Nos guides

À la découverte des vins italiens (3/3)

cartographie-sud-italie-cavissima

Dans notre premier article, nous vous avons découvert toute la région nord de l’Italie avec les différentes appellations et cépages du Piémont et de la Vénétie. Dans le deuxième, nous avons dressé un portrait de la région centre avec notamment la Toscane et l’Ombrie. Dans ce troisième et dernier article, nous partons dans  le sud de l’Italie. Les Pouilles, la Basilicate, la Calabre, la Sicile ou encore la Sardaigne, avec leurs différents cépages et appellations termineront ce guide des vins italiens.

Les vins des Pouilles et de la Basilicate

cartographie-sud-italie-pouilles-basicilate-cavissima

Les différentes appellations et cépages des vins des Pouilles

La région des Pouilles regorge d’appellations et de producteurs d’exception qui méritent d’être sous le feu des projecteurs. Située dans le talon de la botte au sud de l’Italie, cette région s’étend sur près 114 000 hectares, dont 84 000 dédiés à la production de vins. Baignée par la mer Adriatique à l’est et Ionienne au sud, la région des Pouilles est divisée en cinq sous-régions : Daunia, Murge, Valle d’Itria, Magna Grecia et Salento. 

Pour les sous-régions du Nord, le paysage est à majorité constitué de grands plateaux et de zones vallonnées. Les vignes bénéficient d’un climat à tendance continentale, voire océanique pour les parcelles les plus proches de la mer. Les sous-régions situées au sud sont caractérisées par des zones à tendance montagneuse ou de plaine. La situation géographique permet aux vignes de bénéficier d’un climat typiquement méditerranéen. 

Au total, le vignoble des Pouilles comprend 28 DOC, 4 DOCG et 6 IGT, ce qui est plus important que n’importe quelle autre région du sud du pays. Si la liste est longue et qu’il peut être difficile de s’y retrouver, nous vous dressons ici une liste non exhaustive des appellations principales, ainsi que des principaux cépages. 

  • Castel del Monte del Bombino Nero DOCG

Anciennement DOC, Castel del Monte est passée au statut DOCG en 2011. La réglementation impose un minimum de 90 % du cépage bombino nero, pour la production d’un vin rosé. Ce vin monocépage dispose d’une couleur rose très vive et s’exprime à travers des arômes de pamplemousse, de rose ou encore de framboise.

  • Castel del Monte Nero di Troia Riserva DOCG

Parmi les vins rouges les plus fins de la région des Pouilles, le Castel Monte Nero di Troia Riserva est produit à partir d’un cépage typique de l’appellation, le Uva di Troia, désormais appelé Nero di Troia. Anciennement DOC passée DOCG en 2011, cette appellation doit contenir au minimum 90 % de ce cépage. Les vins ont une acidité modérée, des saveurs de cerise ou encore de prune. Certains vins ont également de subtiles notes de réglisse ou d’épice douce.

  • Castel del Monte Rosso Riserva DOCG

Également passée au statut de DOCG en 2011, cette ancienne DOC doit contenir au moins 65 % de Nero di troia, généralement complété par du Montepulciano. Les vins de cette appellation offrent  une robe couleur rouge rubis. Ils sont généralement très parfumés, intenses et corsés. 

  • Primitivo di Manduria Dolce Naturale DOCG

Passée au statut DOCG en 2011, cette appellation se trouve entre Tarente et Lecce et  produit des vins doux naturels rouges La réglementation stipule que les producteurs doivent produire des vins à 100% de Primitivo. Afin de pouvoir introduire ce cépage dans une DOCG, ils ont le choix entre les vendanges très tardives ou bien l’assèchement des raisins sur des nattes ou encore dans des casiers. Les vins de cette appellation sont généralement légers, très fruités et à l’acidité très faible. 

Les différentes appellations et cépages des vins de la basilicate

Située à l’ouest des Pouilles et à l’est de la Campanie, cette région viticole est encore peu connue mais pourtant en pleine ascension. D’une superficie de 10 000 hectares, elle fait également partie des plus petites régions du pays. Son développement en tant que zone viticole n’est que très récente, puisque la première appellation d’origine contrôlée, la DOC Aglianico del Vulture, date de 1971. Au total, la Basilicate comprend 1 DOCG, 4 DOC, 1 IGT et 1 VDI

La Basilicate est aussi une des régions les plus montagneuses d’Italie. Perchées sur les collines et les monts, les vignes bénéficient donc d’un climat assez montagneux, assez frais mais très ensoleillé. Le terroir est volcanique, dû à la présence du Monte Vulture, désormais éteint. 

Voici un portrait des deux appellations les plus importantes de la région de la Basilicate :  

  • Aglianico del Vulture Superiore DOCG

Créée en 2011, cette appellation crée des vins de la catégorie supérieure de la DOC du même nom. À la différence de la DOC historique, les vignobles n’ont pas l’autorisation d’être irrigués ou encore de produire des mousseux. Seulement 52 hl/ha peuvent être produits et les vins ont l’obligation d’être élevés au moins 12 mois sous bois et 12 mois en bouteille. Au sein de cette appellation, le cépage roi est l’Aglianico del Vulture

Les vins possèdent généralement une belle acidité, une robe à la couleur rubis intense et pour certains des reflets orangés. La bouche s’exprime majoritairement sur des arômes de fruits des bois, ou encore floraux, accompagnés de subtiles notes épicées.  

  • Terre dell’Alta Val d’Agri DOC

Située au sud-ouest de la Basilicate, cette DOC a été créée en 2003. Elle ne produit que des vins rouges et des vins rosés. La réglementation stipule que la base de chaque cuvée de vin rouge doit comprendre un minimum de 50 % de merlot et 30 % de cabernet sauvignon. Pour les rosés, le minimum doit être à 20 % de cabernet sauvignon, complétés de 10 % de malvasia di basilicata. En bouche, les vins ont une belle acidité et des arômes à dominante fruitée (fruits rouges, fruits de bois). 

Les vins de la Calabre, de Sicile et de Sardaigne

cartographie-sud-italie-calabre-sardaigne-sicile-cavissima

Les différentes appellations et cépages des vins de Calabre

Autrefois appelée Œnotrie en 1500 av. J.C, cette région du sud de l’Italie était peuplée des Œnotres, signifiant “cultivateurs de vin”. S’il ne reste que quelques témoignages de cette époque, la Calabre détient encore une immense richesse viticole. Cependant, et malgré de gros efforts, cette région a du mal à se conformer aux différentes normes de production, ce qui la place en difficulté pour s’aligner sur le reste du pays. Certaines appellations ont même été supprimées en 2011 par manque de conformité. Aujourd’hui, la Calabre compte 9 DOC, 10 IGT et 1 VDI. 

Il existe environ 11 000 hectares de vignes, dont 70 % cultivées en rouge et 30 % en blanc. Les vignes bénéficient d’un climat froid en hiver et chaud en été dans les vallées et sur la côte. Le sol se compose de gneiss, de granit et d’ardoise avec quelques zones argileuses. Les vignes se trouvent sur des pentes abruptes, vallonnées ou encore sur des plateaux. 

  • Cirò DOC

Parmi les 9 DOC, Cirò est la plus populaire. Créée en 1969, elle se trouve à l’est de la région à proximité des communes de Cirò, Melissa ou encore Crucoli. Au sein de cette appellation, on retrouve aussi bien des vins rouges (le Cirò Rosso), que des vins blancs (le Cirò Bianco) ou encore des rosés. Les cépages principaux sont le greco bianco et le gaglioppo. Les vins de cette appellation sont, en général, très floraux et très parfumés. 

  • Terre di Cosenza DOC

Nouvelle appellation du nord de la Calabre, elle a été créée en 2011 pour remplacer quatre anciennes DOC et symboliser un renouveau dans le vignoble de la région. Le Terre di Cosenza Rosso est produit à partir du raisin indigène Calabrais Magliocco (également connu sous le nom d’Arvino ou de Mantonico Nero), qui est présent dans au moins 60 % des raisins. Le Magliocco est également utilisé pour les vins rosés, dont la composition est beaucoup plus souple. En fait, le rosé Terre di Cosenza peut être produit à partir de n’importe quelle combinaison de Greco Nero, Gaglioppo, Aglianico et Calabrese (Nero d’Avola). Les blancs DOC sont basés sur le Greco Bianco et le Mantonico. Au total, la réglementation autorise l’inclusion de 15 cépages distincts à la fois locaux, italiens ou internationaux dans la dénomination. 

cartographie-italie-basicilate-calabre

Les différentes appellations et cépages des vins de Sicile

Avec 180 000 hectares de vignes, la Sicile est considérée comme la première région viticole italienne en termes de superficie. Elle n’est cependant pas la première région productrice du pays, la première place étant réservée à la Vénétie (voir le guide 2/3).

Situées majoritairement en altitude, les vignes sont également à proximité de l’Etna. Elles sont donc tributaires d’un climat frais et tempéré au nord, et méditerranéen, presque saharien au sud. Le sol est volcanique, calcaire et argileux. 

Au total, la Sicile compte 24 DOC et 1 DOCG. Voici un portrait des appellations principales : 

  • Cerasuolo di Vittoria DOCG

Située au sud de la Sicile, cette appellation provient à l’origine d’une DOC créée en 1973, passée au statut de DOCG en 2005. La réglementation stipule que les cuvées doivent contenir un minimum de 50 à 70 % de nero d’avola et 30 à 50 % de frappato. Les vins sont d’une grande structure, avec beaucoup de finesse. Depuis plusieurs siècles, les vins de cette appellation sont reconnus pour leur qualité exceptionnelle et leur grand potentiel de garde.

  • Etna DOC

Située à proximité du plus grand volcan d’Europe, l’appellation Etna s’étend sur 18 hectares de vignes. Le sol volcanique et le microclimat humide dont bénéficient les vignes apportent un caractère très marqué aux vins. 

Créée en 1968, la DOC Etna doit produire des vins à 80% minimum de nerello mascalese, pouvant être complété par du nerello cappuccio à 20 % maximum. Les vins rouges de l’Etna sont souvent suaves, délicats et au caractère floral très marqué. 

En ce qui concerne les vins blancs, ils doivent être issus exclusivement de Carricate. Ils auront tendance à s’exprimer avec beaucoup de fraîcheur et de minéralité, apportés par le sol volcanique.

  • Faro DOC

Située à l’extrême nord-est de la Sicile, l’appellation Faro DOC a été reconnue pour la première fois en 1976. Tout comme l’Etna, les cépages majoritaires sont le Nerello Mascalese (45-60%) et Nerello Cappuccio (15-30%). L’affinage doit être d’au moins un an. Les sols sont argilo-calcaires, les vins sont racés, au caractère marqué. On retrouve des cuvées concentrées, élégantes et parfumées de sous-bois, ou encore d’épices. 

  • Terre Siciliane IGT

L’IGT Terre Siciliane couvre environ 33 000 hectares de vignes, faisant de cette appellation la plus importante de la région. Les vins élaborés peuvent être effervescents, blancs, rouges ou encore rosés. Parmi les cépages les plus connus, on retrouve le Perricone, le Zibbibo, le Nerello Mascalese, le Grillo ou encore le Nero d’avola. Les vins de cette appellation ont du caractère, témoignant de la chaleur du soleil sicilien. La réglementation stipule que les vins de cépage doivent contenir au moins 85 % du cépage choisi, pouvant être complété à 15% d’un autre. Pour les vins de plusieurs variétés, les cuvées doivent comprendre au moins 15 % de chacun des cépages respectifs. 

Les différentes appellations et cépages des vins de la Sardaigne

La Sardaigne est un terroir d’exception, propice à la culture du vin. Située à l’ouest de l’Italie, cette île est un véritable trésor, à la tradition viticole déjà longue puisque déjà durant l’antiquité les sardes cultivaient la vigne. 

La climat de Sardaigne est un véritable concentré de Méditerranée. Constituée de collines, de plaines ou encore de falaises côtières, l’île bénéficie d’un climat maritime, avec des étés chauds et des hivers doux. La Sardaigne est une véritable mosaïque de terroirs, composée de granit, de sable, d’argile, de limon ou encore de calcaire. 

Au total, la Sardaigne ne regroupe qu’une seule DOCG et 33 autres appellations (DOC, IGT et VDI). Voici quelques-unes des appellations principales : 

  • Vermentino di Gallura DOCG

Située au nord de la Sardaigne et seule DOCG de l’île, Vermentino di Gallura produit exclusivement des vins blancs ou mousseux. Son nom est d’ailleurs tiré du cépage Vermentino et à la région de la Gallura. Les vins produits au sein de cette appellation sont généralement intenses et délicats, accompagnés d’une légère acidité fruitée et d’arômes de fleurs fraîches. 

  • Alghero DOC

Située au nord-ouest de la Sardaigne, la DOC Alghero produit essentiellement des vins à base de cabernet sauvignon, de sangiovese ou encore de cagnulari et de merlot. Pour les vins mono-cépage, ils doivent contenir au moins 85 % de la variété respective et complétés par d’autres autorisées. Les vins auront tendance à être assez secs et corsés, légèrement tanniques. 

Quelques vins blancs sont également produits, à partir de chardonnay, de sauvignon ou encore de vermentino. Les vins sont harmonieux, fruités et légèrement acidulés. 

 

Tout comme le reste du pays, les régions du sud de l’Italie offrent une grande diversité de vin, forte d’une longue tradition, et d’un savoir-faire transmis depuis des générations. Retrouvez tout notre sur catalogue de vins italiens sur Cavissima.com !

VINS ITALIENS

À la découverte des vins italiens (1/3)

À la découverte des vins italiens (2/3)

Nos sélections d’expert

Meilleures ventes

COUPS DE COEUR

Promotions

PROMOTIONS

Nouveautés

NOUVEAUTÉS

Vins biologiques

VINS BIO

Tags: Nos guides

Articles à la une

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer