Vins Bordeaux primeurs 2019
Cavissima s'engage en faveur du mouvement de l'agriculture biodynamique
Cavissima s'engage en faveur du mouvement de l'agriculture biodynamique

Publié le 8 décembre 2020 Dans : Actualités, Actualités de Cavissima, Actualités du vin, Slider home Avec 223 Vues

Cavissima s’engage en faveur du Mouvement de l’Agriculture Biodynamique

agriculture biodynamique

Les vignes du Domaine Montirius, traitées selon les principes de l’agriculture biodynamique

Vendredi 27 novembre avait lieu le Black Friday chez Cavissima. À cette occasion, Cavissima a décidé de soutenir le “Mouvement de l’Agriculture Biodynamique” en versant 1 % de ses ventes au mouvement. 

Chez Cavissima, nous sommes convaincus de la qualité et de la richesse des vins biodynamiques. Cultiver la vigne en respectant l’environnement n’altère en rien la valeur gustative du vin, bien au contraire. Depuis son lancement, Cavissima soutient l’agriculture biodynamique en mettant en avant les meilleurs vins de producteurs engagés pour le respect de l’environnement, du terroir et de la vigne. 

La biodynamie, qu’est-ce que c’est ?

La vigne, comme toutes les plantes, est un organisme vivant. Elle pousse dans un sol qui est son milieu de vie et non un simple support interchangeable. C’est une réelle source d’énergie pour la plante. Les vignes cultivées selon les principes de la biodynamie permettent la production d’un raisin à l’expression même de son terroir. 

Les pratiques biodynamiques s’articulent autour de trois principes de base :

  • Traiter la vigne comme une entité autonome.
  • L’utilisation de préparations biodynamiques telles que de la bouse de vache, des plantes médicinales et du quartz. 
  • Travailler tout en prenant en compte les rythmes cosmiques (influence du Soleil, de la Lune, etc.).

Parmi les pratiques biologiques, la biodynamie se singularise par la considération des influences astrales ainsi que du rythme de la nature. On utilise des préparations végétales dans le but d’équilibrer la plante et de la revitaliser.

Concernant l’aspect légal, deux organismes sont chargés de faire respecter les bonnes pratiques de la biodynamie : Biodyvin et Demeter. En France, on compte à ce jour 511 domaines certifiés en biodynamie. 

De plus en plus de grands producteurs travaillent chaque jour pour mettre en avant la biodynamie. Christine Saurel, propriétaire du Domaine Montirius à Sarrians, a participé activement à la reconversion de sa propriété viticole vers la biodynamie. Elle a rejoint l’organisme Biodyvin pour mettre en avant les bonnes pratiques de l’agriculture biodynamique. Alain Moueix, propriétaire du Château Fonroque à Bordeaux a adhéré au syndicat de Vignerons en Biodynamie Biodyvin à partir de 2005.

Qu’est-ce que le Mouvement de l’Agriculture Biodynamique ?

Le MABD est un organisme qui a pour but de développer la biodynamie dans toute la France. Il rassemble à ce jour plus de 750 producteurs. L’objectif de cet organisme est de pouvoir soutenir les producteurs à travers des formations, des conseils et de l’accompagnement.

À ce jour, le mouvement fédère une vingtaine d’associations régionales et francophones. Son objectif est de soutenir l’autonomie des producteurs et de stimuler la pratique de la biodynamie. Cette association propose des formations à destination des professionnels. Le producteur peut ainsi être accompagné lors de l’élaboration de ses préparations biodynamiques par exemple.

Vous pouvez retrouver sur le site internet de Cavissima de nombreuses cuvées élaborées selon les principes de l’agriculture biodynamique. 

À très vite sur Cavissima.com

fiche autheur Thierry Goddet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *