Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 14 novembre 2018 Dans : Les actualités du vin Avec 235 Vues

Vendanges 2018: nos premières impressions

 

Les vendanges 2018 terminées et l’automne déjà bien installé, il est temps de faire un bilan sur la qualité de ce millésime 2018. La tendance est plutôt optimiste sur cette nouvelle année de récolte. Découvrez nos premières impressions sur le millésime 2018, en pleine préparation au sein des domaines.

Tout d’abord, nous sommes heureux de vous annoncer que le millésime 2018 s’annonce d’une bonne qualité. En effet, cette année a bénéficié d’un printemps humide et d’un très bel été. Les récoltes ont donc été aussi bien quantitatives que qualitatives. Une bonne nouvelle à la suite des années plus difficiles comme 2016 et 2017.

 

Dans le monde, l’Organisation de la Vigne et du Vin (OIV) déclare que les volumes de la  vendange 2018 ont été l’une des plus élevées depuis 2000. A la suite des conditions météorologiques rencontrées lors des précédents millésimes, l’Europe avait atteint son niveau le plus bas depuis 50 ans (246,7 millions d’hectolitres). Grâce à ce nouveau millésime 2018, les récoltes ont été bien meilleures : Italie, premier producteur mondial, avec 48,5 mhl (+34% par rapport à 2017), France avec 46,4 mhl (+28%) et l’Espagne avec 40,9 mhl (+27%). Il faut savoir que ces trois pays représentent 81% de la production européenne de vin !

Focus sur les vins français par région :

 

1/ Bordeaux : volumes moyens, très belle qualité gustative

 

* Année difficile pour les châteaux bordelais à cause d’un hiver et printemps pluvieux. Il y a eu l’apparition du mildiou ce qui a compliqué le travail pour les domaines en bio et biodynamie.

* Heureusement, un été plus favorable a permis de rassurer les châteaux bordelais

* Au final, la récolte a été moyenne au niveau du volume mais la qualité est au rendez-vous

Très beau millésime avec des vins aromatiques

Volume prévu : 5, 1 millions d’hectolitres – plus proche de la moyenne

2/ Bourgogne : un grand millésime à la récolte précoce

 

* Vignoble dans la globalité épargné (hiver doux, printemps humide et très bel été) malgré quelques épisodes de grêles début et mi-juillet

* Vendanges précoces qui ont débuté fin août

* Volumes généreux

Un grand millésime pour les rouges et les vins blancs évoquent une belle fraîcheur.

Certains critiques comparent ce très prometteur 2018 au Grand millésime 2009 !

 

3/ Vallée du Rhône : un très beau millésime aux volumes généreux qui a réussi face aux aléas climatiques

 

* Des conditions climatiques clémentes (hiver doux, printemps humide et un bel été) malgré une longue période de pluie au printemps, d’orages et un peu de grêle

* Vendanges précoces

* Volume important récoltés dans le Nord, le Sud a, quant à lui était fortement touché par le mildiou

Les rouges, plus destinés à la garde, s’annoncent d’une belle profondeur avec des tanins soyeux

Les vins blancs prévoient d‘être aromatiques et facile à savourer

 

4/ Champagne : Une année qui sera millésimée !

 

* Vendanges saines, précoces, quantitatives (+50% de volume par rapport à 2017) et très qualitatives

* Les années en 8 sont souvent d’une qualité exceptionnelle (exemples : 1928, 1988, 1998 et 2008) et 2018, considéré comme une vendange d’exception, semble confirmer la règle

* Un millésime surement propice à la réalisation de cuvées millésimées – produites uniquement les grandes années

Les Champagnes vont offrir une belle richesse en sucre et une grande richesse aromatique

 

5/ Vallée de la Loire : des vins gourmands et aromatiques

 

* La météo, chaude et ensoleillée, a rendu le travail des vignerons compliqué afin d’éviter des raisins trop sucrés et des degrés d’alcool trop haut

* Vendanges ont été très minutieusement et rapidement exécutées

* Le millésime 2018 se montre très aromatique et gourmand

* Le mildiou a attaqué également cette région, touchant particulièrement les producteurs en bio.

 

6/ Beaujolais : une belle année avec des vins soyeux et élégants

 

* Des conditions climatiques favorables, de belles récoltes avec des raisins sains

Un millésime élogieux avec du soleil et de la chaleur qui permet d’arriver à une maturation optimale des baies

Les vins prévoient d’être élégants et soyeux, avec des tanins ronds et fins

 

7/Languedoc-Roussillon : des vins à l’équilibre remarquable

 

* Une météo capricieuse : le printemps pluvieux favorisé par le mildiou, le tout rapidement suivi par la canicule

Les vins sont bien équilibrés, avec des volumes plus généreux que 2017.

 

8/ Provence-Corse : une année difficile

 

* Une année difficile avec des orages et de la grêle, ce qui a entraîné l’apparition du mildiou 

* La Provence a malheureusement subi une année très pluvieuse mais ce nouveau millésime s’annonce d’une bonne qualité

* La Corse, malgré des vendanges très différentes entre les secteurs, annonce un millésime avec de beaux volumes et des vins sur le fruit

Le Domaine Yves Leccia a eu une année très compliquée, avec des retards de maturité sur les cépages. Cependant, les vins seront plus sur le fruit que sur la concentration.

 

9/ Jura : un millésime d’exception

 

* Magnifique millésime avec des volumes généreux et de la qualité 

Les vins sont d’une très belle qualité, avec une agréable matière. Il sera nécessaire d’attendre un peu pour les savourer.

 

10/ Sud-Ouest : un millésime nuancé en fonction des appellations

 

* Un millésime plutôt mitigé avec des vendanges plus tardives

* Le printemps, pluvieux et frais, a installé durablement le mildiou

* Qualité mitigée en fonction des appellations

 

Pour conclure, même si la qualité est assez éparse sur la France : les volumes sont présents et la qualité est pour la forte majorité à prévoir. Il nous tarde de déguster ce nouveau millésime et de vous partager nos impressions !

A très vite sur Cavissima.com,

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *