Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 3 octobre 2018 Dans : L'actualité de Cavissima, Slider Avec 230 Vues

Dégustation des vins de la Maison Chapoutier

 

En cette belle après-midi de Septembre, la Maison M. Chapoutier nous a laissé l’opportunité de goûter les innombrables cuvées de la Maison. L’accueil chaleureux et la présence de nombreux domaines de cette propriété laissaient présager une dégustation enrichissante, aux multiples de saveurs. Et nous avons été servis !

La Maison M. Chapoutier en dehors des frontières

 

Depuis sa création en 1808 par Polydor Chapoutier, la Maison M. Chapoutier regorge de pépites. C’est actuellement la 7è génération qui travaille -toujours avec une main de maître- sur de nombreux terroirs d’exception en Vallée-du-Rhône. Nous pouvons citer: Châteauneuf-du-Pape, Crozes-Hermitage, Hermitage, Saint-Joseph et IGP Collines Rhodanienne.
Outre ses vins de la Vallée du Rhône, il serait une erreur de ne pas mentionner les autres appellations exploitées par la Maison. Nous pouvons en effet, souligner la qualité du Domaine Bila-Haut dans le Roussillon ou encore de Tournon sur les terres Australiennes.

 

Une dégustation riche et d’une remarquable qualité

 

Cette impressionnante réunion comptait plus de 200 références à la dégustation. La nôtre a débuté tout en fraîcheur par les vins blancs de la Vallée du Rhône. Nous étions intéressées par le Saint-Joseph Deschants blanc 2016, le Saint-Joseph Les Granilites blanc 2016 et la cuvée parcellaire l’Ermitage de l’Orée blanc 2011. Ce dernier offre encore un très beau potentiel de garde, il préserve une fraîcheur et un fruité (pomme et poire) remarquables. Par la suite, nous poursuivons la dégustation avec les vins rouges de la Maison. Nous avons dégusté le Saint-Joseph Deschants et une incroyable découverte, celle de l’IGP Collines Rhodaniennes Lucidus rouge 2016. Quelle complexité en bouche !

Puis, la dégustation continue avec les cuvées « Prestige » : des vins représentatifs de leur appellation. Nous avons été particulièrement conquises par le Saint-Joseph Les Granilites 2015 et le Crozes-Hermitage Les Meysonniers 2016.

Là, nous avons poursuivi avec quelque chose de grandiose : les cuvées « Fac & Spera ». Ces cuvées issues d’une sélection parcellaire, sont les plus prestigieuses et parmi les plus attendues du catalogue Chapoutier. De quoi faire des envieux…
Toutes les cuvées sont en bio (conversion vers la biodynamie en cours), et révèlent la beauté de leur terroir. Nous avons été éblouies par la richesse, la densité et l’impressionnant potentiel de garde. En effet, même sur l’Ermitage Le Pavillon en millésime 2011, la douce fraîcheur étaient encore présente, signe de la jeunesse du vin.
Pour clôturer ce moment hors du temps, la Maison Chapoutier nous a fait l’honneur d’ouvrir quelques bouteilles de l’Hermite 2011, le nec plus ultra. Ce vin issu de la parcelle la plus haute de l’Hermitage révélait un bouquet explosif (chaque verre tourné évoqué de nouvelles senteurs). Et une toute aussi grande complexité en bouche. Il s’agit d’un grand vin, d’une structure époustouflante et qui peut encore attendre de nombreuses années pour présenter son plus beau potentiel. Les plus patients vont être récompensés…

Après un palais conquis par cette très belle cuvée, nous avons dégusté le Côte du Roussillon Villages Latour de France V.I.T 2013. Même âgé de 5 ans, ce vin préserve une fraîcheur et une structure tannique encore très belle !
Et nous avons conclu par Tournon, le domaine australien de la Maison.

 

Des coups de cœur sélectionnés rien que pour vous

 

Un grand merci à la Maison Chapoutier de nous avoir laissé l’opportunité de goûter de très nombreuses cuvées. Conquis par de très belles découvertes, nous voulons partager cette belle dégustation avec vous. Nous vous invitons à découvrir nos coups de cœur, sélectionnés rien que pour vous:

Domaine Bila-Haut Chrysopée Blanc 2015 : une fraîcheur et une gourmandise séduisantes

l’IGP Collines Rhodaniennes cuvée Lucidus rouge 2016 : Sur le fruit et doté d’une structure savoureuse

Saint-Joseph Deschants 2016 : il laisse entrevoir un joli nez gourmand et une touche fumée en finale

Crozes-Hermitage Les Meysonniers 2016 : un vin offrant une belle structure et qui a besoin de temps pour s’ouvrir

Saint-Joseph Les Granilites 2015 : sur les fruits rouges et noirs, sa belle fraîcheur et sa légère amertume apportent un grand équilibre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *