondot ! L’arrivée d’un nouveau propriétaire puis de l’ancien directeur de Cos d’Estournel au Château a été de bonne augure pour Troplong Mondot. Ce changement de style a été salué par les critiques, notamment Antonio Galloni de Vinous qui lui donne un 95-98. Côté prix, c’est une chute de 24% qui a été opérée ce qui le place en 4e position de notre top.

 

 

   

étiquette vieillie du Château

3. L’Eglise Clinet

La 3e réduction de prix la plus importante de cette année: 25% moins cher que la campagne précédente. Cette cuvée perd également un quart de son volume habituel. Mais si la quantité est réduite, la qualité n’en est pas moindre. L’appellation Pomerol triomphe sur ce millésime, comme le confirme les superbes notes de cette cuvée confidentielle . Le cru 2017 de L’Eglise Clinet  obtient ainsi la note de 96-98+ par Lisa Perrotti-Brown (Wine Advocate), 95-97 par Neal Martin (Vinous) et 96-97 par Jean-Marc Quarin.

 

 

étiquette vieillie du château

 

 

     2. Pontet Canet

Le prix de ce Pauillac subit une baisse considérable de 29% par rapport à 2016. Hélas, cette réduction tarifaire ne lui permet pas de passer en dessous du prix de sortie du millésime 2015, dommage. 2017 est néanmoins une cuvée appréciée puisqu’il récolte des notes remarquables, notamment 92-95 de la part d’Antoine Galloni de chez Vinous et 96-98 du Wine Advocate.

 

 

 

 

    1. Létiquette vieillie du Châteaua Mission Haut Brion

Réduction la plus importante des campagnes 2017, le château a effectué une baisse de plus de 39% par rapport à son prix de sortie 2016. Au vu des augmentations qu’avaient observées les exceptionnels millésimes de 2015 et 2016, une réduction de prix de cette ampleur était plus que nécessaire.

Ensuite, en raison des conditions climatiques qu’ont subi les terres de Pessac-Léognan, La Mission  Haut Brion a vu ses volumes mis sur le marché réduits de 30%. Si les volumes ont été impactés par la météo de 2017, il semblerait que la qualité du vin n’ait pas été trop touchée. En effet, les notes accordées par les critiques sont vraiment bonnes avec 93-95 de Neal Martin (Vinous) et 95-97 par Lisa Perrotti-Brown (Wine Advocate).  

 

 

 

 

C’est ainsi que s’achève ce top des baisses de prix les plus importantes des campagnes Primeurs 2017.

 


La suite sur les Primeurs 2018 ici  :

1/5 – Intro : Bilan de Campagnes
2/5 – Les performances des Premiers Grands Crus
4/5 – Des positionnements prix pertinents
5/5 – Les étoiles montantes

 

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *