Vins Bordeaux primeurs 2015

Publié le 8 avril 2019 Dans : L'actualité de Cavissima, Les dégustations de vin des professionnels et des sommeliers, Slider Avec 386 Vues

Dégustation de la cuvée Côte-Rôtie 2016 du Domaine Gallet

Ce mois-ci nous vous proposons de découvrir un superbe domaine familial en appellation Côte-Rôtie, Le Domaine Gallet. John Euvrard nous présente le millésime 2016 et nous donne envie de déguster cette belle pépite.

Le Domaine Gallet est installé sur le plateau d’Ampuis depuis 1807 et produit de superbes vins en appellation Côte-Rôtie. C’est désormais la 6ème génération qui mène ce vignoble de 4 hectares, avec des vignes âgées en moyenne de 45 ans. Henri, Philippe, Marie-Thérèse, Elisabeth et Valérie travaillent ensemble pour produire des millésimes authentiques et de grande qualité.

Le millésime 2016

Le Côte-Rôtie 2016 du domaine Gallet est, comme bon nombre de Côte-Rôtie, composé principalement du cépage syrah et d’un peu de viognier. Le millésime 2016 est une très belle année dans le nord de la Vallée du Rhône. Les raisins ont atteint une belle maturité et des quantités suffisantes.

Un nez ouvert, fin et très engageant

A la dégustation, le vin arbore une robe grenat d’intensité plutôt claire. Le nez est déjà très ouvert et dévoile des arômes boisés très fins et agréables. On sent un caractère particulièrement engageant dans l’expression aromatique du vin. On retrouve la typicité de la syrah avec des notes d’épices, de la cannelle, un peu de poivre et une touche vanillée du bois qui vient tout doucement s’ajouter à la palette aromatique.

Un Côte-Rôtie charmeur

Au palais, le vin est très charmeur par son aspect gourmand, sur le fruit. Les tanins sont très élégants, discrets et sont déjà bien fondus dans le vin. L’harmonie de ce vin est très agréable à la dégustation. Sa finale, rehaussée par une pointe de fraîcheur, nous laisse entrevoir un joli potentiel de garde. Nous vous suggérons de la consommer à partir de fin 2019 et jusqu’en 2026.

Les accords mets et vin

Vous pouvez déguster ce Côte-Rôtie sur la jeunesse et ainsi profiter de sa fraîcheur et ses épices, en l’associant à une viande rouge tendre. Par exemple, un pavé de rumsteck agrémenté d’épices pour rappeler les saveurs de la syrah. Ou bien, vous pouvez attendre quelques années, pour apprécier les fines et splendides notes d’évolution, que ce grand terroir peut offrir. Vous pourrez à ce moment-là, accompagner ce Côte-Rôtie d’un gibier fin, cuit lentement en cocotte, avec un jus de cuisson et quelques champignons.

C’est un plaisir de découvrir et de partager avec vous cette pépite. Nous vous souhaitons beaucoup de plaisir à la dégustation.

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *